AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur FOS
Pensez à voter régulièrement pour les Top-Sites par ICI qu'on attire encore plus de membres
Merci d'essayer privilégier les groupes "The Fame" et "Look What You Made Me Do" qui sont délaissés si possible
Rejoignez-nous sur le discord de FOS par ICI
La chasse à la citrouille est toujours d'actualité sur le forum 21 citrouilles à trouver avec à la clé un rang personnalisé

Partagez | 
 

 Some days are diamonds some days are rocks (ft Marie)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 18/06/2018
★ Interviews : 1481
★ Shooting :

★ Age : 28
★ Date de naissance : 29/10/1989
★ Situation amoureuse : Officiellement, son histoire avec William est terminée, depuis peu. Officieusement, ne perdez pas votre temps, elle est déjà prise par un crétin d'Australien (mais c'est le sien, alors ça compense !)

MessageSujet: Some days are diamonds some days are rocks (ft Marie) Dim 7 Oct - 11:59

Some days are diamonds some days are rocks

 
Dernière semaine d'août 2018
Le lit d’Eliza était recouvert d’une partie des vêtements de son armoire. L’Australienne s’attelant enfin à la préparation de sa valise pour les vacances à venir. D’ici à une poignée de jours, elle partait pour la Tasmanie, en compagnie de certaines de ses amies. Un moment de détente qu’elle attendait impatiemment. Les dernières semaines avaient été plus éprouvantes que prévu. Bien entendu, dans tout ça, elle ne retenait qu’une chose : l’évolution de sa relation avec Bob. Dans les choses un peu moins joyeuses, elle ne pouvait faire l’impasse sur ce qui avait marqué la vie de Marie. Pour autant qu’en savait Eli, Marie rentrer dans peu de temps, et la Taylor-Cotter ne savait pas vraiment comment réagir devant elle. Elle n’allait pas l’enfoncer, ça n’était pas son genre, mais il faut dire que ce que l’on reprochait à la brune rappelait à la blonde ce que Bob avait pu endurer, jusqu’à il y a peu. Pour Marie, ça n’était que le fruit d’un mauvais mélange, tandis que pour Arryn, c’était devenu une habitude. D’une certaine façon, ça apprenait à Eli à voir les choses sous un autre angle, même si elle était dans l’incapacité d’avoir de l’empathie pour celle qui avait fait autant de mal à l’Australien.

En entendant du bruit du côté de la cuisine, la jeune femme décida d’arrêter ce qu’elle faisait, de s’accorder une pause. Espérant qu’il s’agissait de Marie, elle se rendit dans la cuisine, sans cesser de se demander ce qu’il convenait de dire, en une telle situation. Naturellement, un sourire se dessina sur son visage, quand elle vit son amie. Peu importe ce qu’elle avait fait, Marie restait Marie. Peut-être que son avis changerait, si sa crise de violence n’avait pas été unique. Eli préférait ne pas y penser. « Salut ! » Elle avait parlé doucement, comme pour ne pas brusquer sa collègue, qui devait être au plus mal. « Comment vas-tu ? » La question pouvait paraître anodine en temps normal, sauf que là, rien n’était normal. Le sourire encourageant de la blonde indiquait qu’elle se montrait présente pour son amie, si elle souhaitait parler, tout comme elle accepterait le contraire. Se rendant vers le frigo, pour sortir un jus de fruit, elle posa une main réconfortante sur l’épaule de sa collègue, avant de se servir un verre.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 25/09/2018
★ Interviews : 45
★ Shooting : I can't lose you

★ Age : 32
★ Date de naissance : 17/06/1986
★ Situation amoureuse : En couple avec l'homme de ses rêves même si c'est compliqué en ce moment

MessageSujet: Re: Some days are diamonds some days are rocks (ft Marie) Dim 7 Oct - 16:27

.SOME DAYS ARE DIAMONDS SOME DAYS ARE ROCKS

Ce soir j’avais passé la plus part de ma soirée dans une cellule de prison, suite à une dispute un peu trop violente avec Ricky. J’avais jamais été une femme qui aimait la violence, même si Octavia pouvait l’être quand il le fallait c’était clairement pas mon genre. Mais je gérais relativement mal parfois la pression que donnait la célébrité et j’avais parfois des humeurs qui n’étaient pas vraiment agréable d’ou le fait que je prenne des médicaments pour régler ce problème. Ce soir ça avait été difficile parce que j’avais du faire face à une dispute difficile et au fait que je lève la main sur mon petit ami ne me plaisait pas parce que ça n’était simplement pas moi et je me détestais pour ce genre de chose. A vrai dire qu’est-ce que j’y pouvais, fort heureusement pour moi Ricky ne portait pas plainte déjà parce qu’il savait que c’était pas volontaire et que c’était pas ce que j’étais. Non d’habitude je balançais de la vaisselle plutôt que lever la main sur quelqu’un. La vaisselle ça se remplace et puis c’est fait pour ça après tout non ?

J’avais passé un bon moment en cellule, j’avais vu Bob qui était venu me voir. Chose que je n’avais pas forcément compris, surtout avec ce qu’il avait vécue avec Arryn. Ca c’était le genre. De chose ou ça serait surement une des seules fois ou je serais volontairement violente pour explosé la tête contre un mur de cette dernière simplement pour ce qu’elle avait fait à mon meilleur ami. Ma relation avec mon ancien partenaire d’écran et l’ancien Lincoln de notre série était relativement discrète. Bien qu’on ne cachaient pas vraiment d’être proche tous les deux, mais pas qu’on était ensemble depuis quelques années maintenant. Seul nos proches avaient le droit de le savoir, simplement parce que c’était beaucoup plus simple à gérer. La dernière fois j’avais eu beaucoup de mal à gérer que ma relation soit publique avec Lauthner, alors en soit j’étais bien heureuse de ma relation. Et puis je trouvais cela beaucoup plus sain pour tous le monde, partageait ce que je faisais de ma vie avec mes fans oui, mais ma vie privée, devait rester privée.

J’étais rentrée finalement dans ma colocation, après avoir remercier le fait que Ricky me ramène chez moi. J’avais besoin de m’éloigner un peu de lui parce que je voulais pas lui faire du mal, j’avais peur de tout ça. Je préférais finalement aller me prendre de quoi manger, parce que mon estomac commençait à me crier famine, laissant quelques larmes roulaient sur mes joues. Je détestais cette situation, je sursautais en entendant ma colocataire. « Salut ! » Avais-je dis en retirant mes larmes de mes joues et lui souris en secouant la tête. «  Ca va et toi ? Tu as fini tes valises ? » Comme je savais qu’on devait partir pour la Tasmanie, mais en ce moment je n’étais pas tellement certaine que je voulais vraiment cela?


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 18/06/2018
★ Interviews : 1481
★ Shooting :

★ Age : 28
★ Date de naissance : 29/10/1989
★ Situation amoureuse : Officiellement, son histoire avec William est terminée, depuis peu. Officieusement, ne perdez pas votre temps, elle est déjà prise par un crétin d'Australien (mais c'est le sien, alors ça compense !)

MessageSujet: Re: Some days are diamonds some days are rocks (ft Marie) Mer 10 Oct - 12:04

Some days are diamonds some days are rocks

 
Dernière semaine d'août 2018
Un soupir échappa à la blonde, en voyant à quel point Marie paraissait au plus bas. Ca n’avait rien d’étonnant, après ce qu’elle avait vécue. Ca lui faisait mal, de la voir dans un tel état, et de savoir qu’il n’y avait pas grand-chose à faire, ni à lui dire, pour l’aider à aller mieux. Ce qu’il fallait à Marie, c’était du temps, pour digérer les derniers événements, et faire la paix avec elle-même. L’Australienne ne dit aucun mot quant aux larmes qu’elle avait bien vu, rouler sur les joues de la brune. Ca ne servait à rien. Elle préféra donc se servir son verre, tout en écoutant la réponse que son amie lui. « Pas vraiment non ! Je suis en train de tenter de choisir quoi amener ! » Elle n’était pourtant pas difficile, mais elle avait réalisé, en voyant ses vêtements éparpillés sur son lit, qu’elle avait besoin de changement. A croire que ces vêtements lui rappelaient trop son histoire avec William, et plus encore, les difficultés des mois passés. « Quand on reviendra, j’irai faire les boutiques, j’ai besoin de changements. », ne tarda pas à préciser la Taylor-Cotter. C’était peu habituel pour elle, de s’amuser à refaire sa garde-robe. La dernière fois où elle avait fait cela, c’était suite à sa rupture avec Jay (une fois encore, elle avait rompu pour Bob, sauf que ça n’avait rien donné avec le brun).

Allant s’asseoir sur le plan de travail, son verre à côté d’elle, elle poursuivit la conversation. « Ta valise est prête ? » Elle mettait très certainement les pieds dans le plat, Marie ayant possiblement changé d’avis concernant les vacances. Toutefois, Eli ne comptait pas la laisser rester seule ici. Ca n’était pas le bon moment pour cela. Ces vacances entre lui filles lui seraient plus nécessaires qu’autrefois ! En plus, Marie se retrouverait loin des journalistes, et donc, de la tourmente. Ca lui ferait de vrais vacances, pour se reposer véritablement, loin de la tourmente des dernières heures.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 25/09/2018
★ Interviews : 45
★ Shooting : I can't lose you

★ Age : 32
★ Date de naissance : 17/06/1986
★ Situation amoureuse : En couple avec l'homme de ses rêves même si c'est compliqué en ce moment

MessageSujet: Re: Some days are diamonds some days are rocks (ft Marie) Ven 12 Oct - 17:24

.SOME DAYS ARE DIAMONDS SOME DAYS ARE ROCKS

J’avais une sainte haine pour ce que j’avais fait à Ricky, j’avais beaucoup de mal à accepter ce fait la. Oui parfois j’avais tendance à balancer des objets quand j’étais énervé contre lui, mais jamais aller jusqu’à un contact aussi physique et brutale avec lui. C’était tout le contraire de ce que j’étais présentement, j’aimais ma vie bien tranquille et ma vie privée en étant privé. Bien que je ne me plaigne pas d’être maintenant connue, j’adorais ma vie actuelle mise à part cette pression constante. Je n’avais jamais réellement apprécié qu’on se mêle de ma vie privée, c’était bien pour cela que j’avais caché ma relation avec mon partenaire de tournage pendant une bonne année à mes collègues. Mise à part mes proches et mes collègues je ne voulais pas qu’on sache pour moi et mon petit ami parce qu’on avait toujours été discret. C’est bien pour cela que j’aimais autant Ricky c’était qu’il respectait ma demande de ne pas m’afficher, de ne pas être mis en lumière. Et puis avoir une relation secrète du monde n’était pas plus mal, nos amis proches le savaient c’était tout ce qui comptait. « Tu veux que je t’aide à la bouclée peut-être ? » Avais-je demandé parce que je ne voulais pas réellement penser à ce que je venais de vivre, j’avais de la chance qu’il ne porte pas plainte bien que je me blâmais déjà suffisamment toute seule pour ça de toute façon. Je n’avais plus vraiment envie de partir, j’avais surtout envie de rester ici et de broyé du noir toute seule. « Tu ne veux pas en faire une fois la bas ? Enfin il y aura surement certaines choses sympathiques à pouvoir acheter et ainsi tu pourras commencer à la refaire non ? » Je savais que ce n’était pas dans ses habitudes, elle ne le faisait que très rarement. Mais en soit j’étais quand même assez heureuse qu’elle ne soit plus avec son William. Je me demandais cependant si elle allait me laisser broyé du noir face à tout ça, je n’en savais rien mais j’avais besoin de calme pour tout ça. Pour réfléchir à tout ce qui venait de se passer sans que je maitrise la chose à mon plus grand malheur. « Je pense pas que je vais venir, je risque de gâcher les vacances, vraiment. » Je savais que je risquais d’être déprimée et je n’avais pas envie de déprimée mes amies à cause de mes problèmes.


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 18/06/2018
★ Interviews : 1481
★ Shooting :

★ Age : 28
★ Date de naissance : 29/10/1989
★ Situation amoureuse : Officiellement, son histoire avec William est terminée, depuis peu. Officieusement, ne perdez pas votre temps, elle est déjà prise par un crétin d'Australien (mais c'est le sien, alors ça compense !)

MessageSujet: Re: Some days are diamonds some days are rocks (ft Marie) Dim 14 Oct - 18:48

Some days are diamonds some days are rocks

 
Dernière semaine d'août 2018
La blonde avait la triste impression de marcher sur des œufs, avec Marie. Devait-elle tenter de parler de ce qui s’était passé, ou faire comme si de rien n’était ? Elle opta pour la normalité, et parla donc de ses difficultés à faire sa valise. « Ca serait pas de refus ! », ne tarda-t-elle pas à dire, à la suite de la proposition de la brune pour l’aider à préparer sa valise. D’aussi loin que remontaient les souvenirs de l’Australienne, ça avait toujours été une corvée énervante pour elle. Et cela faisait qu’elle s’y attelait bien souvent, à la toute dernière minute ! Et le même schéma se répétait, quand il fallait défaire la valise !

Confiant qu’elle éprouvait le besoin de refaire sa garde-robe, Eli esquissa un sourire, quand Marie émit l’idée qu’elle pourrait commencer durant les vacances. « Je ne sais pas si c’est une bonne idée ! Ma valise ne fermera jamais ! » Elle ne remplirait pourtant pas ses bagages plus que de raison, bien au contraire ! Mais elle pouvait souvent revenir de vacances, avec une valise qui paraissait bien petite, comparée à ce qu’elle devait contenir ! « Et puis faire du lèche-vitrine alors qu’on est en vacances, je ne suis pas fan ! » Eli aimait le grand air, et s’enfermer pour faire des emplettes, alors qu’il y avait un grand soleil, ça n’était pas dans ses habitudes, elle qui, déjà, d’ordinaire, ne se pliait à cela que quand c’était nécessaire. Cela dit, elle n’empêcherait pas ses amies d’aller faire les boutiques, si elles le souhaitaient. Elle ne serait pas celle qui lancerait cette idée comme activité à faire, par contre !

Elle ne parvint à retenir une grimace devant son amie disant qu’elle ferait mieux de ne pas aller avec les autres. Posant sa main sur l’épaule de son amie, dans un geste réconfortant, Eli lui dit assez virulemment. « Ne compte pas sur moi pour te laisser toute seule ici ! » D’une voix plus douce, elle ajouta « Il te faut venir avec nous, ça te fera le plus grand bien. » Etant donné que ni la blonde, ni Lindsey, ne serait ici, Marie se retrouverait seule, et tournerait en rond. De plus, Bob n’était pas là non plus. Et les autres n’étaient pas forcément disponibles en ce moment non plus. Il était hors de question pour la Taylor-Cotter de laisser Marie ici, pas alors qu’elle allait aussi mal, et qu’il lui fallait se changer les idées. « Le grand air. Des copines. Un grand soleil. La plage. Pas de journalistes chiants ! », énuméra-t-elle, comme pour mieux appâter la Avgeropoulos, avec comme cerise sur le gâteau, le fait que les journalistes n’allaient pas les suivre jusqu’à là-bas. En Tasmanie, les filles seraient presque incognitos !

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 25/09/2018
★ Interviews : 45
★ Shooting : I can't lose you

★ Age : 32
★ Date de naissance : 17/06/1986
★ Situation amoureuse : En couple avec l'homme de ses rêves même si c'est compliqué en ce moment

MessageSujet: Re: Some days are diamonds some days are rocks (ft Marie) Dim 14 Oct - 19:18

.SOME DAYS ARE DIAMONDS SOME DAYS ARE ROCKS

Je n’avais pas spécialement envie d’en parler, j’avais déjà passé quelques temps à parler avec Bob quand il était venu. Ça m’avait surprise qu’il vienne et j’avais eu du mal à avoir un contact avec lui sans me mettre à trembler ou à pleurer. Parce que je savais ce qu’il avait vécu avec son ex, ce qui m’énervait et je n’étais pas comme Arynn. Bien au contraire justement, je n’étais tout bonnement pas comme mais je ne pouvais malheureusement pas faire grand-chose sur ça. Je ne pouvais pas vraiment contrôler les faits et gestes de mon meilleur ami. Mais dans un sens je le remerciais d’être venu quand même. « Je t’aide dans ce cas. »

Je savais que pour la blonde c’était toujours difficile de faire ses valises, pourtant nous devions souvent la faire et la défaire puisque nous sommes souvent en voyage avec notre boulot. Même pour les conventions c’était une chose qui était assez bénin dans nos quotidiens. « Tu sais que faire les boutiques, ça ne veut pas dire que tu vas revenir avec une tonne de vêtements ? Et puis au pire tu laisses quelques vêtements pour une œuvre comme ça, ça fait de la place. » Personnellement j’avais une plus grande passion pour les chaussures, j’avais bien plus de chaussures que de vêtements. Bien que j’avais tendance à aller donner mes vêtements à des œuvres, autant que mes vêtements puissent avoir une deuxième vie non ? C’était bien la seule chose que j’appréciais vraiment dans la célébrité c’était qu’on pouvait tout faire pour une ouvre ou une association et luttait pour eux en les aidant comme nous pouvions. « On verra bien ce que vous verrez là-bas de toute manière, il y a pleins de choses à faire. » Du moins je supposais, je n’avais jamais les pieds en Tasmanie.

Mais avec ce qui venez de se passer je voulais plus y aller, simplement me reposer ici n’était pas plus mal parce que je savais que j’aurais surement le moral à zéro et que je ne voulais pas tuer le voyage à mes amies. « Non vraiment Eli, je ne veux pas venir je vais tuer l’ambiance… » Avais-je simplement dis en regardant la jeune femme parce que je savais pertinemment que j’allais broyer un noir immense. Même si ça me faisait sourire qu’elle refuse de me laisser seule. Bien qu’Eli savait pertinemment comment me faire craquer, elle qui savait que ça me gonflait plus ses journalistes people et encore c’était pas vraiment eux les plus emmerdeurs. C’était les photographes et avec ce qui s’était passé j’étais presque certaine qu’on allait venir m’emmerder et que j’allais finir par m’enfermer dans l’appartement. « Eli c’est pas cool ce que tu me fais… » Mentionnais-je parce qu’effectivement un lieu ou je pouvais me balader avec mes amies sans être trop déranger c’était parfait.


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 18/06/2018
★ Interviews : 1481
★ Shooting :

★ Age : 28
★ Date de naissance : 29/10/1989
★ Situation amoureuse : Officiellement, son histoire avec William est terminée, depuis peu. Officieusement, ne perdez pas votre temps, elle est déjà prise par un crétin d'Australien (mais c'est le sien, alors ça compense !)

MessageSujet: Re: Some days are diamonds some days are rocks (ft Marie) Dim 14 Oct - 23:35

Some days are diamonds some days are rocks

 
Dernière semaine d'août 2018
Un hochement de tête de reconnaissance fut adressé à Marie, Eli étant soulagée d’avoir de l’aide pour faire sa valise. Ca serait une façon comme une autre, de faire en sorte que Marie pense à autre chose qu’à ce qu’il s’était passé avec Ricky. Ca n’était pas des plus brillants et attractifs pour lui changer les idées, mais c’était tout ce que la blonde avait trouvé. « Oh, tu sais, vu que je ne fais que rarement les boutiques, quand je les fais, je ne fais pas semblant ! », plaisanta-t-elle, n’étant cependant pas loin de la vérité. L’idée de donner ce qui n’était plus utile à des bonnes œuvres, par contre, plaisait bien à Eli. Elle se fit la promesse de faire un gros tri dans sa penderie, dès le retour de Tasmanie, pour donner ce qu’elle ne supportait plus. Le plus compliqué sera de choisir à quelle association les donner… Tout comme, durant les vacances, il ne sera pas aisé de choisir quoi faire : Marie avait raison à ce sujet. « Sauf si tout le monde opte pour la farniente ! » Il ne faudrait alors pas compter sur Eliza pour une telle chose. Se prélasser et se reposer, oui, mais pas tout le temps non plus ! Elle ne savait pas ce qui était intéressant à faire ou à voir en Tasmanie, n’y ayant jamais mis les pieds, mais n’était pas sans ignorer que les activités sympas ne manquaient pas, en Australie !

Marie tenta de se défiler pour les vacances, craignant d’assombrir l’atmosphère par sa présence. Bien entendu, Eli ne l’entendait pas de cette oreille, et n’hésita pas le moins du monde à mettre en avant les arguments susceptibles de faire craquer son amie. La blonde offrit le visage même de l’innocence à la brune, qui ronchonnait face au dernier argument qu’elle avait avancée. « On a choisi cette destination exprès pour ça, autant en profiter à fond ! » Il faut dire que quand elles avaient organisées ce séjour, certaines de leur petit groupe, dont Eli, avaient grandement besoin de pouvoir respirer, à l’écart de leur médiatisation. Il était fou de se dire qu’au début de l’été encore, Eli se prenait la tête à cause de Bob, et voulait se changer les idées à cause de leurs éternels quiproquos. « Alors viens, comme prévu, et profite de ces quelques jours de détente pour reprendre du poil de la bête !, », proposa-t-elle, ancrant son regard dans celui de sa collègue, bien décidée à la convaincre, une fois pour toute. « Et puis, ça ne sera pas pareil sans toi ! », fut la conclusion qu’elle apporta à son plaidoyer, allant jusqu’à adresser une petite moue boudeuse à son amie.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 25/09/2018
★ Interviews : 45
★ Shooting : I can't lose you

★ Age : 32
★ Date de naissance : 17/06/1986
★ Situation amoureuse : En couple avec l'homme de ses rêves même si c'est compliqué en ce moment

MessageSujet: Re: Some days are diamonds some days are rocks (ft Marie) Dim 14 Oct - 23:59

.SOME DAYS ARE DIAMONDS SOME DAYS ARE ROCKS

Pour ma part à chaque fois que je faisais les boutiques, j’étais souvent avec une tonne de vêtement et surtout une tonne de chaussures. Mais en soit je ne me voyais pas jeter ses derniers et tout ce que j’avais, alors que je luttais comme je pouvais contre la cruauté dans le monde, dans tout ce que je pouvais et autant donner des vêtements qui n’étaient parfois pas réellement donné à des associations. Au moins ça donne un deuxième souffle, ça fait plaisir aux autres personnes qui n’avaient pas forcément les moyens pour s’acheter des vêtements d’une vraie qualité alors forcément. « Je m’en doute bien mais tu devrais faire comme moi, comme ça tu donnes une deuxième chance à tes vêtements et tu fais le bonheur d’autres personnes qui n’ont pas forcément les moyens. Et toi tu peux te refaire plaisir tous le monde est gagnant. » Avais-je soufflé en regardant la jeune blonde.

Mais je savais que même si je refusais constamment le fait de partir, je savais très bien qu’Eli ne serait surement pas vraiment celle qui allait lâcher l’affaire. Ça malheureusement je ne pouvais pas y faire grand-chose. « Je ne vais pas arrêter de broyer du noir Eli. Vous n’allez pas vous occupez que de moi non plus. » Avais-je répliqué, tentant comme je pouvais mais malheureusement je savais que j’allais craquer. Mon mastiff qui ne m’avait pas vu depuis ce matin et qui sentait que je n’étais pas si bien était venu se mettre à mes pieds pour réclamer des papouilles. Chewy ne me quittais que rarement, même sur les tournages celui-ci s’y trouvait bien que forcément pendant les scènes, il n’y était pas mais en soit. « Tu m’énerves tu le sais ça Eli ? » Grognais-je j’avais besoin d’air c’était certains. Je ne pouvais pas le nier même si c’était ce que je voulais. Bien qu’il fallût que je prenne encore le billet de mon gros nounours parce que je le voyais mal le laissé ici et Ricky avait des conventions ses prochains jours et je ne me voyais pas le voir avec lui. « Tu…. Mh. » Soufflais-je en m’éloignant de la blonde pour pouvoir aller dans sa chambre parce que clairement je préférais m’atteler à l’aider à faire ses baguages que continuer à parler du voyage ou elle allait finir par me faire céder.



(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 18/06/2018
★ Interviews : 1481
★ Shooting :

★ Age : 28
★ Date de naissance : 29/10/1989
★ Situation amoureuse : Officiellement, son histoire avec William est terminée, depuis peu. Officieusement, ne perdez pas votre temps, elle est déjà prise par un crétin d'Australien (mais c'est le sien, alors ça compense !)

MessageSujet: Re: Some days are diamonds some days are rocks (ft Marie) Lun 15 Oct - 23:21

Some days are diamonds some days are rocks

 
Dernière semaine d'août 2018
Marie avait convaincu l’Australienne, qui se demandait pourquoi elle n’y avait pas pensé auparavant. Il faut dire que ses vêtements, en général, elle les gardait presque jusqu’à ce qu’ils soient usés, loin d’être en état de se voir confié à d’autres. « Je ferais comme ça ! » Et au moins, ça la déculpabilisait de vouloir refaire sa garde-robe. Eli avait toujours du mal à accepter le fait qu’elle avait plus de facilités que bon nombre d’autre personne, même si elle n’avait pas attendue d’être connue pour faire du bénévolat au sein de diverses associations.

Sans surprises, Marie persistait dans son idée de ne pas venir avec les filles, pour les vacances. « On ne va pas s’occuper de toi, on va passer un moment sympa entre filles ! », corrigea-t-elle, trouvant que la nuance était importante. Visiblement, les arguments que la blonde avança par la suite, firent mouche. Pas de la façon dont Eli l’aurait souhaitée, mais elle parvint au moins à faire réagir – vivement – son amie. Un sourire aux lèvres, la Taylor-Cotter suivi Marie, qui avait pris la direction de sa chambre. La brune pouvait pester contre Eli, celle-ci sentait sa résolution à rester, chanceler. Il fallait qu’elle continue à œuvrer, mais prudemment, pour ne pas inciter la Avgeropoulos à refuser, par esprit de contradiction. Elle soupira, la blonde, en rentrant dans sa chambre, et en voyant le chantier qui y régnait. Attrapant un short, elle l’examina, avant de le plier, pour le mettre dans la valise. Et sur le ton de la conversation, elle souligna que : « Tu fais comme tu veux, pour les vacances, mais ça sera vraiment pas pareil sans toi ! ». Elle disait ça, mais bien entendu, elle ferait tout pour la convaincre de venir, comme prévu. « Et ne me dis pas que si c’était moi, qui avait le moral dans les chaussettes, tu ne tenterais pas de me convaincre de venir : je ne te croirais pas ! », ajouta-t-elle, d’une voix douce. Oui, elle se montrait têtue, mais c’était pour la bonne cause. Une amie se devait d’être là pour une autre amie, si besoin, après tout ! Du moins, c’était ainsi qu’Eli voyait l’amitié. Elle n’avait pas tant d’amis proches que cela, mais pour eux, elle était prête à tout, ils étaient comme de la famille, à ses yeux.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Some days are diamonds some days are rocks (ft Marie)

Revenir en haut Aller en bas
 
Some days are diamonds some days are rocks (ft Marie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» Dog Days sous-titré en français
» ABC-JUMPING DAYS au 1er RCP 1er AOUT 2015
» boxing day!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FATE OF STARS :: CITY OF ANGELS :: Venice Beach :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: