AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur FOS
Pensez à voter régulièrement pour les Top-Sites par ICI qu'on attire encore plus de membres
Merci d'essayer privilégier les groupes "The Fame" et "Look What You Made Me Do" qui sont délaissés si possible
Rejoignez-nous sur le discord de FOS par ICI
La chasse à la citrouille est toujours d'actualité sur le forum 21 citrouilles à trouver avec à la clé un rang personnalisé

Partagez | 
 

 ici tout l'monde déraille (ft. Bob)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ A moment like this ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 24/06/2018
★ Interviews : 163
★ Shooting :

★ Age : 28
★ Date de naissance : 27/02/1990
★ Situation amoureuse : Célibataire, pour faire simple, compliqué pour... bha faire compliqué.

MessageSujet: ici tout l'monde déraille (ft. Bob) Jeu 28 Juin - 5:25

ici tout l'monde dérailleSe frottant les yeux, elle a envie de massacrer son téléphone qui gueule à côté d'elle pour la prévenir qu'elle doit se réveiller. Bordel, pourquoi est-ce qu'elle a activé son réveil déjà... Enfonçant sa tête dans un oreiller après avoir coupé l'objet du crime, elle réfléchit à pourquoi elle a commis un tel acte. Ayant un éclair de génie, elle relève trop vite sa tête, se faisant mal à la nuque en prime d'avoir la tête qui tourne, elle s'est souvenue qu'elle a profité de l'absence de ses colocataires pour inviter Bob à passer du temps avec elle. En tant que meilleure amie d'Eliza, elle sait pas mal de choses sur la relation entre les deux, notamment qu'en ce moment ça ne va pas, et elle veut éviter que le loft ne devienne un champs de bataille, ou pire encore, le bunker d'Octavia. Non, ce n'est pas maintenant que la fiction va devenir réalité ! Grognant, Lindsey trouve le courage et la volonté pour allumer son téléphone et regarder ses quelques messages avant de s'asseoir doucement sur le bord du grand lit, à moitié endormie.

La fête d'hier était certainement la fête de trop, en prime elle y avait été seule, sans Richard, donc elle s'était tellement faite chier qu'elle avait fini par boire en espérant que ça rendrait les choses plus drôles, et bha non. Va falloir vivre avec une sale tronche aujourd'hui. Immobile un long moment, elle se lève enfin, va fouiller dans sa garde-robe pour trouver des habits détendus mais potables et elle part sous la douche, en espérant en ressortir de meilleure humeur, et un peu plus réveillée. Chose dite chose faite, elle sort trempée de là, s'essuie, passe par la case brossage de dents et maquillage, et hop, c'est une femme refaite ! Ou pas. Le caractère de merde, ça se change rarement suite à une douche. La brune regarde l'heure et se dit qu'elle a le temps de manger un bout, ce qu'elle fait, téléphone en main, recevant des messages de Richard qui se demande si elle s'est bien éclatée. Le pire, elle imagine tellement bien son sourire moqueur derrière son mobile... Elle lève les yeux au ciel et choisit l'ignorance pour aujourd'hui, se disant que quelque chose d'autre l'attend durant cet après-midi avec Bob. Parfois, faut bien se séparer de son complément ! C'est pas une grande nouvelle qu'elle l'adore, Bob, mais parfois elle a tellement envie de lui donner un coup de pied au cul pour se rendre compte que se mettre en couple avec Eliza serait tellement mieux qu'une toute autre personne, et bon sang, qu'est-ce qu'elle en peut plus de ces enfants. Tout le monde voit l'évidence, sauf eux, visiblement !

Soupirant à cette pensée et levant les yeux au ciel, l'actrice finit de manger et range le peu de bordel qu'elle a foutu ─comparé à d'habitude où c'est toujours beaucoup de bordel─, elle a un super timing car c'est pile à ce moment qu'elle entend que son ami sonne. C'est vrai qu'elle est très contente de passer cette journée avec lui, car en dehors du tournage, ça fait trop longtemps qu'ils ne se sont pas fréquentés, avec toutes ces histoires remplies de drama. Pourtant c'est pas faute de tenter d'être drôle d'temps en temps, mais y a que Harmon pour rire de ses blagues. Okay, parfois elle se moque des deux australiens, c'est vrai, mais faut dire qu'aussi... Y a de quoi rire. Rire jaune, mais rire. Ouvrant la porte au plus âgé, elle lui sort son sourire le plus angélique, qui fait contraste quand on connait mieux Lindsey.

-T'es prêt à te prendre une raclée à la belote, j'espère ? qu'elle demande ironiquement, sachant qu'ils ne joueraient jamais à ce jeu de cartes.

Elle veut bien admettre que la trentaine est proche pour elle et déjà acquise pour lui, mais faut pas abuser non plus. Elle le laisse entrer et prendre place dans le loft, refermant la porte et s'étalant après dans un des fauteuils.

-Comment va mon australien préféré ? demande-t-elle en arquant un sourcil, un sourire en coin sur le visage. C'est fou comme tous ses sourires paraissent diaboliquement remplis de sous-entendus.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Morley
★ A moment like this ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 21/06/2018
★ Interviews : 424
★ Shooting :

★ Age : 33
★ Date de naissance : 20/12/1984
★ Situation amoureuse : commence à voir la lumière

MessageSujet: Re: ici tout l'monde déraille (ft. Bob) Jeu 5 Juil - 11:23

Depuis sa "discussion" lors de l'anniversaire de Jake (un des cameramans de la série the 100) avec Eliza, l'Australien partait en vrille totale. Il ne se souciait plus de rien, plus des conséquences de ses actes ou de la souffrance qu'il pouvait infliger par son comportement souvent grossier aux autres. Il avait décidé d'envoyer se faire foutre le monde, et tous ceux qui entravaient son chemin et sa façon de penser. Bob en avait assez d'être sans arrêt maltraité, et rongé de l'intérieur par la jalousie. Et son organisme, dirigé par son mental d'acier, avait fini par trouver la solution : une aseptisation complète de ses sentiments, un je m'en foutisme salvateur. Il avait rendez-vous avec Lindsey aujourd'hui, une de ses partenaires à l'écran. C'était tout un phénomène cette fille-là. Mais rien de déplaisant là-dedans. Au contraire. Ses sourires et son humour avaient de quoi lui donner l'envie suffisante de bouger son cul jusqu'à son chez-elle. Marie ayant liké une photo du charmant couple sur instagram qu'avait posté William, Bob avait pu constaté qu'ils passaient d'excellentes vacances en amoureux. Ainsi aucun risque qu'il ne croise cette Australienne qu'il n'avait aucune envie de revoir. Un rictus naturel lui avait échappé. La savoir heureuse en ménage - avec un abruti de première catégorie, non non, ce n'est pas la jalousie qui s'exprime - avait surtout renforcé sa conviction de passer à autre chose, et de s'amuser. Sagement dans le couloir, l'Australien attend une main dans la poche que la porte s'ouvre face à lui, un sourire déjà bien en place aux lèvres. Il sait qu'il va s'éclater avec la brunette. Elle est du genre intenable, vive et pleine d'énergie. Tout ce dont il a besoin en ce moment pour penser à autre chose. Et en effet, à peine leur regard se croise qu'elle balance une connerie qui fait rire le brun. " J'aurais préféré le tricot mais on va faire avec. " humour de merde VS humour de merde. Ça va donner cette discussion. Lindsey s'enfonce dans un siège tandis que - comme s'il était chez lui - par s'allonger dans la canapé en cuir. Les bras croisés sous la jungle de ses bouclettes noires, le regard rivé vers le plafond avec son air si sérieux de coincé du cul. Elle lui demande comment il va, et il esquisse un large sourire, rivant ses prunelles rieuses dans celles de l'américaine. " Il va très bien, et ma chieuse ? Elle se porte toujours aussi bien ? Ou elle est en manque de connerie en ce moment ? " il la taquine gentiment aujourd'hui. D'habitude, ça y va plus fort niveau vacheries.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ A moment like this ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 24/06/2018
★ Interviews : 163
★ Shooting :

★ Age : 28
★ Date de naissance : 27/02/1990
★ Situation amoureuse : Célibataire, pour faire simple, compliqué pour... bha faire compliqué.

MessageSujet: Re: ici tout l'monde déraille (ft. Bob) Jeu 9 Aoû - 17:37

ici tout l'monde dérailleS'il y avait bien quelqu'un pour aimer son statut actuel de relation compliquée, c'est Lindsey. Pas entièrement célibataire, pas entièrement en couple. Rien à se reprocher ou à regretter. Enfin, presque... Parce que l'étau commençait à se resserrer, et plus le temps passe, plus ça devient difficile de le voir s'amuser avec d'autres personnes. A chaque fois, elle se sent comme obligée de lui montrer qu'elle aussi, elle peut avoir quelqu'un d'autre. Le truc, c'est que même quand elle le veut pas, elle pense à lui. Même quand ils se disputent, se lancent des regards noirs, elle le désire du plus profond de son âme. Elle l'a dans la peau, dans la tête, c'est pas nouveau. C'est un secret pour personne.

Pourtant, elle refusait de se cantonner à seulement lui. Elle profitait beaucoup trop de ce qu'elle pouvait se permettre de faire avec son physique, sans réellement se soucier des conséquences. A part Richard, jamais elle n'a eu d'ambigüité avec un autre membre du cast, trouvant déjà que c'est de trop. Déjà qu'elle passe la moitié de son temps hors plateau à tenter de réunir Bob et Eliza... mais à chaque fois, il se passe un truc. Parfois le destin en veut vraiment à certaines personnes, hein ? Aujourd'hui devait être aussi une tentative pour savoir le problème entre les deux, mais c'est vrai que d'abord, elle pensait à s'amuser un peu, étant donné que ça fait un moment qu'elle n'a pas passé de temps avec l'Australien.

-Pardon, je compte apprendre le tricot seulement la trentaine passée, dit-elle en semblant d'être réellement désolée.

Elle en rit, mais la trentaine, elle s'approche. Lentement mais sûrement, prête à la surprendre un jour, et lui dire que bientôt, elle pourra utiliser l'expression préférée de ses parents "on a plus vingt ans". Pouah, la vieillesse ! Au moins, elle pourra prétendre avoir la sagesse. Mais juste prétendre, car sinon, tout le monde sait qu'elle est la pire.

Le laissant s'installer, elle n'a pas besoin de lui dire de faire comme chez lui ─comme s'il allait se gêner avec elle, ça serait une première. Lindsey, elle aime bien quand les gens se sentent à l'aise avec elle, alors elle essaye de créer cette atmosphère, même si... la brune peut s'avérer gênante à cause de ce qu'elle dit. Bon, c'est pas l'exemple niveau délicatesse en paroles, aussi. Elle dit beaucoup trop ce qui lui passe par la tête.

-Oh, elle arrive à se satisfaire elle-même niveau conneries ! Et pour d'autres choses, d'ailleurs, rajoute-t-elle en prenant un air innocent avant de rire. Elle a cru ne jamais être potable pour t'accueillir, mais elle va bien.

Okay, les cuites à 30 piges, ça va craindre quand même. A moins qu'elle se calme d'ici-là, mais elle n'a pas prévu sa vie jusque là. Ça se trouve, elle ne sera même plus dans The 100 et tombera dans les oublis de la célébrité.

Finissant par s'asseoir, elle regarde un moment Bob en fronçant des sourcils. En réalité, l'idée bien chiante est en train de germer dans sa tête, comme d'habitude. Puis vient le sourire mesquin qui veut dire qu'à partir de maintenant, il peut se méfier. Elle se rapproche et finalement... c'est le bordel total pour ses cheveux. L'américaine s'amuse à les foutre n'importe comment, éclatant de rire.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Morley
★ A moment like this ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 21/06/2018
★ Interviews : 424
★ Shooting :

★ Age : 33
★ Date de naissance : 20/12/1984
★ Situation amoureuse : commence à voir la lumière

MessageSujet: Re: ici tout l'monde déraille (ft. Bob) Mar 11 Sep - 18:45

Bob ne peut que lever les yeux au ciel - ou au plafond - tout en laissant un sourire lui échapper à la rétorque de sa jeune partenaire à l'écran. " Tss, vraiment n'importe quoi. C'est toi que je devrais enfermer. " marmonne-t-il dans sa barbe, mais tout de même audible aux douces oreilles de son interlocutrice. Probablement qu'elle ne comprendra pas vraiment tout ce qu'il entend par-là. Mais dans le fond, peu importe. Bob n'est pas là pour parler de sa petite-amie barjo, mais bien pour passer du temps avec cette brune plus que plaisante à regarder. A vrai dire, Bob n'a jamais vraiment fait attention à la plastique de Lindsey avant aujourd'hui, mais il partait tant en vrille à vouloir chopper tout ce qui bougeait, que ça ne lui semblait pas si grave qu'à présent il la regarde autrement. Et franchement, d'un point de vue purement objectif l'actrice était nettement plus séduisante que la moyenne. Elle avait un corps à faire baver, des courbes comme on ne peut que les aimer. Peut-être que... sur un malentendu... ? Non bien sûr, ce serait la pire des idées une chose pareille. Eliza a beau être folle amoureuse de Will et roucouler (à l'instant) sur les plages d'un pays exotique, ce n'est pas une raison pour se jeter sur sa meilleure amie... aussi sexy et attirante soit-elle. Et Bob ferait mieux d'effacer de son esprit une telle image de son esprit tordu. L'acteur s'est étalé dans le canapé du salon des filles, la paume de sa main sur sa tempe, pour aider à tenir sa tête, et maintenir ainsi ses prunelles brunes dans celles de son amie. " Et pour d'autres choses... ? " questionna l'acteur en reprenant les mots énigmatiques de la jeune femme, haussant un sourcil, piqué par la curiosité et amusé. " Dis-moi tout cochonne. " il est mort de rire d'avance. Il sait bien que Lindsey n'est pas le genre... comment dire... timide. Elle chante la vie sous toutes ses formes et ne s'encombre pas du diktat sociétale qui incite à être bien trop sages. Bob attrapa un coussin pour le jeter sur la figure de gamine face à lui. Parce que oui, elle a beau à voir un corps de femme, elle reste bien plus jeune que Bob. Cinq années les séparent. " ça va, je te trouve plutôt belle aujourd'hui... D'habitude, t'es vraiment laide à en mourir. Même avec tous les maquilleurs qui sont là pour t'aider à te refaire la façade. Heureusement qu'ils ne sont pas payés au résultat, ils ne toucheraient pas grand chose. " ria Bob, moqueur et emmerdeur comme pas deux, surtout en bonne compagnie. Qu'on soit clair, ces taquineries n'étaient pas méchantes. Ils savaient tous les deux que l'Australien n'en pensait pas un mot, cela faisait partie de leur jeu et de leur amitié, cette complicité teintée de vacheries mordantes. Du moins, le leader masculin de the 100 l'espérait. Lindsey étant Lindsey, elle ne tint pas en place plus de deux secondes pour venir lui mettre les bouclettes dans tous les sens et ruiner sa coiffure si soigneusement préparée avant que l'acteur mette les pieds en ces lieux. Il n'y a pas à dire : elle pouvait être fière d'elle, Bob ressemblait à un nid de corbeau plein de plumes. Mais l'acteur ne comptait pas la laisser faire sans rien dire. " J'espère que tu t'es lavée les mains au moins. " énonça-t-il, toujours prêt à se plaindre, pour une question d'humour, tout en  bloquant les mains de l'insolente jeune femme afin qu'elle cesse de l'embêter physiquement, un sourire néanmoins éclatant aux lèvres. Sans vraiment réfléchir - et sans réel effort - Bob jeta la demoiselle sur son épaule comme un vieux sac de patates du marché. " Ça va se payer très chère mademoiselle Morgan, l'addition va être très... salée. " Bob riait sous capes, décidant de suivre l'idée folle qui avait germé dans les méandres tortueux de son vice. Elle ne pouvait définitivement pas penser qu'il allait laisser passer un tel affront ? Se dirigeant vers la fenêtre, Bob la lança de toutes ses forces - et sans aucun scrupules - à travers celle-ci. Elle irait faire un beau plongeon dans la piscine de la résidence qui se trouvait quelques étages plus bas. Bob était pris d'un fou rire incontrôlable. C'était exactement ce dont il avait besoin. Puis, rapidement, il se délesta de son t-shirt qu'il jeta derrière lui, ainsi son jean, pour rester en simple caleçon et plonger à son tour du haut de la fenêtre de l'appartement tel un champion olympique. Certains parleraient de défenestration, mais la connotation ne concorde pas avec ce goût de renaissance et de joie de vivre que Bob éprouve à cet instant-là. Une fois dans l'eau, suite à un splash retentissant et des éclaboussures de haute voltige, Bob continuait de rire. Malgré sa barbe bien fournie, et son air mature, Bob avait tout d'un enfant dans son regard. " Quoi ? Tu vas me dire que t'avais jamais plongé de la haut ? " il secoua ses cheveux noirs et trempés sur le côté pour y voir plus clair lui jeta de l'eau dans la figure avec ses deux mains. " Ça t'apprendra à jouer avec mes bouclettes. Elles sont sacrées. " ajouta le jeune homme à l'oreille de son amie, avec plus de séduction qu'on pourrait le croire, tout en l'attrapant fermement dans ses bras, pour mieux la couler dans le bassin. Elle croyait que c'était fini ? Oh non... la vengeance de Bob ne faisait que commencer... héhé.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: ici tout l'monde déraille (ft. Bob)

Revenir en haut Aller en bas
 
ici tout l'monde déraille (ft. Bob)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ici tout l'monde déraille. (calypso)
» [DC] ici tout l'monde déraille (catalia)
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FATE OF STARS :: CITY OF ANGELS :: Venice Beach :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: