AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur FOS
Pensez à voter régulièrement pour les Top-Sites par ICI qu'on attire encore plus de membres
Merci d'essayer privilégier les groupes "The Fame" et "Look What You Made Me Do" qui sont délaissés si possible
Rejoignez-nous sur le discord de FOS par ICI
N'oubliez pas que vous pouvez toujours rejoindre l'Event si vous êtes arrivés après le 22/07, il suffit de MP une admin

Partagez | 
 

 Family Forever - Matt

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : : 20/06/2018
★ Interviews : : 1235
★ Shooting : :

★ Age : : 32
★ Date de naissance : : 16/03/1986
★ Situation amoureuse : : Son coeur n'appartient qu'à une seule personne alors passait votre chemin

MessageSujet: Family Forever - Matt Jeu 21 Juin - 6:39

Family forever
Matt & Alex

Voilà des mois que je n’étais pas rentrée chez moi, à Berverly Hills. Mon dernier film m’avais pris toute mon énergie et j’avais besoin d’une pause, de me ressourcer. Personne n’était au courant de mon retour, pas même mon frère car je voulai lui faire une surprise. Mon avion ayant atterri tard dans la soirée je ne souhaitais qu’une chose, aller dormir. Ma villa ce trouvait au bord de l’océan, un endroit merveilleux qui m’aidais à tenir quand je me sentais seule. Une fois chez moi mon chauffeur alla déposer mes bagages dans le dressing et partir, me laissant seule dans cette immense maison. Enfin non, pas si seule que ça. Levon et Obi, mes deux chiens étaient toujours avec moi, ou que j’aille. Avant d’aller me coucher pour une bonne nuit de sommeil je m’installais deux minutes dans le canapé, attrapant le magazine que j’avais acheté à l’aéroport. C’était un magazine peuplé et même si je n’aimais pas particulièrement car j’étais toujours curieuse de voir ce que l’on racontait à mon sujet.
En page 3 on pouvait voir une photo de moi habillé très simplement et la mine un peu fatigué. Il n’en fallait pas plus au paparazzi pour imaginer tout et n’importe quoi. Cette fois ci ont me prédisais un bébé pour très bientôt... Je refermais les pages en soupirant, espérant que personne de ma famille ne lirait ceci.

La nuit fut courte mais agréable. J’aimais dormir la fenêtre ouverte pour entendre le bruit des vagues, c’était apaisant. Assise sur ma terrasse je sirotais ma tasse de café tout en envoyant un sms à mon frère. « Salut Matt, je suis rentrée hier à L.A, passe quand tu veux, bisous ta soeur qui t’aimes » En général il ne fallait pas plus d’une heure à Matt pour débarquer chez moi alors une fois mon café terminé je pris la direction de la salle de bain afin de prendre une douche. Obi et Levon étaient nichés dans le canapé mais lorsque la sonnette retentit ils se mirent à aboyer comme des fous. J’étais enveloppé d’une serviette, tout comme mes cheveux mais tant pis, de toute façon ça devait être Matt. Je descendis donc dans l’immense salon qui donnait sur la porte d’entrée. J’ouvris la porte et en voyant mon frère je ne pus m’empêcher de sourire. « Surprise ! » dis je en ouvrant les bras. Il ne s’attendait sûrement pas à ce que je rentre aussi tôt et encore moins à recevoir un sms de ma part pour lui dire que j’étais deja à L.A. « C’est comme ça qu’on accueil sa grande sœur ? » lui demandais je alors qu’il n’avait pas encore bougé. Allait il m’en vouloir de ne pas l’avoir prévenu ? Ou de ne pas avoir donné de nouvelles durant les dernières semaines. J’avais eus tellement de choses à régler que l’idée d’envoyer des nouvelles à Matt m’étais passé au dessus de la tête.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Co-fondatrice ★
★ Arrivé(e) à L.A le : : 01/06/2018
★ Interviews : : 769
★ Shooting : :

★ Age : : 30
★ Date de naissance : : 01/10/1987
★ Situation amoureuse : : Il est en couple avec le grand amour de sa vie, son Harry depuis le 08 août 2018. ♥

MessageSujet: Re: Family Forever - Matt Mar 26 Juin - 16:24

Family Forever ▬ Sister&Brother ※※※ Encore endormis dans mon lit sous la couette à faire des rêves aussi bizarre les uns que les autres. C'est la sonnerie de mon téléphone indiquant un message qui me réveille. J'attrape avec difficulté celui-ci pour y lire un message de ma soeur m'apprenant qu'elle est de retour à Los Angeles. Un large sourire s'affiche sur mon visage. Je suis tellement heureux de savoir qu'elle est rentrer parce qu'elle m'a énormément manquer. Je me lève donc du lit en trombe. Je saute directement dans la douche, je me prépare en vitesse grand V en prenant une douche rapide, en me coiffant, en me rasant les surplus de barbes. Je m'habille d'un t-shirt noir, un jean et mes fidèles mocassins que je quitte jamais. Je retourne le bas du jean. Un peu de parfum, mes bijoux et me voilà prêt pour rendre visite à ma grande soeur adorée. Je quitte donc la villa à toute vitesse en faisant un signe de la main à mes colocataires qui vont certainement se demander ce qui m'arrive, je saute dans ma voiture et file à toute vitesse me prendre un bon café à emporter en prenant en même temps le préféré de ma sœur ainsi que des viennoiseries pour nous deux. C'est avec le sac remplis de bonnes choses que je pars chez elle. Je suis impatient de la voir. Elle habite elle aussi à Beverly Hills, mais j'ai fais un détour afin d'aller lui chercher sa boisson chaude préférée dans le café de Los Angeles que nous préférons tout les deux. Je me gare devant chez elle, sort de ma voiture et part sonner jusqu'à chez la jolie brune. Lorsqu'elle m'ouvre un grand sourire se dessine sur mes lèvres, le même que lorsque j'ai découverts son message ce matin. Je lâche un petit rire en l'écoutant et je la serre dans mes bras. Je suis tellement heureux de la voir après tout ce temps. On ne s'est pas vu depuis des mois et elle m'a vraiment trop manqué. Je suis trop heureux de la retrouver. "Tu m'as tellement manqué grande-soeur." Je lui fais un bisou sur la joue. Je me détache d'elle et rentre à l'intérieur de sa ville. Adorant les animaux je salue ses deux chiens en les caressant alors qu'ils me font la fête. Je me redresse ensuite et me tourne vers ma soeur. "J'espère que tu n'as pas pris ton petit déjeuné parce que j'ai fais un détour dans L.A afin de ramener tout ce que tu aimes de ce célèbre café que nous aimons tout les deux." Ma soeur et moi étions très proches depuis petits. On a fait les quatre-cents coups ensembles même si Cat et Alex se liguer souvent contre moi afin de me prendre complètement dingue. Etant le seul garçon d'une fratrie de trois enfants. La plus grande et la plus jeune adoraient m'en faire voir de toutes les couleurs, mais c'est mes soeurs et je les aimes de tout mon coeur. Nous nous installons tout les deux alors que j'installe les viennoiseries ainsi que nos boissons sur la table basse. J'attrape mon café et me tourne vers ma soeur. "Alors Alex qu'est-ce que tu me racontes de beau depuis tout ce temps ? J'ai l'impression qu'on a pas parler depuis un siècle." Alex ignorée à quel point c'était le bordel dans ma vie entre Katherine et Harry. Elle ignorait que je souffrais, que je n'arrivais plus à sourire, à rire, que cette situation me bouffé au plus haut point. Elle ignorait tout parce que je n'étais pas du genre à me plaindre. J'ai toujours était discret sur ma vie, même enfant. Jamais personne savait ce que je pensais réellement au fond de mon coeur. De ce fait elle ignorait que je n'étais pas hétéro, mais bisexuel, que j'étais amoureux d'un homme et que j'avais même fait l'amour avec cet homme. Ma famille me croyait hétéro, heureux avec Katherine et pourtant c'est tout l'inverse qui se passait. J'avais peur de lui dire, de la décevoir, qu'elle ne me regarde plus jamais comme avant. Ma soeur était tout pour moi, mon modèle et je voulais en aucun cas que son regard sur moi change à cause de ce que je ressentais alors c'est pour ça que je gardais tout pour moi et que je souffrais en silence en me cachant derrière ce masque que je portais en permanence depuis ce fameux soir.





(a) blue moon


Always and Forever
Les mots ne valent rien tant qu'ils ne sont pas prononcés à voix haute, ou écrits noir sur blanc. J'ai été amoureux de toi à la seconde où je t'ai vu. Je suis tombé sous le charme de ton âme ; et tu n'imagines pas quel effet cela a sur moi, de l'écrire avec de vrais mots, une ponctuation, et d'avoir cette évidence sous les yeux, sans jamais me l'être complètement avoué. Et je sais que tu as ressenti cette connexion, toi aussi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : : 20/06/2018
★ Interviews : : 1235
★ Shooting : :

★ Age : : 32
★ Date de naissance : : 16/03/1986
★ Situation amoureuse : : Son coeur n'appartient qu'à une seule personne alors passait votre chemin

MessageSujet: Re: Family Forever - Matt Mer 27 Juin - 0:34

Family forever
Matt & Alex

J'attendais patiemment de voir la réaction de Matt mais lorsqu'il me prit dans ses bras je fus soulagé de voir qu'il ne m'en voulait absolument pas. C'était toujours ainsi entre nous, un amour fraternel que personne ne pouvait comprendre et j'espérait juste que ça ne changerait jamais. Il me relâcha en m'embrassant sur la joue et entra chez moi. Matt était ici chez lui il le savait très bien. Je ne comptais même plus le nombre de fois ou il venu squatter chez moi, que ce soit à cause d'une dispute avec sa copine ou parce qu'il n'avait pas le moral. « Toi aussi tu m'as manqué petit frère » dis je en le regardant dire bonjour à Levon et Obi. Matt était un peu comme moi mis en version garçon. Il aimait les animaux, le cinéma, (les garçons   ), en faite n'importe qui aurait put nous prendre pour des jumeaux car on était comme fusionnel. Je n'avais pas vraiment fais attention au sac qu'il tenait dans sa main mais lorsqu'il l'agita sous mon nez, faisant remonter la délicieuse odeur des viennoiseries j'en eus l'eau à la bouche. Il venait de réveiller mon appétit d'ogresse. « A qui le dit tu, j'ai une faim de loup ! » m'exclamais je en le rejoignant sur le canapé pendant qu'il sortait tout ce qu'il avait acheté. Matt avait même pensé à prendre mon café préféré, décidément si j'aurais pus choisir je n'aurais pas voulu d'autre petit frère que lui. J'allais croqué dans une viennoiserie lorsqu'il me demanda comment j'allais. Et vlan, Matt ne perdait pas une seconde pour rentrer dans le vif du sujet. Oui cela faisait une éternité que l'on ne s'était pas vu car étant enfants nous étions inséparable. Alors là les mois semblaient durer des années. J'étais prête à lui répondre lorsque je vis le regard de Matthew se perdre au loin. Il me regardait sans vraiment me voir, peut être était il plongeait dans ses pensées. Son sourire s'effaçait de plus en plus et je devinais rapidement ce qui le rongeait, Harry... Ce dernier venait me voir de temps en temps pour avoir des nouvelles de Matt et l'un comme l'autre ils me faisaient de la peine. Tout les deux s'aimaient mais aucun des deux ne se l'avouait. Matt sortait avec Katherine et même s'il l'aimait bien je le voyais très bien qu'il ne l'a regardait pas comme une personne amoureuse. Peut être était ce dut à notre relation si particulière mais je le sentais quand Matt était heureux et quand il ne l'était pas. Je me mordis la lèvre, ne sachant pas si je devais lui en parler ou pas, après tout il pensait toujours que je n'étais au courant de rien, il ne savait même pas que j'étais au courant pour son penchant pour les hommes. Ne voulant pas le brusquer je ne dis rien, il le ferait quand il serait prêt et à ce moment là je serais la pour le soutenir. Avouer son homosexualité ou sa bisexualité peut importe, n'était pas chose facile. Entre les regards des gens, les jugements et tout le reste mais je n'étais pas comme ça. Matt était et resterait mon petit frère quoi qu'il puisse faire et peut importe qu'il aime les garçons. Il sembla revenir à lui et je lui fis un petit sourire réconfortant. Il fallait à tout prix que je lui change les idées et avec ce que j'allais lui annoncer il allait être servit. « Eh bien je suis en vacance et je compte bien profiter de mon petit frère. Tu me feras visiter ta coloc un jour ? » La dernière fois que je l'avais eus au téléphone Matt m'avait dit qu'il s'était mis en colocation avec plusieurs de ses amis mais je n'en savais pas plus. « Ah oui et Logan m'a appelait il y a quelques jours... » Ça risquait d'être un peu moins drôle car entre Logan et Matthew ça n'avait jamais été l'amour fou et encore moins depuis qu'il m'avait quitté. « Mais tu vas être fière de moi je l'ai envoyé bouler » dis je toute contente de moi. Je ne rentrais pas plus dans le détail car si Matt venait à apprendre que Logan essayait de me remettre le grappin dessus il n'allait surement pas apprécier. Et puis j'avais tourné la page et un certain jeune homme m'avait beaucoup aidé à l'oublier mais ça aussi je devais l'annoncer à Matt avec des pincettes. J'allais prendre une gorgée de café mais en portant mon gobelet à la bouche l'odeur me
prit la gorge et une désagréable sensation se fit sentir dans mon estomac. L'odeur me donna envie de vomir et je me précipitais à l'étage, criant à Matt que je revenais. M'enfermant dans la salle de bain, la tête au dessus de la cuvette je me demandais bien ce qu'allait penser Matt. Une fois mon estomac calmé je pris cinq minute pour m'habiller car j'étais toujours en serviette. J'enfilais donc un jeans, un chemisier et une paire d'escarpin avant de redescendre dans le salon. Matt n'avait pas bougé et s'occupait de Levon. Soufflant je m'approchais donc de mon frère et lorsque je m'installais à ses côté il me regarda inquiet, peut être croyait il que j'étais malade.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Co-fondatrice ★
★ Arrivé(e) à L.A le : : 01/06/2018
★ Interviews : : 769
★ Shooting : :

★ Age : : 30
★ Date de naissance : : 01/10/1987
★ Situation amoureuse : : Il est en couple avec le grand amour de sa vie, son Harry depuis le 08 août 2018. ♥

MessageSujet: Re: Family Forever - Matt Jeu 5 Juil - 13:56

Family Forever ▬ Sister&Brother ※※※ Une journée avec ma magnifique soeur, voilà de quoi j'avais besoin pour avoir le sourire jusqu'aux oreilles. Elle m'a tellement manqué durant tout ce temps que je compte bien profiter de sa présence maintenant qu'elle est de retour à Los Angeles. Avec nos emplois du temps charger on a pas le temps et c'est bien dommage. Enfin pour ma part c'est le calme plat puisque Shadowhunters est en quelques sortes annulée. Le comble de ma vie puisque j'adore cette série, venir tourner et mon personnage. Devoir dire adieu à tout ça, mais surtout à Malec me brise sincèrement le coeur. Tout ça va me manquer et il va surtout me manquer. Mais peut-être que c'est mieux comme ça puisqu'on se fait du mal. Peut-être que plus nous voir nous aidera à tirer un trait sur cette histoire qui c'est terminer à peine quelques heures après qu'elle est commencer. Je n'ai pas envie de tirer un trait sur tout ça, mais est-ce que j'ai le choix ? Je ne crois pas non. Il est marié, heureux avec sa femme et j'ai clairement compris depuis qu'il lui a dit oui à elle qu'il ne serait jamais à moi. Alors autant tourner la page et aller de l'avant plutôt que se condamné à souffrir. Je m'installe dans la salle à manger avec ma soeur alors que je mets sur sa table basse toutes les bonnes viennoiseries et les cafés que j'ai ramené pour nous deux. Je compte bien camper ici jusqu'à qu'elle en ai marre de me voir. Elle m'a tellement manqué qu'il est impossible pour moi d'aller ailleurs pour le moment. Je prends mon café ainsi qu'un pain au chocolat alors que je rattrape le temps perdu avec mon aînée. Je lui offre un petit sourire. "Bien sûr que je te ferais visiter ma coloc, mais ne sois pas surprise par le bazar qu'ils mettent. Je crois qu'ils me prenne pour la femme de ménage vu que je range toujours après eux. Tu sais que je déteste lorsque tout n'est pas à sa place." Dis-je en riant. J'observe ma grande sœur qui est plus belle que jamais. On dirait que quelque chose à changer chez elle, mais je ne saurais pas dire quoi. Peut-être qu'à force de passer du temps avec elle je finirais par deviner. Je fronce les sourcils à ses paroles. Logan. Je n'ai pas attendu parler de lui depuis un certain temps. "Ah oui ? Qu'est-ce qu'il voulait ?" Ma soeur a trompé Logan à l'époque et je ne l'ai pas juger puisque j'ai moi-même trompé ma copine de l'époque avec Harry sauf que moi ça voulait dire quelque chose comparé à elle, c'est pour cela que je n'ai rien dis après ce qu'elle a fait. Non je l'ai consolé quand Logan la quitter et qu'elle était au plus mal. Je continue de manger mon pain au chocolat tout en buvant mon café jusqu'à que ma soeur quitte la pièce en courant. Je fronce les sourcils. Lorsqu'elle me dit qu'elle revient. Je ne dis rien et je continue de boire mon café. Je sors mon téléphone de ma poche, je traîne sur instagram, je tombe sur son instagram à lui et comme à mon habitude j'aime ces photos. Accroc voilà ce que je suis. Je suis totalement accroc à ce mec. Il m'obsède jour et nuit. Il m'obsède tellement qu'il ne se passe plus rien entre Katherine et moi. Pour faire court ça fait des semaines qu'on a pas eu de plaisirs charnels ensembles et comment vous dire que je suis complètement frustré par rapport à ça. Je suis tendu et je me mets en colère pour rien, d'ailleurs à la villa ils en connaissent les frais, mais la principale cause de cette frustration lui ne subit jamais mes colères, il a de la chance cela dit parce que d'après mes colocataires je suis invivable. Je range mon téléphone lorsque ma soeur revient et la regarde en fronçant les sourcils. "Qu'est-ce qui t'arrive Alex ? Pourquoi tu as quitter la pièce subitement ? Qu'est-ce que tu me caches ?" Dis-je en étant vraiment très inquiet pour elle. Alex n'était pas comme d'habitude et cela m'inquiéter vraiment au plus haut point. De base nous avions aucun secret l'un pour l'autre mise à par moi qui lui cacher depuis plus de huit ans que j'aimais aussi les hommes, que j'étais amoureux d'Harry et que nous avions coucher ensembles dans une chambre d'hôtel puis qu'il est parti ensuite en me disant qu'il n'était pas prêt. J'avais peur de le dire. La famille Daddario est très réputé. Notre grand-père était tout de même un politicien très connu, notre père est procureur et notre mère avocate. Comment annoncer ça quand on sait que sa propre famille est très respecté ? J'ai peur de salir leur nom, de les perdre à tout jamais ou même pire d'être renier pour ce que je suis. Alors je ne dis rien et je continue de souffrir en silence même si pour être honnête je sais que mon mal être commence à se voir aux yeux de mes proches.





(a) blue moon


Always and Forever
Les mots ne valent rien tant qu'ils ne sont pas prononcés à voix haute, ou écrits noir sur blanc. J'ai été amoureux de toi à la seconde où je t'ai vu. Je suis tombé sous le charme de ton âme ; et tu n'imagines pas quel effet cela a sur moi, de l'écrire avec de vrais mots, une ponctuation, et d'avoir cette évidence sous les yeux, sans jamais me l'être complètement avoué. Et je sais que tu as ressenti cette connexion, toi aussi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : : 20/06/2018
★ Interviews : : 1235
★ Shooting : :

★ Age : : 32
★ Date de naissance : : 16/03/1986
★ Situation amoureuse : : Son coeur n'appartient qu'à une seule personne alors passait votre chemin

MessageSujet: Re: Family Forever - Matt Sam 7 Juil - 14:45

Family forever
Matt & Alex

Quand Matt me parla de sa coloc et du fait qu'on le prenait pour la femme de ménage cela me fit rire. Je savais à quel point mon frère pouvait être maniaque mais au point à ce faire passer pour la femme de ménage. Je l'imaginais déjà avec un tablier et un chiffon à la main, entrain de nettoyer leur villa du sol au plafond. Il était déjà ainsi plus petit, n'aimant pas le désordre et toujours entrain de passer derrière Cat et moi pour ranger ce que l'on dérangeait. D'ailleurs on se faisait un malin plaisir à laisser tout traîner pour le faire enrager. Matt me fit sortir de mes pensées en me demandant ce que me voulait Logan mais je n'eus pas le temps de lui répondre. L'odeur de son café et du pain au chocolat vint me chatouiller les narines et mon ventre commença à se tortiller. N'ayant même pas le temps de lui expliquer ce qui ce passé je montais déjà les escaliers pour aller au toilette, ne voulant pas que Matt voit se spectacle peut ragoutant. Lorsque je redescendis Matt était sur son téléphone et n'arborait pas une mine des plus joyeuses. Je me doutais qu'il devait penser à Harry. Depuis le jour ou Harry m'avait contacté et que j'avais compris ce qui c'était passé entre eux je ne reconnaissais plus vraiment mon frère. Certes il faisait semblant d'être heureux mais je voyais très bien que son sourire n'était pas sincère, je le connaissais par coeur, nous n'étions pas frère et soeur pour rien. Je pensais passé au travers mais Matt était comme moi, on s'inquiétait toujours l'un pour l'autre alors quand il me demanda ce qui ce passait je soupirais, ne sachant pas par ou commencer. « Eh bien je.... » Je ne savais pas comment lui avouer que j'étais enceinte, que le papa s'était fait la mal et que j'allais me retrouver mère célibataire. Dans notre monde ce n'était pas très bien vu et j'étais sur d'avoir nos parents sur le dos. Faire un enfant hors mariage était quelque chose d'impensable pour ou, tout comme avoir un enfant homo. C'est d'ailleurs pour ça que Matt nous le cacher à tous, il avait peur de la réaction de nos parents et je le comprenais mieux que quiconque maintenant. « Matt... je te dis ce qui ce passe si tu me promet en retour de me dire pourquoi tu n'es plus comme avant, je vois bien qu'il se passe quelque chose mais je veux que tu m'en parles, tu sais que je serais toujours pour toi quoi qu'il se passe. » C'était le moment, je ne voulais plus voir mon frère aussi triste qu'en ce moment, je voulais juste qu'il retrouve le sourire, cette joie de vivre qu'il avait avant de tomber amoureux car ça ne pouvait être que ça, il était amoureux de Harry mais n'osait pas ce l'avouer. L'amour en soit est déjà quelque chose de compliqué mais quand en plus tu te dis que si tu avoue ton amour tu vas devoir vivre avec le regard des autres, le jugement de tes parents. J'attendis que Matt acquiesce car je voulais être sur qu'il ne se défile pas une fois de plus. « Je suis enceinte Matt...  » Voilà c'était dit, j'attendis patiemment de voir une quelconque réaction sur le visage de mon frère même si je savais qu'il ne me jugerais pas, il ne l'avait pas fait quand j'avais trompé Logan alors que j'étais la seule fautive. « Ce n'était pas prévu, on a fait attention mais...  » Les larmes me montèrent aux yeux et je me levé du canapé pour que Matt ne me vois pas pleurer. Je disais à tout le monde que ça allait, j'essayais de me convaincre que j'y arriverais toute seule mais en faite j'étais terrorisée. Avoir un enfant en soit était une chose qui se décidé à deux, hors je n'avais pas eu le choix, ça m'étais tombé dessus sans prévenir et je ne pouvais pas faire marche arrière. Je n'osais pas regarder mon frère, de peur d'y voir une once de jugement dans ses yeux. « Ne me demande pas le nom du père, il ne veut rien a voir à faire avec ce bébé,  » dis je en regardant la mer à travers la fenêtre.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Co-fondatrice ★
★ Arrivé(e) à L.A le : : 01/06/2018
★ Interviews : : 769
★ Shooting : :

★ Age : : 30
★ Date de naissance : : 01/10/1987
★ Situation amoureuse : : Il est en couple avec le grand amour de sa vie, son Harry depuis le 08 août 2018. ♥

MessageSujet: Re: Family Forever - Matt Mar 10 Juil - 16:40

Family Forever ▬ Sister&Brother ※※※ Perdu dans mes pensées, mais surtout dans l'instagram de celui qui fait battre mon coeur depuis maintenant plusieurs années. Je n'ai pas entendu ma soeur revenir tout de suite. Non, j'étais bien trop occupé à contempler ses dernières publications, cet homme que je trouve tellement parfait et que je rêve d'avoir depuis que je l'ai touché pour la première fois il y a de ça huit années. Il hante mon esprit depuis. Malgré que j'ai rencontré Katherine avec qui j'ai rompu à Paris récemment. Je n'ai jamais réussi à l'oublier complètement. Il a toujours était là avec moi et je sais qu'il ne me quittera jamais. Je sais qu'il est mon âme-soeur même s'il est marié, qu'il m'a oublier et surtout qu'il ne m'a jamais aimer. Ces pensées me font monter les larmes aux yeux. Il me manque tellement. Je crève d'envie de le serrer dans mes bras, de lui dire que je l'ai toujours aimé, de lui dire que je le veux, qu'il me donne une chance, mais je ne peux pas faire ça à sa femme. Je ne suis pas un monstre. Je ne peux pas détruire un mariage. Alors je me condamne à souffrir. C'est peut-être mieux pour ça. Ma famille n'acceptera jamais que je sois tombé amoureux d'un homme, que je sois aller aussi loin avec lui et surtout que j'ai trompé ma copine de l'époque et quitter l'actuel pour lui. Ils n'accepteront jamais d'avoir un fis qui aime les garçons et je le sais très bien. Je suis cependant sorti de mes pensées par ma magnifique soeur qui revient. Je range mon téléphone dans ma poche et la regarde en fronçant les sourcils. J'attends des explications. Je m'inquiète pour elle et la voir partir en courant comme ça me fait penser qu'elle est peut-être malade, mais qu'elle me le cache afin que je ne m'inquiète pas. Ce serait totalement son genre en plus de faire ça. Je bois tranquillement mon café et manque de m'étouffer aux paroles de ma soeur. Bon sang. Elle a compris que je n'allais pas bien. Je n'ai pas réussi à cacher mon mal être. Je suis qu'un idiot. Je soupire. Il va falloir que je lui dise si je veux pas m'attirer les foudes de ma soeur. Je pose mon café sur la table et lui offre un petit sourire très faible vu que je n'arrive plus à sourire depuis. "D'accord Alex... je vais te dire ce que j'ai, mais... si jamais ça change quelque chose entre nous je..." Les larmes me montent aux yeux, cela commence bien, je sais que je vais fondre en larmes alors que je ne veux pas. "Je ne t'en voudrais pas." Il faut que je me prépare psychologiquement à lui dire à quel point je suis brisé et j'ai peur, j'ai tellement peur. Je soupire, il faut que je sois courageux et j'ouvre mon coeur à ma grande soeur, je n'ai pas le choix de toute manière. Mais lorsqu'elle me dit qu'elle est enceinte je bug littéralement sur place. Je ne m'y attendais vraiment pas. "Attend quoi ?" Je l'écoute attentivement alors qu'elle me dit que c'est un accident. Je la regarde se lever du canapé et me tourner le dos. Je me lève à mon tour et me rapproche d'elle en posant ma main sur son épaule. "Hey magnifique soeur... ne pleure pas, tu vas assurer et en ce qui concerne le père de cet enfant. Tu as raison de ne pas me dire son nom parce que si je découvre qui c'est, je te promets que je le tue. Cette pourriture va regretter de t'avoir brisé le coeur." Je tourne ma soeur vers moi et la serre fort dans mes bras en caressant son bras alors que j'embrasse sa joue. Je me détache d'elle, l'entraîne sur le canapé et ne lâche pas ces mains. "Tu vas être une mère fantastique Alex, j'ai confiance en toi et ce bébé aura énormément de chance de t'avoir comme maman et puis son tonton sera la aussi. Tu n'es pas toute seule Alex et tu le seras jamais, je te le promet." Je lui offre un petit sourire. C'est maintenant à mon tour de lui dire ce que j'ai et en voyant le regard de ma soeur à mon égard. Je comprends qu'elle attend de savoir. Il faut que je me prépare psychologiquement à lui révéler qu'en réalité j'aime les hommes, enfin non un homme en particulier et que j'en crève depuis presque dix ans maintenant. Je passe une main dans mes cheveux. "Quand j'avais à peine vingt-deux ans je suis parti passer un casting pour le film the mortal instruments et... la-bas j'ai rencontré un homme plus âgé qui passait aussi les castings et..." Les larmes commence à me monter aux yeux, je vais craquer avant la fin, c'est tellement dur d'en parler. Je souffle un bon coup afin de ne pas craquer, mais c'est vraiment difficile. "J'ai... j'ai discuté avec lui, on a sympathisé et ensuite... on est parti à l'hôtel ou on logeait tout les deux... et j'ai... j'ai..." Je n'arrives plus à parler, les larmes commence à couler le long de mes joues, c'est vraiment difficile d'en parler comme ça, de faire son coming out devant sa grande-soeur. J'ai tellement peur de la perdre. J'essuie mes yeux. Je suis terrorisé, je déteste tout ça, je suis brisé de l'intérieur, je n'arrives plus à vivre, je pense sans cesse à en finir afin de ne plus souffrir, mais je pense aussi à mes proches qui seront briser à tout jamais si je faisais une connerie de la sorte alors je ne fais rien pour eux et je continue de souffrir en silence. Je relève les yeux vers elle alors qu'ils inondés et rouges à cause des larmes. "On a fait l'amour tout les deux... je... j'aime les hommes Alex et si je ne suis plus comme avant, c'est parce que... il est parti, il m'a abandonné, laissé seul dans cette chambre et il s'est marié avec cette fille et il ne m'a jamais aimer comme je ai aimé et... il m'a complètement détruit parce que... je n'ai jamais cessé de l'aimer..." Je m'enfonce dans le canapé alors que je ramène mes jambes contre mon torse et que j'enfonce mon visage à l'intérieur. Je n'ose plus regarder ma soeur, j'ai trop honte comme ça. "Je suis désolé Alex, je suis un monstre, je suis déviant, je ne suis pas normal..." Mon père disait ça des lgbt, qu'ils étaient déviants, pas normaux, que si un des enfants l'étaient il ne pourrait plus jamais le regarder et qu'il ne serait plus jamais son enfant. Je ne peux pas m'empêcher de pleurer, j'ai même du mal à respirer. Je répète sans cesse que je suis désolé d'être déviant, d'être malade, d'être anormal alors que moi je défends la cause des LGBT, mais les parents Daddario sont contre ça, surtout le paternel et je sais très bien que je perdrais mon père à tout jamais. Je n'arrives plus à respirer tellement je suis en larmes, tellement je sanglote et tellement je me mets dans un état pitoyable. Tout mon corps tremble alors que je suis en totale sanglot, une crise d'angoisse, il ne manquait plus que ça. Voilà dans quel état Harry me met, je suis pitoyable et je me fais vraiment honte. J'ai vraiment peur maintenant que j'ai baissée les larmes face à ma grande soeur. Voilà pourquoi je répète sans cesse depuis mon coming-out à ma soeur que je suis désolé d'être anormal, d'être un monstre et d'être déviant.





(a) blue moon


Always and Forever
Les mots ne valent rien tant qu'ils ne sont pas prononcés à voix haute, ou écrits noir sur blanc. J'ai été amoureux de toi à la seconde où je t'ai vu. Je suis tombé sous le charme de ton âme ; et tu n'imagines pas quel effet cela a sur moi, de l'écrire avec de vrais mots, une ponctuation, et d'avoir cette évidence sous les yeux, sans jamais me l'être complètement avoué. Et je sais que tu as ressenti cette connexion, toi aussi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : : 20/06/2018
★ Interviews : : 1235
★ Shooting : :

★ Age : : 32
★ Date de naissance : : 16/03/1986
★ Situation amoureuse : : Son coeur n'appartient qu'à une seule personne alors passait votre chemin

MessageSujet: Re: Family Forever - Matt Mar 10 Juil - 20:37

Family forever
Matt & Alex

Je n'avais eus d'autre choix que de faire du chantage à Matt. Je voulais à tout prix qu'il me dise le pourquoi de son mal être et pour cela je ne  lui avait pas laissé le choix, je savais très bien qu'il voudrait savoir pourquoi j'étais parti en courant. Matt accepta le deal mais lorsqu'il me dit que si ça changeait quelque chose entre nous il ne m'en voudrait pas je me retint de le secouer comme un prunier. Comment pouvait il croire que je le jugerait ainsi ? Je n'étais pas notre père, je ne me permettrais jamais de juger Matt, j'étais même fier de mon petit frère. Fier de voir que pour ne faire souffrir personne d'autre il s'était ainsi enfermé dans son silence, préférant souffrir que de décevoir nos parents. C'était à mon tour de parler alors quand je lui annonçait que j'étais enceinte je ne pus retenir mes larmes. J'avais l'impression d'avoir tout rater, que ce soit avec Logan ou avec Liam. Peut être que quelque chose clochait chez moi... Debout devant la fenêtre afin de cacher mes larme je sens Matt venir derrière moi et poser sa main sur mon épaule. C'est comme ça que j'ai toujours connu mon frère, protecteur, attentionné... Il me prend dans ses bras pour me rassurer et me dire que je ne suis pas seule, que je serais une mère formidable. Comment peut il le savoir ? Je reste un moment dans ses bras, me sentant vraiment apaisé en sa présence comme il a toujours sut le faire. Matt était le seul à pouvoir me consoler quand nous étions enfant, surtout lorsque je me faisais gronder par notre mère. Elle voulait ce qu'il y a de mieux pour moi, un bon parti, une belle vie riche et confortable alors que moi je voulais voler de mes propres ailes, quitte à tomber et me faire mal. Matt m'attira sur le canapé et s'installa à mes côtés, posant son regard dans le mien et me faisant un petit sourire. Au moins je lui avait arraché un sourire et pour moi c'est tout ce qui comptait. Il commença alors son histoire et je l'écoutais sans broncher, ne voulant pas le couper dans son élan. Mais subitement je vis les larmes venir brouiller son regard et mon cœur se serra dans ma poitrine. « Matt...» dis je en prenant sa main dans la mienne comme pour lui donner le courage de continuer. Il m'annonça alors ce que je savais déjà mais ce qui me choquait le plus c'était les larmes qui coulaient sur ses joues et les paroles qu'il me dit ensuite. Comment pouvait il croire qu'il n'était pas normal, qu'il était un monstre... c'était totalement faux ! Il s'était recroquevillé dans le canapé, jambes collées contre sa poitrine et il me cachait son visage, par honte. J'étais totalement effaré par le mal être de mon frère, comment avait il put supporter tout ça pendant autant de temps ? Je m'approchais de lui, le prenant dans mes bras et lorsqu'il posa son visage dans mon cou je le berçais doucement afin qu'il se calme. Jamais je ne l'avais vu pleurer, tout du moins pas ainsi et le voir dans cet état me fit monter les larmes. « Chuut... » dis je en lui caressant doucement les cheveux jusqu'à ce qu'il se calme. Je savais ce qu'il s'était mis en tête, il se disait que s'il avouait son homosexualité à la terre entière il déshonorerais la famille, perdrait l'amour de ses parents mais surtout de son père. Je le sens trembler contre moi, sa respiration se faisant plus saccadé et je ne sais pas quoi faire pour lui... Matt n'a pas fait de crise d'angoisse depuis très longtemps mais en général à part attendre que ça passe il n'y a pas grand chose à faire. Quand enfin je le sens se détendre contre moi et se calmer je me recule un peu, le prenant par les épaules. « Matt... comment peut tu pensais une telle chose, tu n'es pas un monstre, tu es une personne avec des sentiments et des envies. Peut importe que tu aimes un homme ou une femme, tu es et tu resteras toujours mon petit frère. » Je pose mon regard bienveillant sur lui et lui essuie ses larmes avant de mettre ma main sous son menton pour qu'il relève la tête. « Je ne veux pas que tu baisse la tête Matt, personne n'a le droit de te faire souffrir ou de te dire qui aimait et comment l'aimé. Les personnes qui dise le contraire ne sont que des idiots. Et oui, papa est un idiot, tu le connais il ne supportes pas la différence et toi Matt tu es différent, tu es un garçon adorable, un homme formidable et une personne extraordinaire alors je ne veux pas que tu changes, jamais... » lui dis je en le serrant une nouvelle fois contre moi. Il y avait cependant une question qui me taraudais, Harry m'avait expliqué qu'il était divorcé, alors pourquoi n'en n'avait-il pas parler à Matt ? Je connaissais non seulement les sentiments de Matt pour Harry mais inversement. Comment lui demander sans trahir Harry, sans avouer à Matt que je connais son secret depuis maintenant plus de huit ans. « Mais dit moi, tu es sur que cet homme ne t'aimes pas comme toi tu l'aimes ? Tu lui as parlé quand la dernière fois ? » Si je voulais que mon frère retrouve le sourire je devais donner un coup de pouce au destin, même si pour cela je devais avouer à mon frère que j'étais au courant et risquer de perdre sa confiance. Si je voulais qu'ils finissent dans les bras l'un de l'autre c'était la seule solution.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Co-fondatrice ★
★ Arrivé(e) à L.A le : : 01/06/2018
★ Interviews : : 769
★ Shooting : :

★ Age : : 30
★ Date de naissance : : 01/10/1987
★ Situation amoureuse : : Il est en couple avec le grand amour de sa vie, son Harry depuis le 08 août 2018. ♥

MessageSujet: Re: Family Forever - Matt Jeu 26 Juil - 16:14

Family Forever ▬ Sister&Brother ※※※ Je venais de tout dire à ma soeur et comment dire ? J'étais dans un état complètement pitoyable. Je faisais pitié à voir. Pour être honnête j'avais surtout peur. La famille Daddario est très apprécier avec un père procureur et une mère avocate les enfants se doivent d'embellir l'image de la famille puisqu'ils sont la relève des parents et ce n'était pas du tout mon cas à moi. Mon père nous a clairement fait comprendre qu'il n'aimait pas les homosexuels, lesbiennes et j'en passe. Pour lui ils sont déviant, pas normal et si par malheur il apprend que son propre fils est bisexuel. Cela va être l'horreur pour moi. Il ne me pardonnera jamais et je suis certain qu'il serait capable de ne plus jamais me parler puisque je sais très bien ce qu'il pensera de moi. Je lui ferais honte et il voudra en aucun cas être associer à moi malgré le fait que je portes son nom. C'est pour cela que j'avais honte. Qu'est-ce qu'on allait penser de moi maintenant ? Je sais très bien qu'Alex a l'esprit ouvert, mais avec ce que j'ai entendu toute ma vie de la bouche de mon paternel j'avais peur, j'avais vraiment peur de tout gâcher. Je sais très bien qu'il appréciait énormément Katherine et qu'avec ma mère ils ont déjà parler de notre éventuel mariage. Mais je ne peux pas. Il est impossible pour moi d'épouser quelqu'un que je n'aime pas vraiment parce que je ne veux pas la faire souffrir premièrement et ensuite je ne veux pas me condamner à être malheureux toute ma vie. Je ne veux pas porter un masque jusqu'à que je quittes ce monde c'est impossible. Ce serait faire semblant d'être un autre et je ne peux pas faire ça même cela fait depuis huit années que je le fais, que je fais semblant de sourire et d'aller bien alors qu'en réalité je suis complètement détruit. Je relève ma tête en voyant ma soeur approcher. Je suis surpris, mais pas tant que ça lorsqu'elle me prend dans ses bras. Je la serre fort contre moi en m'accrochant à elle. Ma soeur m'a toujours protéger de tout même quand nous étions enfants. Elle a toujours était là pour moi et je sais qu'elle le sera toujours. Je reste contre elle alors que j'ai les yeux clos et que j'essaie de me calmer du mieux que je peux. C'est tellement dur. C'est tellement compliqué la vie. J'ai peur de tout en ce moment et surtout j'ai peur de souffrir d'avantage parce que je suis amoureux d'un homme qui en a rien à faire de moi et ça m'empêche d'avancer dans ma vie puisque je suis toujours dans cette chambre d'hôtel il y a huit ans. Je n'ai pas avancer depuis. Je n'y arrive pas. Je suis tellement amoureux qu'il m'est impossible d'envisager ma vie avec quelqu'un d'autre. Je sais que jamais je pourrais aimer cette personne comme je l'aime à lui. Lorsque je l'ai rencontré il y a huit ans j'ai su que c'était lui que j'attendais depuis tout ce temps, que c'était lui mon âme-sœur et l'amour de ma vie. Je ne pensais pas que c'était possible d'aimer quelqu'un à ce point, mais c'est pourtant arriver. Alors que tout mon corps se met à trembler, que j'ai le souffle court. La présence de ma sœur arrive à me calmer, à me rassurer. Je me sens en sécurité avec elle et c'est comme ça depuis que nous sommes enfants. Je la regarde lorsqu'elle se détache de moi. Je l'écoute attentivement et je suis vraiment touché par ses paroles elle me rassure comme toujours. C'était tellement rassurant de voir que ma sœur est toujours là pour moi malgré ce que je viens de lui avouer. "Merci Alex..." Je baisse la tête je suis quand même honteux d'avoir avouer enfin mon secret qui me bouffe depuis aussi longtemps comme je l'ai dis la famille Daddario est spéciale, mais Alex sort du lot comme à chaque fois, ma soeur est parfaite et ça je l'ai toujours su. Lorsqu'elle relève ma tête. Je ne la quitte pas des yeux. Je l'écoute attentivement et lui offre un faible sourire tellement je suis touché par ce qu'elle vient de me dire. "Je t'aime tellement grande-soeur tu imagines même pas à quel point... je... j'ai tellement eu peur de te décevoir à cause de ce que papa a toujours dit depuis que nous sommes enfants. Je n'ai jamais pensé une seule seconde comme lui, mais j'avais vraiment peur de te perdre parce que tu es tout pour moi et si je venais à te perdre... je... je m'en remettrais jamais." J'essuie les larmes qui continuent de couler le long de mes joues et je me calme petit à petit. Je ne pensais pas que ce serait aussi dur de faire son coming out, surtout à quelqu'un qu'on estime plus que soit dans la vie. J'avais peur du jugement de mes parents, mais le jugement d'Alex me terrifier encore plus puisqu'elle s'est toujours comporter comme une deuxième mère avec moi. Quand nos parents étaient en déplacement c'est toujours elle qui s'occuper de Cat et moi malgré qu'elle soit plus âgé d'un an. Elle a toujours était hyper protectrice avec nous. Je prends mon café je bois quelques gorgés puis le repose sur la table basse. Je la regarde ensuite et soupire. "Oui j'en suis sûr... il est marié Alex et il a l'air très heureux avec sa femme donc... je dois juste me faire à l'idée que je l'aurais jamais et tourner la page. On se voit tout le temps pour les tournages, les conventions etc... mais la dernière fois qu'on a réellement parler à coeur ouvert c'était il y a trois ans. Depuis on fait semblant de rien et nous restons professionnels." Dis-je en passant une main dans mes cheveux. Je ne suis vraiment pas bien parce que aimer quelqu'un qui est marié et qui en a rien à foutre de vous c'est vraiment le pire qui puisse arriver à quelqu'un parce que tu sais que cette personne ne sera jamais à toi comme tu ne seras jamais à elle. "J'ai rompu avec Katherine lors de la convention à Paris parce que j'ai réalisé que je ne pouvais pas lui faire autant de mal. Alors j'ai préféré mettre un terme à cette relation et continuer à souffrir dans mon coin, c'était mieux pour elle." Dis-je en soupirant parce que je sais que j'ai complètement détruite la rouquine et ça je ne me le pardonnerais jamais.





(a) blue moon


Always and Forever
Les mots ne valent rien tant qu'ils ne sont pas prononcés à voix haute, ou écrits noir sur blanc. J'ai été amoureux de toi à la seconde où je t'ai vu. Je suis tombé sous le charme de ton âme ; et tu n'imagines pas quel effet cela a sur moi, de l'écrire avec de vrais mots, une ponctuation, et d'avoir cette évidence sous les yeux, sans jamais me l'être complètement avoué. Et je sais que tu as ressenti cette connexion, toi aussi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : : 20/06/2018
★ Interviews : : 1235
★ Shooting : :

★ Age : : 32
★ Date de naissance : : 16/03/1986
★ Situation amoureuse : : Son coeur n'appartient qu'à une seule personne alors passait votre chemin

MessageSujet: Re: Family Forever - Matt Jeu 2 Aoû - 4:03

Family forever
Matt & Alex

Je n'aimais pas voir Matt dans cet état et c'était bien la première fois qu'il se dévoilait ainsi. Je ne sais pas comment il avait pu croire qu'il me ferait honte, au contraire, j'étais tellement fière de lui, de tout ce qu'il avait surmonter, de sa force à endurer cela pendant huit ans... Il pensait surement que je serais comme notre père à cause de tout ce qu'il nous avait raconté quand on était encore gamin... Au contraire, cela m'avait toujours agacé au plus haut point. Peut importe la couleur de peau, l'orientation sexuelle, du moment qu'on est heureux tel que l'on est et avec qui on est je pense que c'est ça le plus important. Matt continuait de trembler alors le serrant un peu plus contre moi je le berçais doucement, comme quand nous étions petits. En général ce n'est pas notre mère qui réussissait à l'apaiser, j'étais quasiment la seule à pouvoir le calmer et encore maintenant à voir... J'attendis patiemment qu'il cale sa respiration sur la mienne avant de lui expliquer ce que moi j'en pensais. Ce qu'il me répondit me fis monter les larmes aux yeux. Il n'imaginait même pas à quel point c'était réciproque, à quel point je ne pourrais vivre s'il n'était plus la. Matt était une partie de mon oxygène et sans lui je serais complétement perdue. « Tu ne me perdras jamais Matt... papa pourra dire ce qu'il veut tu restera mon petit frère, mon meilleur ami et puis... s'il te renie il perdra non seulement le meilleur fils qui soit mais il perdra aussi une de ses filles. » Hors de question que j'abandonne mon frère, c'était la personne la plus importante de ma famille, bien plus que mes parents et même que ma soeur (désolé mais l'ancienne joueuse m'a un peu dégouté de Cat xD). Doucement Matt se calmait et lorsqu'il se redressa pour essuyer ses larmes je lui fis un petit sourire, espérant le faire sourire à nouveau. Je détestais le voir ainsi, cela me ronger de l'intérieur. Après quelques minutes ou je le laissais reprendre ses esprits je voulais qu'il me parle d'Harry, savoir ce qu'il savait de lui, s'il était au courant de tout. Matt avait tout faux, Harry n'avait plus de femme et j'étais persuadé qu'il l'aimait tout autant que lui pouvait l'aimer. Une chose m'interpella mais je le laissais finir car Matt avait besoin de se confier, de déballer son sac. Alors comme ça il n'était plus avec Kat... Je l'aimais bien comme fille mais quitte à choisir je préférais voir mon frère heureux avec un homme plutôt que malheureux avec une femme. Maintenant c'était à mon tour d'être honnête avec lui, de lui avouer que j'étais au courant mais je ne savais pas comment tourner ma phrase sans le froisser ou le blesser... « Matt, écoute j'ai quelque chose à te dire... » C'était beaucoup plus difficile que prévu car j'avais peur de lui faire encore plus de mal en lui dévoilant que j'étais au courant de tout. Mais je lui devais la vérité. « Il y a à peut prêt huit ans j'ai reçu un sms... de Harry.... oui je sais ce que tu dois penser à ce moment précis mais laisse moi finir. On a commençer à parler tout les deux. Il m'a confié pas mal de chose sur lui, sur vous... je suis désolé Matt... j'aurais voulu te le dire mais je pensais que ce n'étais pas à moi de te forcer à m'avouer tes sentiments... que tu le ferais lorsque tu serais prêt... » J'étais vraiment mal à l'aise car je n'avais aucun secret pour mon frère, sauf le nom du père de l'enfant mais ça jamais il ne le saurais. Soufflant un coup je posais mon regard azur dans le sien, me demandant s'il allait m'en vouloir, me faire la tête... « Je n'aurais qu'une chose à rajouter, c'est que tu devrais avoir une discussion avec lui, Matt... Harry est divorcé... » Je ne me sentais pas bien de lui avoir mentit durant huit ans mais je ne voulais pas le brusquer. J'avais surtout peur que mon frère m'en veuille, chose qui serait encore pire que le jour ou Lerman m'avait quitté. Car Logan avait peut être été mon grand amour mais Matt resterait l'homme de ma vie...
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Family Forever - Matt

Revenir en haut Aller en bas
 
Family Forever - Matt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matt Finnegan
» Love me now or hate me forever!
» Signature de contrat - Matt Moulson
» Lettre ouverte à TOB ♥.
» Family First : II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FATE OF STARS :: CITY OF ANGELS :: Beverly Hills :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: