AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur FOS
Pensez à voter régulièrement pour les Top-Sites par ICI qu'on attire encore plus de membres
Merci d'essayer privilégier les groupes "The Fame" et "Look What You Made Me Do" qui sont délaissés si possible
Rejoignez-nous sur le discord de FOS par ICI
La chasse à la citrouille est toujours d'actualité sur le forum 21 citrouilles à trouver avec à la clé un rang personnalisé

Partagez | 
 

 Don't let me down ☽ ft. Matthew Daddario

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 03/07/2018
★ Interviews : 79
★ Shooting :

★ Age : 28
★ Date de naissance : 06/02/1990
★ Situation amoureuse : Hein? C'est quoi ça, ça se mange?

MessageSujet: Don't let me down ☽ ft. Matthew Daddario Sam 7 Juil - 15:48

 
Don’t let me
down
Le réveil, dur. Comme souvent ces derniers temps. C’est avec la tête lourde, bourdonnante et douloureuse que j’ouvre les yeux sur ma chambre encore sombre, malgré les légers fils de lumière qui s’échappent de sous la porte. Je grogne, je me tourne dans mon lit, laissant le cadavre d’une bouteille d’alcool me rentrer dans les côtes. Je râle, je pousse la bouteille hors de mon lit. J’ai encore déconné hier. Un soupire m’échappe alors que j’attrape mon téléphone pour regarder l’heure. Beaucoup trop tard pour être correcte de se lever à cette heure. Je grimace et tâtonne dans l’obscurité pour trouver mes lunettes de soleil. Je sens que la lumière du jour ne va pas très bien être ma copine aujourd’hui. Je me glisse difficilement dans ma salle de bain pour prendre une douche. Peut-être que ça va me réveiller, et aussi détendre mes muscles qui sont devenus douloureux. Et oui, l’espoir est encore une belle chose malgré tout. Ou alors le déni ? J’en sais rien, et je pense que je ne veux pas savoir. Je veux juste être propre, ce qui en soit prouve que je ne suis pas encore au fond du gouffre. Après ça j’enfile des vêtements propres, mes lunettes de soleil toujours sur le nez. Il est temps de retrouver la civilisation. Alors je sors de ma chambre pour aller dans le salon. Mine de rien, c’est tout de même un bon point que je ne vive pas tout seul. Et c’est certainement ça qui me motive encore à me lever. J’ai des obligations, d’une certaine manière, pour qu’on vive bien tous ensemble. Je dois m’y tenir, sinon mes potes vont me foutre dehors. Même si pour l’instant il y a l’air de n’avoir personne entre ces murs, mis à part moi. J’en profite du coup pour baisser un peu les volets et limiter l’agression que la lumière peut avoir sur mes yeux sensibles. Je fais couler du café, m’installe dans la cuisine, et affronte le regard de mon chat. « Quoi ? » J’avais l’impression qu’il me reprochait quelque chose. Et c’était certainement parce que j’avais quelque chose à me reprocher. Après tout, c’était un chat. Tant que je lui donnais à manger, il m’aimait bien. Et sa gamelle était pleine. Sauf que bien sûr, aucune réponse n’était sortie de son petit museau mise à part un miaulement blasé. Je caressais sa petite tête, entendant une porte s’ouvrir, et quelques pas s’avancer vers la pièce où je me trouvais avec mon animal de compagnie. Matthew. La personne qui venait d’arriver hein, pas mon chat. « Salut ! » Je souriais légèrement. Bizarrement, j’aimais bien faire comme si de rien était et comme si tout allait bien, alors que ce n’était clairement pas le cas. J’avais juste pas envie de faire face à mes problèmes. « Tu viens d’où ? » La curiosité est un vilain défaut, oui je sais, ma mère me l’a déjà assez répété quand j’étais gosse. Mais ça a pas suffi pour me l’enlever, malheureusement. C’était toujours là, tout comme ma gueule de bois qui ne me quittait plus. A croire que je cherchais à finir dans cet état pour oublier une autre douleur. Mais le déni, vous vous souvenez ? Terrible fléau.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Queen ♛ Co-fondatrice
★ Arrivé(e) à L.A le : 01/06/2018
★ Interviews : 1149
★ Shooting :

★ Age : 31
★ Date de naissance : 01/10/1987
★ Situation amoureuse : Il est en couple avec le grand amour de sa vie, son Harry depuis le 25 juillet 2018. ♥

MessageSujet: Re: Don't let me down ☽ ft. Matthew Daddario Mar 10 Juil - 18:43

Don't let me down
ft Parabro

Levé de bonne heure ce matin, en réalité j'ai très mal dormi cette nuit pour dire quasiment pas. Je me suis donc lever aux aurores, j'ai pris un café rapide et je suis parti courir pour me vider la tête. Les écouteurs avec la musique à fond dans les oreilles afin que je ne pense plus et que je me vide la tête, je dois avouer que ça fait un bien fou. Je n'arrives plus à dormir, cette nuit j'ai dû dormir une à deux heures à tout casser, mais pas plus c'est clair. Non à la place j'écoutais de la musique, j'essayais de ne pas penser, mais je n'y arrivais pas. C'est pour cela que j'ai quitter mes draps. À quoi bon essayer si c'est pour me retourner encore et encore. Après mon jogging je rentre à la maison je prends rapidement une douche, je m'habille bien et je pars manger un bout avec ma soeur. On se voit beaucoup depuis qu'elle est rentrer à Los Angeles, j'en profite au maximum puisqu'elle me manque atrocement à chaque fois que je ne la vois pas. Alors nous sommes partis manger une pizza dans le meilleur restaurant italien de la ville et je dois avouer que je me suis régaler, je me suis vraiment pété le ventre. Nous avons ensuite traîner dans Los Angeles. Je l'ai accompagné faire les magasins et j'ai fini par rentrer chez moi en fin d'après-midi. Lorsque j'arrive, je trouve Dom les lunettes de soleil sur le nez encore à moitié endormis. Je regarde l'heure sur mon téléphone, ok il a dormi jusqu'à maintenant c'est très étrange. "Salut bro !" Je me prends une bouteille d'eau dans le frigo puis m'appuie contre les meubles de cuisine afin de lui faire face tout en buvant ma bouteille d'eau. "J'ai passé la journée avec ma soeur. Ne me dit pas que tu viens de te réveiller... qu'est-ce que tu as foutu pour dormir toute la journée ?" Mon frère était bizarre en ce moment et je m'inquiétais vraiment pour lui. J'ai l'impression qu'il me cache quelque chose depuis un certain temps, mais je n'ose pas lui demander afin de ne pas le braquer parce que je le connais et Dom n'est pas du genre à montrer ce qu'il ressent contrairement à moi malgré les secrets que je cache de mon côté. Je m'inquiète quand même beaucoup pour lui. J'ai vraiment peur qu'il fasse des conneries et qu'il soit en train de sombrer dans une spirale qui est incontrôlable. Je soupire. Je n'ai pas le choix de toute manière. Il faut que je lui parle sinon personne le fera et si je peux l'aider alors je le ferais quoi qu'il se passe. "Ecoute Dom je ne comprends pas comment ça se fait que tu passes de plus en plus de temps enfermer à dormir et pourquoi tu portes ces lunettes de soleil ? Qu'est-ce qui va pas ? Tu sais que tu peux tout me dire à moi." Mais est-ce qu'il me parlera ? Ça j'en doute fortement. Comme j'ai dis Dom n'est pas du genre à ce confier et cela m'inquiète vraiment. J'ai envie de l'aider, mais si je ne sais pas ce qui lui arrive alors j'ignore comment je pourrais. J'espère qu'il finira par me dire ce qui se passe, avant qu'il soit malheureusement trop tard. J'espère qu'il acceptera de se confier, que je le braquerais et que je me ferais pas envoyer sur les roses parce que j'aime mon meilleur-ami et que je veux l'aider du mieux que je peux.


©crack in time


Always and Forever
Les mots ne valent rien tant qu'ils ne sont pas prononcés à voix haute, ou écrits noir sur blanc. J'ai été amoureux de toi à la seconde où je t'ai vu. Je suis tombé sous le charme de ton âme ; et tu n'imagines pas quel effet cela a sur moi, de l'écrire avec de vrais mots, une ponctuation, et d'avoir cette évidence sous les yeux, sans jamais me l'être complètement avoué. Et je sais que tu as ressenti cette connexion, toi aussi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 03/07/2018
★ Interviews : 79
★ Shooting :

★ Age : 28
★ Date de naissance : 06/02/1990
★ Situation amoureuse : Hein? C'est quoi ça, ça se mange?

MessageSujet: Re: Don't let me down ☽ ft. Matthew Daddario Jeu 12 Juil - 22:07

Don’t let me
down
Je me retrouvais complètement décalé en ce moment. Et pas seulement au niveau des horaires, mais un peu pour tout en fait. Je me levais et me couchais à pas d’heures. Je faisais plus rien, et ne sortait que si c’était nécessaire. Je pouvais passer une journée complète dans le noir parce que la lumière me faisait un mal de chien aux yeux, et à la tête. J’étais complètement paumé. Même moi je ne pouvais pas le nier à ce tarif-là. Mais l’assumer, c’était encore autre chose. Il faut dire que j’ai tout de même un minimum d’ego, voir un niveau assez élevé. Assumer que j’étais en train de déconner et que je ressemblais plus à rien, c’était un peu comme me demander de décrocher la lune et de la livrer à quelqu’un par la poste. Impossible, ou presque en somme. Et le pire, c’est que j’essayais d’agir normalement. Ouais, même avec des lunettes de soleil sur la tête à l’intérieur de la maison, un café dans les mains, et une haleine qui ne devait clairement pas sentir la rose. « Je suis sortis hier soir. Rentré Tard. » C’était à peu près vrai. J’étais sortis, hier soir, mais je n’étais pas rentré si tard que ça vu que j’avais rapidement fini déchiré. En fait, je ne me rappelais pas de la fin de ma soirée. Mais ça aussi, j’avais pas vraiment envie de l’assumer. Parce que j’avais certainement fais une connerie, et j’espérais juste que ça n’allait pas me retomber dessus. Je buvais une gorgée de café, j’essayais d’agir normalement, mais putain que c’était compliqué. Surtout devant Matt qui me connaissait par cœur. Et qui n’avait pas tarder à y aller de son petit commentaire. Je savais que j’allais finir par me prendre tout en pleine tronche. Même si clairement là, il y allait molo. « C’est rien, juste… J’ai un peu trop bu hier c’est tout. » J’ai bu pour noyer mon chagrin. Et mon ego brisé depuis que Sarah m’avait larguée. Sauf que je savais pas quoi faire pour remonter. J’avais passé trois ans de ma vie avec elle. Trois ans où on avait commencé à construire quelque chose, où on avait acheté une maison, où on avait parlé d’avoir des enfants, de se marier. D’avoir une vie complète l’un avec l’autre quoi. Et du jour au lendemain, plus rien. J’avais l’impression d’avoir perdu mon temps. Et peut-être que j’étais passé à côté de quelque chose. A côté de quelqu’un. Et quand je pensais à ça, j’avais une tête rousse qui me venait à l’esprit. Sauf que je pouvais pas. Et du coup je buvais, pour oublier tout ça, pour pas penser à tout ça, parce que j’avais l’impression que c’était en train de me rendre dingue.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Queen ♛ Co-fondatrice
★ Arrivé(e) à L.A le : 01/06/2018
★ Interviews : 1149
★ Shooting :

★ Age : 31
★ Date de naissance : 01/10/1987
★ Situation amoureuse : Il est en couple avec le grand amour de sa vie, son Harry depuis le 25 juillet 2018. ♥

MessageSujet: Re: Don't let me down ☽ ft. Matthew Daddario Sam 28 Juil - 16:27

Don't let me down
ft Parabro

J'étais très inquiet pour mon meilleur-ami. En réalité je ne le reconnaissais pas. Il n'était plus celui que j'ai connu en tournage après sa rupture avec Sarah. D'après ce que j'ai compris celle-ci lui a fait énormément de mal et il n'arrive pas à s'en remettre. J'ai beaucoup de peine pour lui. Je suis bien content qu'il vive ici avec moi. Oh moins je peux garder un oeil sur lui pour l'aider si jamais il se met à dérailler. D'ailleurs j'ai bien l'impression qu'il était en pleins dedans parce qu'après avoir passer la journée avec ma soeur, je le voyais à moitié endormis au comptoir de la cuisine alors qu'il était presque dix-huit heures. Je me fais moi aussi un café et m'installe en face de moi. Je fronce les sourcils à ses paroles. "Oui je sais que tu es rentré tard je t'ai entendu figure-toi." Mon meilleur-ami n'est pas très discret quand il a bu, il se cogne partout, se met à rire quand il le fait et il manque même de se casser la figure. C'est un véritable phénomène lorsqu'il s'y mets. "Tu ne dois pas t'en souvenir vu tout ce que tu as bu, mais c'est moi qui t'ai mis au lit, tu n'arrivais pas à trouver ta chambre et tu es rentré dans la mienne." Je bois tranquillement mon café alors que je ne quitte pas mon frère des yeux. J'attends des explications. Pourquoi il déraille complètement comme ça puisque ce n'est pas de lui d'être comme ça. Je sais très bien qu'il a mal vécu la rupture avec Sarah, qu'il l'aimait vraiment, qu'ils avaient des projets. C'est pour cela que je garde un oeil sur lui. Je passe une main dans mes cheveux et je soupire. "Oui je sais que tu as beaucoup trop bu hier soir Dom, mais pourquoi tu te laisses emporter par ce poison qu'est l'alcool ? C'est tellement dangereux. J'espère seulement que tu n'as pas conduis pour rentrer hier soir sinon ça va barder." Dis-je alors que je ne quitte pas mon frère des yeux attendant une explication au lieu de simple phrase sans se justifier une seule seconde. Certes il est grand, c'est sa vie et tout, mais c'est mon meilleur-ami et je ne le laisserais jamais tomber. Je serais toujours présent pour lui, pour l'écouter et pour l'aider. "Je ne sais pas vraiment ce qui c'est passer entre Sarah et toi, mais tu ne mérites pas de te mettre dans un état pareil pour elle. Je suis certain qu'elle finira par regretter de t'avoir laisser tomber parce que t'es un mec en or bro et je refuses que tu doutes de toi. Tu finiras par retrouver le bonheur j'en suis sûr." Dis-je en lui souriant alors que je pose une main sur son épaule pour lui montrer que je suis là et que je serais toujours présent pour mon meilleur-ami quoi qu'il se passe de sa vie. je ne laisserais personne le détruire il en est hors de question. Je ne le supporterais si je venais à le perdre. Il est mon parabataï à l'écran comme dans la vraie vie. Notre lien est fort et unique. Comme Alec l'est avec Jace je le serais avec Dom.


©crack in time


Always and Forever
Les mots ne valent rien tant qu'ils ne sont pas prononcés à voix haute, ou écrits noir sur blanc. J'ai été amoureux de toi à la seconde où je t'ai vu. Je suis tombé sous le charme de ton âme ; et tu n'imagines pas quel effet cela a sur moi, de l'écrire avec de vrais mots, une ponctuation, et d'avoir cette évidence sous les yeux, sans jamais me l'être complètement avoué. Et je sais que tu as ressenti cette connexion, toi aussi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 03/07/2018
★ Interviews : 79
★ Shooting :

★ Age : 28
★ Date de naissance : 06/02/1990
★ Situation amoureuse : Hein? C'est quoi ça, ça se mange?

MessageSujet: Re: Don't let me down ☽ ft. Matthew Daddario Sam 28 Juil - 20:58

Don’t let me
down
Je ne comptais plus le nombre de trou noir que j’avais fait depuis que j’avais commencé à boire. Oublier me semblait tellement plus simple. Et une partie de mon esprit devait se dire que plus je buvais, plus j’avais de chance d’oublier le mal que Sarah m’avait fait. Plus j’avais de chance d’ignorer ce que je ressentais actuellement. Je ne savais pas tellement ce qui me bouffait le plus. L’humiliation causée par mon ex, ou les sentiments que j’avais pour l’ex de mon meilleur ami. Ce terrain interdit que je me refusais, même si je ne pouvais pas m’empêcher de la voir et d’avoir envie de la voir. Mais je ne pouvais rien dire, ni rien faire. Je ne pouvais que subir, espérer que ça finirait par passer, que je rencontrerais quelqu’un d’autre. Ou que je me tue avec un petit mélange, parce que ce n’était pas improbable non plus vu mon niveau d’irresponsabilité actuel. « Elle est juste à côté, ça arrive de se tromper de porte. » Bien sûr que je me cherchais des excuses, et bien sûr que je ne me souvenais de rien. Le vide par le vide, vous vous souvenez ? Ça marche pas du tonnerre jusque-là. Mais malheureusement j’arrive pas à m’arrêter. C’est un cercle vicieux. J’ai besoin de boire, d’oublier, de ne plus être moi-même pendant quelques heures avant de me reprendre la réalité en pleine face. C’est comme ça, je suis tombé dedans, parce que j’arrive plus à gérer ma vie, j’arrive plus à gérer ce que je ressens. J’aimerais bien être un robot, un mec sans cœur qui se fiche de tout. J’essaye de l’être, mais c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire. La souffrance est toujours là, quoique je fasse. « Je me souviens de rien, comment tu veux que je sache si j’ai conduis ou pas ? » Si la voiture était devant la maison, la question était réglée vu que j’étais partie avec. Et c’était un miracle que je n’ai rien emboutie du tout sur le chemin du retour. Que j’ai réussis à retrouver mon chemin tout court était un miracle en fait. « Ça n’a rien à voir avec elle. » Pas tout à fait, du moins. Sarah n’était qu’une partie du problème, il y avait le reste. Et je me sentais fortement irritable. Même après avoir dormi plusieurs heures, je manquais de sommeil. J’avais rien avalé depuis la veille. Et encore, j’avais certainement tout vomi dans une ruelle vu l’état dans lequel j’étais rentré.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Queen ♛ Co-fondatrice
★ Arrivé(e) à L.A le : 01/06/2018
★ Interviews : 1149
★ Shooting :

★ Age : 31
★ Date de naissance : 01/10/1987
★ Situation amoureuse : Il est en couple avec le grand amour de sa vie, son Harry depuis le 25 juillet 2018. ♥

MessageSujet: Re: Don't let me down ☽ ft. Matthew Daddario Sam 25 Aoû - 17:46

Don't let me down
ft Parabro

Voir Dom se détruire comme ça ne me plaisait pas du tout. J'avais l'impression de me voir à cause du fait que je souffrais moi aussi et je ne voulais pas que mon meilleur-ami prenne le même chemin que moi. Je voulais qu'il soit heureux parce qu'il méritait de l'être et je savais très bien que Sarah en était responsable de son état. Je ne savais pas la vraie raison de leur rupture et je ne voulais pas forcer Dom à me la dire, mais j'étais vraiment très inquiet. Assis près de lui alors qu'il boit un café en ayant une grosse gueule de bois. Je l'écoute attentivement et je soupire. "Dom... tu ne peux pas continuer à te détruire comme ça. Tu dois reprendre le dessus et je vais t'aider. Je ne te laisserais jamais tomber." Je bois tranquillement mon café alors que je l'observe. Cela fait un très long moment que nous n'avons pas passer un moment ensembles c'était l'occasion. Je n'allais pas le lâcher et passer tout mon temps avec lui même si je dois le suivre dans un bar ou dans une boite. Je ne vais pas le lâcher pour m'assurer qu'il ne lui arrive rien. Je soupire à ses paroles. C'est bien ce que je pensais. Il n'est pas rentrer en taxi. Je suis sûr que si je vais voir devant la villa sa voiture y est. Il s'est donc mis en danger hier soir et c'est ce qui m'énerve le plus. "Bordel Dom... tu aurais pu te tuer !! Tu réalises ou bien ? C'est terminé. Je ne te laisserais plus sortir tout seul. Je ne peux pas te retenir séquestrer ici certes, mais si je dois te suivre pour m'assurer que tu ne fais pas de conneries. Alors je le ferais que ça te plaise ou non." Je savais très bien que le fait que je flic allait m'énerver, mais j'en avais rien à foutre. Je n'allais pas le lâcher d'une semelle. Tant pis si je dois subir sa mauvaise humeur. J'en étais capable et je le suivrais à la trace jusqu'à qu'il comprenne que ses conneries sont vraiment très dangereuses. Lorsqu'il me dit que ça n'a rien à avoir avec Sarah je fronce les sourcils. Qui ça peut bien être ? Si ce n'est pas Sarah ça doit être une fille, mais qui ? Je comptes bien lui tirer les vers du nez. "Ah oui ? Qui alors ? Je la connais ? Je suis sûr que je la connais." Je voulais tout savoir et j'allais tout savoir jusqu'à le rendre fou ça c'est moi qui vous le dit. Il va pété un gros câble et ça m'est franchement égale. J'allais découvrir le fin mot de l'histoire et si je dois le suivre partout même jusqu'au toilette alors je le ferais et je m'en fiche complètement qu'il s'énerve ou pas. C'est mon meilleur-ami, mon parabataï et je ne le lâcherais jamais.


©crack in time


Always and Forever
Les mots ne valent rien tant qu'ils ne sont pas prononcés à voix haute, ou écrits noir sur blanc. J'ai été amoureux de toi à la seconde où je t'ai vu. Je suis tombé sous le charme de ton âme ; et tu n'imagines pas quel effet cela a sur moi, de l'écrire avec de vrais mots, une ponctuation, et d'avoir cette évidence sous les yeux, sans jamais me l'être complètement avoué. Et je sais que tu as ressenti cette connexion, toi aussi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 03/07/2018
★ Interviews : 79
★ Shooting :

★ Age : 28
★ Date de naissance : 06/02/1990
★ Situation amoureuse : Hein? C'est quoi ça, ça se mange?

MessageSujet: Re: Don't let me down ☽ ft. Matthew Daddario Mar 28 Aoû - 17:54

Don’t let me
down
J’étais épuisé en plus d’être profondément blessé au fond de moi. Et je n’avais pas envie que quelqu’un m’aide. Peut-être parce qu’au fond de moi je n’avais pas envie de m’en sortir ? J’en savais trop rien. J’étais arrivé tellement profond au fond du trou que j’avais aussi l’impression de ne jamais pouvoir remonter. A chaque fois que j’essayais, je m’accrochais à des parois beaucoup trop lisses pour pouvoir tenir ma prise. Je retombais. A cause du manque, parce que mine de rien, j’étais devenu accro à l’alcool. A cause de ce besoin de me mettre en danger, soit en ajoutant de l’herbe au mélange, soit en buvant beaucoup trop au point de frôler le coma éthylique. Soit en prenant le volant complètement bourré. Je prenais des risques débiles et inutiles uniquement par fierté. « J’ai pas besoin qu’on m’aide, ça va. » Je n’avais pas non plus besoin qu’on me suive partout. Surtout que si je me retrouvais complètement bourré avec Matt j’allais finir par tout balancer, et ça, c’était plutôt un mauvais plan. Dire à mon meilleur ami que j’étais bêtement tombé amoureux de son ex ? Ça craignait beaucoup trop. C’était un truc que je devais garder pour moi, quitte à éviter Kat un maximum, voir ne plus lui parler. Je finirais bien par l’oublier de toute façon, tout comme Sarah m’avait déjà oubliée avec son animateur radio à la con là. Quel crétin ce mec, il savait pas dans quoi il s’embarquait, parce qu’elle était pas facile à vivre la cocotte. « Ça va je suis pas mort ! Et j’ai pas besoin d’une baby-sitter j’ai plus quatre ans ! » ça faisait un moment d’ailleurs que j’avais dépassé ce cap. J’allais bientôt avoir trente ans, mine de rien. Et j’avais toujours rien. Pas marié, pas d’enfants. C’était ça qui me foutait vraiment mal. Certes, j’avais un boulot que tout le monde rêverait d’avoir, mais je m’étais fait plaqué par une nana avec qui j’avais prévu de faire ma vie, et je craquais pour une autre que je pouvais pas avoir. J’avais plus rien. « Je te dis que ça n’a rien à voir ! Y a personne, rien du tout bordel laisse-moi tranquille ! » J’avais laissé glisser ma tasse sur la table de rage, qui par je ne sais quel miracle, ne s’était pas complètement éclatée au sol. Matt pouvait essayer tout ce qu’il voulait, jamais je ne cracherais le morceau. Quitte à devoir partir d’ici et me chercher une nouvelle maison, je m’en fichais. Mais c’était un secret que j’emporterais avec moi dans ma tombe.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Queen ♛ Co-fondatrice
★ Arrivé(e) à L.A le : 01/06/2018
★ Interviews : 1149
★ Shooting :

★ Age : 31
★ Date de naissance : 01/10/1987
★ Situation amoureuse : Il est en couple avec le grand amour de sa vie, son Harry depuis le 25 juillet 2018. ♥

MessageSujet: Re: Don't let me down ☽ ft. Matthew Daddario Mar 16 Oct - 15:46

Don't let me down
ft Parabro

Les réponses de mon meilleur-ami à mon interrogatoire étaient clair. Il ne voulait pas qu'on l'aide, mais je ne pouvais pas le laisser comme ça. Je ne le reconnaissais plus. Il n'était plus celui que j'ai connu sur le plateau de tournage. Il était différent et sombrer dans cette merde qui est l'alcool. J'avais peur pour lui. Combien de fois avons-nous vu à la télévision des personnes avoir des accidents, faire des comas éthylique et succomber à leurs blessures. Des tas. Je ne voulais pas que ça s'arrive à Dom. Alors oui j'étais peut-être lourd. Je le gavais sûrement avec toutes mes questions, mais si je savais que ça l'allait, je ne l’ennuierais comme ça. Qui je serais si je laissais mon meilleur-ami dans cet état sans faire attention un minimum à lui ? Un monstre et je n'oserais même plus me regarder dans un miroir. C'est pour cela que j'étais présent pour lui quoi qu'il me dise et j'en avais rien à faire s'il m'envoyait sur les roses. Je soupire en l'écoutant tout en passant une main dans mes cheveux. "Oui c'est sûr que tu n'as pas besoin d'aide Dom. Tu te noie dans cette merde qu'est l'alcool, mais tu as besoin de personne. C'est tout à fait logique ta manière de pensée." Dis-je en continuant de soupirer, complètement agacé par son comportement de gamin égoïste. Il ne se rend pas compte que ses proches s'inquiète pour lui. Non lui en fait qu'à sa tête comme d'habitude et ça commence sérieusement à m'agacer. C'est un idiot et je ne le laisserais pas se détruire comme ça. J'en ai rien à foutre de le voir s'énerver. Il ne me fait pas peur une seule seconde. Je lève les yeux aux ciel une nouvelle fois. Qu'est-ce qu'il m'agace quand il fait son gamin immature comme ça. Et pour pas faire pire voilà que monsieur s'énerve en montrant une sorte d'autorité en balançant sa taille. J'en ai marre. Je tape alors du poing sur la table et j'en ai rien à foutre qu'il est mal à la tête ou qu'il ne soit pas réveiller. "Maintenant ça suffit Dom ! Tu vas arrêter de faire ton bébé et tu vas me laisser t'aider parce que si tu le fais pas. Tu vas subir ma fureur et je te promets que tu ne veux pas voir ce que ça fait quand je suis en colère." Dis-je en le fixant avec un regard noir tout en étant sérieux. J'ai été cool, mais je vois très bien que ça ne sert à rien. Je vais donc utiliser la manière forte en espérant qu'il est un électrochoc et qu'il comprenne que je fais ça pour lui et non contre lui. "Tu vas me faire le plaisir de lever ton cul de ce tabouret, tu vas aller prendre une douche pour enlever cette gueule de bois et sans râler." Dis-je en ayant toujours le ton haussait. Je l'adore c'est mon meilleur-ami, comme un frère et mon parabataï dans la vraie vie, mais lorsqu'il agit comme un crétin comme il le fait actuellement. Non je ne suis pas patient et non je ne suis pas tendre avec lui puisque ça sert à rien de toute manière. Il continuera à être têtu, à faire de la merde de sa vie alors qu'il a quand même presque 30 ans et je ne le laisserais pas prendre ce chemin. Il en est hors de question.


©crack in time


Always and Forever
Les mots ne valent rien tant qu'ils ne sont pas prononcés à voix haute, ou écrits noir sur blanc. J'ai été amoureux de toi à la seconde où je t'ai vu. Je suis tombé sous le charme de ton âme ; et tu n'imagines pas quel effet cela a sur moi, de l'écrire avec de vrais mots, une ponctuation, et d'avoir cette évidence sous les yeux, sans jamais me l'être complètement avoué. Et je sais que tu as ressenti cette connexion, toi aussi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 03/07/2018
★ Interviews : 79
★ Shooting :

★ Age : 28
★ Date de naissance : 06/02/1990
★ Situation amoureuse : Hein? C'est quoi ça, ça se mange?

MessageSujet: Re: Don't let me down ☽ ft. Matthew Daddario Hier à 17:40

Don’t let me
down
J’en avais marre de me faire engueulé comme si j’étais un gosse. Chose que je n’étais plus depuis bien longtemps, et la seule personne qui avait le droit sur cette planète de m’en foutre une, c’était bien ma mère. Dommage, elle était pas là ! Tant mieux pour moi en réalité, déjà parce que je n’avais pas spécialement envie qu’elle me voit dans cet état, mais aussi parce qu’elle me fillerait certainement une soufflante assez monumentale. Ma mère était vraiment une personne adorable, mais quand l’un de ses bébés allait mal, c’était l’apocalypse totale. J’avais eus l’occasion de le voir avec l’une de mes sœurs. Et la première chose que j’avais pensée, c’était que je n’aimerais vraiment pas être à ma place. C’était pas pour rien que je ne m’étais toujours pas rendu en Angleterre. « C’est pas légal d’être complice d’un suicide aux Etats-Unis je crois. » J’y allais un peu fort, j’en avais bien conscience. Mais c’était un peu mon but. Je faisais tout pour que mon entourage en ait marre de moi, parce qu’au fond j’avais pas véritablement envie de m’en sortir. Je me retrouvais dans une impasse. Quelle idée de tomber amoureux de l’ex de mon meilleur ami aussi putain ! Voilà dans quelle merde ça me menait. Et j’étais tellement têtu et fier que je n’avouerais jamais ce qu’il se passait en réalité. Je gardais tout pour moi, comme toujours, en espérant que les choses finiraient par s’arranger, sauf que cette fois-ci rien n’allait s’arranger. Je le sentais venir comme du gâteau au chocolat qui sortait du four. « Enerves-toi si ça peut te faire plaisir. » Je n’étais clairement plus à ça prêt. Il pouvait bien faire tout ce qu’il voulait, même s’il était clairement en train de me taper sur le système. Et niveau provocation, il n’était clairement pas le plus doué à ça. « Très bien. » prendre une douche J’avais encore mieux, et je m’étais justement levée de ma chaise pour foutre mon idée débile à exécution. Ni une ni deux, au lieu de prendre la direction de ma salle de bain, je sortais dans le jardin, direction la piscine, avant de plonger dedans et d’en ressortir aussitôt. « Content ? » Trempé de la tête aux pieds, j’entrais à nouveau dans la villa sans me soucier de la flotte que j’étais en train de mettre partout pour retourner au lit histoire qu’on me laisse tranquille.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Don't let me down ☽ ft. Matthew Daddario

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't let me down ☽ ft. Matthew Daddario
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matthew Daddario avatars 200x320 pixels
» snapchat de matthew daddario + maTrio
» (M) MATTHEW DADDARIO ➤ only a smile to wait for her, to want to gain her
» (M/LIBRE) MATTHEW DADDARIO (négociable)
» (M) MATTHEW DADDARIO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FATE OF STARS :: CITY OF ANGELS :: Beverly Hills :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: