AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur FOS
Pensez à voter régulièrement pour les Top-Sites par ICI qu'on attire encore plus de membres
Merci d'essayer privilégier les groupes "The Fame" et "Look What You Made Me Do" qui sont délaissés si possible
Rejoignez-nous sur le discord de FOS par ICI
La chasse à la citrouille est toujours d'actualité sur le forum 21 citrouilles à trouver avec à la clé un rang personnalisé

Partagez | 
 

 KAULITZ² - I'm nothing without you

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bill Kaulitz
★ A moment like this ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 28/07/2018
★ Interviews : 83
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Célibataire depuis ma naissance

MessageSujet: KAULITZ² - I'm nothing without you Mer 26 Sep - 18:04



Trois jours…trois jours que je tourne en rond en regardant mon téléphone dans l’espoir qu’il me donne des nouvelles. Trois jours que cet enfoirés s’est barré de la maison alors qu’on était en pleine conversation, enfin conversation, Twinspute plutôt, et chez nous les disputes, c’est pas joli a voir, Tom criait, moi aussi, ce qu’il peut me souler quand il fait son gros jaloux !! merde à la fin, il va pas faire la gueule dès que j’adresse la parole a une personne quand même, soit disante qu’elle me voulait du mal et ta grand-mère elle porte un string a fleur !!
Les 24 premières heures, j’étais en rogne, puis je me suis petit à petit calmé, mais maintenant, je suis en mode inquiet, car ce connard ne me donne pas de nouvelle, il ne répond pas a mes sms, il ne répond pas a mes appels, je vous jure, je lui nique sa tête quand je le revois…mais avant tout, je m’assurerai qu’il a rien de cassé car j’avoue que je suis inquiet, je suis a deux doigts d’appeler le samu, les hopitaux, les morgues même pour être certain qu’il va bien, ouais j’en fais trop mais FUCK c’est mon frère jumeau, je l’aime comme un fou, je suis rien sans lui. D’ailleurs, je passe un dernier appel sur son répondeur, désespéré.

« Tom…Schatzi…Reviens…Je suis rien sans toi… »
Je raccroche après avoir laissé ce message sur le répondeur, d’une petite voix triste, mon frère est peut être un connard d’enfoiré, mais c’est mon frère, je l’aime et je veux qu’il revienne a la maison, j’avoue que là je commence à m’en foutre de notre dispute, je veux juste mon frère et sa connerie. Je veux qu’il revienne et qu’il me fasse encore la leçon du grand frère qu’il est, même si ca me fait chier grave.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Kaulitz
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 25/09/2018
★ Interviews : 33
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Marié avec ma main droite.

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Mer 26 Sep - 18:24

Trois jours. Trois jours que je m'étais tiré de chez nous. Bill m'énervait, vraiment à jamais vouloir voir la réalité du monde et les dangers qui s'y trouvaient. Il vivait sur son petit nuage et franchement, parfois j'avais envie de lui mettre des claques pour le réveiller.
Néanmoins je voyais mon téléphone s'allumer encore et encore suite à ses nombreux appels, messages vocaux et SMS. Et faut dire qu'il me manquait, et que le laisser sans nouvelles était un peu connard de ma part. D'un autre côté c'est un peu ce que j'étais, un connard quand je m'y mettais. Mais pas avec lui, je pouvais pas.
Je me décidai donc finalement à quitter mon hôtel, la gueule défaite et les traits fatigués parce que je n'avais presque pas dormi ces trois derniers jours, je n'avais fais que picoler.
Quelques minutes plus tard après avoir fait plusieurs détours parce que je n'osais pas rentrer, au final, je me garais devant chez nous et tirait le frein à main. Je descendis de la voiture après quelques minutes d'hésitation et me rendis jusqu'à la porte, la boule au ventre.
J'ouvris cette dernière avec difficulté et la referma derrière-moi, puis je me rendis au salon. Bill était là, l'air accablé et cette vision me brisa le coeur.
Aussi, je m'avançais vers lui et malgré ma colère toujours présente, et mon inquiétude pour lui surtout, je dis.
« Je suis désolé, Bill... Mais ce mec est un connard.» Non, je n'allais pas pleurer, je ne pleurais jamais, mais l'envie ne me manquait pas. Parce que voir mon frère dans cet état à cause de moi me donnait juste envie de me tirer une balle. Mais bon, je restais sur mes positions concernant le gars qui tournait autour de mon frère et qui n'était ni plus ni moins que le sujet de notre violente dispute.
« Viens là.» Dis-je en tendant mes bras vers lui. Prêt à l'accueillir pour un câlin. Parce que ouais, trois jours sans câlin avec Bill c'était long.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bill Kaulitz
★ A moment like this ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 28/07/2018
★ Interviews : 83
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Célibataire depuis ma naissance

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Mer 26 Sep - 19:32



J’attends, le regard fixer sur mon téléphone, mais rien, cet enfoiré ne me répond pas, sous un coup de colère désespérée, je balance mon téléphone dans le fauteuil en face de moi et je me roule en boule dans notre canapé, serrant le plaid de Tom contre moi, il avait son odeur, à cet instant je suis comme un bébé qui s’accroche a son doudou, je veux Tom, je veux mon frère, je veux qu’il me reprenne dans ses bras. Je me mets presque a pleurer en suppliant dans un murmure qu’il revienne, j’en peux plus qu’il soit loin de moi, de ne pas entendre sa voix, de ne plus pouvoir me glisser dans son lit le matin pour le réveiller en câlin ou lui vider mon paquet de céréale pour l’entendre hurler comme un fou.
La porte ! j’ai entendu la porte, je me redresse d’un coup pour regarder en direction de la porte, les yeux légèrement rougis par mon envie de pleurer, je vois mon frère dans un sale état, on dirait un clochard, heureusement que je connais mon frère par cœur. Il s’excuse, rajoutant malgré tout un mot sur le mec. Je grogne, un peu en colère, pas pour ce qu’il a dit, mais pour avoir disparu sans nouvelle tout ce temps.

« C’est toi le connard Tom ! »
Là j’avais juste envie de le giffler d’avoir oser faire ca. Mais là j’ai trop envie de lui, de ses câlins, de ses bras pour le faire. Autant dire qu’il n’a pas besoin de me dire deux fois de venir ici, limite je saute par-dessus le canapé et je cours dans ses bras pour le serrer fort. Et même si j’avais voulu rester fort, là je suis le petit Bill, comme après chaque dispute, en mode madeleine, qui serre de toutes ses forces son frère, une larme coulant la long de sa joue, soulagé qu’il soit enfin rentrer au bercail.

« Ne refais plus jamais ca…Sinon je t’égorge vif c’est clair !! Je…je te croyais mort ! »
Ouais c’est peu être exagérer mais j’étais a deux doigts de le penser, et puis mon frère c’est mon frère, c’est l’amour de ma vie, c’est mon tout. J’ai beau être plus grand que lui, je m’enfoui dans son cou en le serrant contre moi fort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Kaulitz
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 25/09/2018
★ Interviews : 33
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Marié avec ma main droite.

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Mer 26 Sep - 19:54

Je levai les yeux au ciel lorsque Bill me dit que c'était moi le connard.
« J'veux bien être un connard d'être partit pendant trois jours. Mais certainement pas de m'inquiéter pour toi.» Néanmoins, je décidai de ne pas revenir sur le sujet de notre dispute plus que ça. Je n'avais pas envie de me disputer encore avec lui, j'avais réellement horreur de ça.
Lorsqu'il courut jusqu'à se retrouver dans mes bras, comme une fusée, un léger sourire dérida mon visage. Je l'entourais de mes bras et le serrai fermement contre moi. Je mis mon nez dans ses cheveux pour respirer son odeur et fermai un instant les yeux. Mes mains se mirent à caresser son dos avec délicatesse et douceur.
Il pouvait bien être plus grand que moi, je m'en battais les reins, Bill était ma petite chose fragile. Celle que je m'étais promis de protéger depuis toujours, celui qui passerait toujours avant n'importe qui d'autre sur cette terre.
« Tu peux toujours essayer, Billette. Ca m'étonnerait que tu remportes le combat avec ta force de moineau.» Mon sourire s'élargit alors, content de retrouver mon frère et de pouvoir le taquiner. Le taquiner c'était d'ailleurs ce que je préférai au monde. Mais faut dire que quand il s'y mettait, il était pas en reste.
Je resserrai mon étreinte autour de lui, m'adossant au mur derrière moi pour plus de confort.
L'une de mes mains remonta le long de son dos pour venir se poser sur sa nuque, y effectuant quelques mouvements circulaires avec mon pouce, le massant ainsi pendant de longues minutes.
« J'suis là, Bill. Tu sais très bien que je peux pas partir loin de toi pour toujours. Mais sois gentil. Arrête de me repousser quand j'essaye de te protéger, ok?»
Un soupire passa la barrière de mes lèvres tandis que mes doigts remontèrent dans ses cheveux, pour les caresser.
« J'fais quoi, moi, si un connard te brise le coeur et que tu t'en remets pas ?»
Rien qu'à cette idée, mon coeur se serra dans ma poitrine, et je le forçai à reculer pour poser mes mains sur ses joues, venant coller mon front contre le sien et frotter le bout de mon nez contre le sien.
« J'ai besoin que tu sois heureux, Bill. Si quelqu'un te brise le coeur, je le tuerais.»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bill Kaulitz
★ A moment like this ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 28/07/2018
★ Interviews : 83
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Célibataire depuis ma naissance

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Mer 26 Sep - 22:13



Evidemment que quand je lui disais qu’il est un connard, c’est de m’avoir abandonné ainsi pendant trois jours, je m’en fou qu’il veuille me protéger, j’aime ca d’un coté chez lui son coté protecteur, j’ai le même, je suis un vrai pot de colle quand il commence a s’accrocher a quelqu’un, je suis pire que les experts pour savoir si c’est une bonne personne ou non, bien que souvent je capte même pas que Tom se rapproche de quelqu’un tellement je suis un boulet.
Je fonce dans ses bras sans plus attendre et sentir sa main dans mon dos, tous les muscles de mon corps se détendent et je pose ma tête sur son épaule et je ferme les yeux, ne bougeant plus, j’ai surement l’air d’un bébé comme ca mais je m’en fou, j’aime mon frère. Je l’entends me taquiner sur ma force de moineau, je ris doucement en râlant.

« C’est pas équitable, tu as 15kg de plus que moi, faut que tu arrêtes la muscu c’est pas du jeu ! »
Ca fait du bien de retrouver mon frere, je sens sa main se glisser sur ma nuque, je relève un peu la tête pour le regarder alors qu’il me dit qu’il est là et qu’il ne pourra jamais partir loin de moi. Me demandant d’être gentil quand il veut me protéger. Je veux parler mais il en rajoute une couche en me demandant comment il ferai si on me brisait le cœur au point de me détruit. Je bredouille alors qu’il caresse mes cheveux, geste que j’adore, mes cheveux c’est ma vie, je ronronne presque sans le vouloir.

« Si quelqu’un te fais du mal aussi, alors c’est moi qui le tuerai… »
De grands mots mais de profondes pensées sincères, dans un murmure, je lui promets d’être moins casse couille quand il veut me protéger car cette fois c’était lui qui me protégeait et que quand c’est moi qui le fait, je suis pire que lui, un vrai pot de colle chiant comme la pluie. Je souris au bisou esquimau de nos nez, je plisse le nez en riant doucement avant de lui sauter dessus en enroulant fermement mes jambes autour de ses hanches et j’enroule mes bras autour de son cou, en mode paresseux et je le serre contre moi, je suis léger comme une plume avec mes 59kg face aux 75 de Tom, je recommence un bisou esquimau en souriant.J’adore faire le paresseux sur Tom, et cela depuis qu’on est enfant, il a toujours été bien plus fort que moi.

« Je veux aussi que tu sois heureux Tom…Si tu es heureux….Alors je serai heureux. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Kaulitz
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 25/09/2018
★ Interviews : 33
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Marié avec ma main droite.

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Mer 26 Sep - 22:35

« Tu n'as qu'à venir te muscler avec moi, au lieu de faire ta fillette. Comme ça tu pourras peut-être dans vingt ans, espérer m'arriver à la cheville.» Un rire m'échappa de plus belle. C'était ça qui était bon entre Bill et moi. On avait beau se disputer comme des chiffonniers, quand on se retrouvait c'était comme si de rien était. C'était presque comme si on ne s'était jamais disputés, au final. Mes doigts continuèrent de lui caresser les cheveux un moment, sachant pertinemment que ça c'était l'un des meilleurs moyens de le calmer, quelles que soient les circonstances. Je le connaissais bien. Non, je le connaissais par coeur. En même temps, je le connaissais depuis toujours.

J'eus un sourire attendrit lorsqu'il me dit que si quelqu'un me faisait du mal, il le tuerait lui aussi. Je n'en attendais pas tant de lui. Je l'avais toujours vu comme le petit frère, celui à qui je voulais éviter le moindre des tourments, surtout en ce qui me concerne. Néanmoins il était vrai que Bill me connaissait trop pour ne pas remarquer quand j'allais mal. Il savait aussi que trop bien quel genre de réactions je pouvais avoir et dans quelles circonstances. Je ne répondis rien, bien que je ne permettrais jamais qu'il fasse une telle chose. Et puis faut dire que je ne voyais pas spécialement mon frère aller taper sur quelqu'un. Encore que l'idée était marrante et cette pensée me tira un sourire amusé.
Lorsqu'il sauta sur moi, comme il avait l'habitude de le faire depuis toujours, j'eus un moment de recul parce que comme d'habitude, il faisait ça sans que je m'y attende, puis je glissai mes mains sous ses cuisses pour le soutenir et le laissai frotter son nez au mien.
« Je suis heureux quand je suis avec toi, Bill.» Et c'est tout ce qui avait toujours compté.
Je me déplaçai ensuite avec lui jusqu'à la cuisine et une fois sur place, le reposai délicatement sur le sol.
« Tu as faim ? Moi oui. A part de l'alcool, ça fait trois jours que j'ai rien avalé.»
Je me retournai et pris un verre dans le meuble haut devant moi, puis je le remplis d'eau et le bus d'une traite... Non, l'occasion était trop belle putain. Je reremplis donc le verre et me retournai vers Bill, avec un immense sourire qui sentait la connerie à plein nez. Et avant qu'il ai le temps de s'enfuir, je l'attrapai par le t'shirt, et déversai sans aucun scrupules le contenu du verre au dessus de son crâne. J'eus d'ailleurs le loisir de regarder le liquide couler dans son cou, jusqu'à son t'shirt qui devint rapidement humide.
J'étais d'ailleurs absolument plié de rire devant ma propre connerie.
« Tu verrais ta gueule !» dis-je entre deux éclats de rire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bill Kaulitz
★ A moment like this ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 28/07/2018
★ Interviews : 83
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Célibataire depuis ma naissance

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Mer 26 Sep - 23:07



Autant dire que quand il me parle d’aller au sport avec lui, je grimace tout de suite, je déteste le sport, je crois que mon corps de lâche en est la preuve même, surtout si il faut que j’attende 20ans pour avoir un minimum de muscle, je suis quelqu’un de trop flemmard pour être sportif, et puis je suis pire qu’une pile électrique alors faire du sport, cava vite me souler, et je vais vite me déconcentrer sur autre chose que mes exercices, comme dit Tom aimerai avoir ne serai-ce que 5% de mon énergie, si seulement il en avait ne serai-ce qu’1%. Je suis surexcité en permanence, je ne tiens pas en place, je me fatigue moi-même a force de bouger et surtout j’épuise les autres.
Je lui tire la langue avant de sauter sur lui en mode paresseux, par surprise, comme d’habitude on va dire, on ne change pas une équipe qui gagne, je rigole en le sentant reculer un peu par la surprise. Mais il me dit qu’il est heureux quand il est avec moi, je souris doucement et je pose mes lèvres sur son front avant de passer mes très longs doigts fins et tatoué dans ses cheveux bruns détaché, j’adore ses cheveux.

« Je le suis aussi avec toi, Tom »
Je me laisse embarquer en riant avant de reposer mes jambes au sol et de regagner quelques centimètre, dépassant de nouveau Tom d’une bonne tête, bon ok d’une demi tête si vous préférez. Alors qu’il me dit qu’il a faim, Tom ne pas manger 3jours ? Ca relève du miracle, je hoche franchement la tête car moi aussi j’avoue avoir la dalle, moi au contraire de lui, j’ai bouffé pour deux par tristesse mais alors que je commence a réfléchir a quoi manger je sens un froid glacial d’un coup sur moi. L’ENFOIRE !!!!! Je me fige en sentant l’eau me mouiller avant de jurer en allemand.

« TU VAS ME LE PAYER KAULITZ ! »
Autant dire que chez nous il en faut peu pour que ca parte en live. J’attrape la première chose que je trouve, c'est-à-dire mon bol sale ou j’ai manger mes céréales il y a pas longtemps, je le rempli d’eau et je le vide en direction de Tom, jetant l’eau vers lui pour le tremper. CIBLE ATTEINTE EN PLEIN DANS LE MILLE !! J’explose de rire en le voyant gouter comme après une douche puis je pars en courant pour pas me faire choper par le grand dadet, en explosant de rire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Kaulitz
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 25/09/2018
★ Interviews : 33
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Marié avec ma main droite.

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Mer 26 Sep - 23:22

Je souris tendrement lorsqu'il me dit que lui aussi était heureux auprès de moi. Même si dans le fond j'espérais pour lui qu'il connaîtrait cet amour que de mon côté je refusais de vivre. Je savais que lui en rêvait. Bien que je ne savais pas vraiment quelle serait ma réaction si mon frère me mettait de côté pour quelqu'un...
Puis je lui déversa ce verre d'eau sur la tronche, et la réaction de Bill qui hurle comme une femme c'était juste tellement bon à chaque fois que je crois que je ne pourrais jamais m'en lasser. Mais je sens bien que la riposte ne va pas tarder à arriver, et c'est d'ailleurs pourquoi je me retrouve avec de l'eau partout. De l'eau et... Quelques céréales parce que Bill n'a jamais été capable de finir correctement son bol de céréales.
Je grogne, et avant de me lancer à sa poursuite, j'ouvre le frigo en marmonnant dans ma barbe. « Tu ne perds rien pour attendre, toi.» Après avoir regardé le contenu du frigo un long moment, je me saisis d'un oeuf, que je glisse dans la poche arrière de mon jeans, et me lance à sa poursuite, riant comme un enfant, comme on avait 8 ans. Les choses n'avaient jamais changé entre nous, au final.
Je le poursuivis un long moment dans la maison, bien plus rapide que lui parce que je faisais du sport depuis de longues années déjà, je ne le rattrapai tout de même pas tout de suite, pour lui laisser le loisir de profiter de ce petit jeu.
Je finis par le rattraper juste en bas de l'escalier qui menait aux chambres, et glissant une poche pour récupérer l'oeuf, je le plaquai au mur gentiment, et venais écraser l'oeuf dans ses cheveux, dans un magnifique Craaac.
D'ailleurs je n'en pouvais plus de rire, rien qu'à imaginer sa réaction. Il allait hurler je le savais. C'est vrai que l'oeuf c'était vraiment pas cool, et qu'il allait juste galérer à se nettoyer.
« Rappelle moi d'acheter du goudron et des plumes, la prochaine fois !» Dis-je dans un nouvel éclat de rire. Littéralement je n'en pouvais plus tellement je riais, le forçant toujours à rester coincé entre le mur et moi. Mes mains vinrent d'ailleurs jusqu'à ses côtes que je chatouillai un long moment sans le moindre état d'âme. Il voulait jouer ? On allait jouer !
« Tu fais moins le fier, là, hein?» Dis-je, en riant toujours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bill Kaulitz
★ A moment like this ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 28/07/2018
★ Interviews : 83
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Célibataire depuis ma naissance

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Mer 26 Sep - 23:44



Mon frère jumeau, c’est toute ma vie, et je ne le répèterai jamais assez, je m’en fou qu’on me prenne pour une mauviette co-sanguine comme les hater aiment m’appeler, mais j’aime mon frère plus que tout au monde et quoi qu’il arrive, il sera le numéro 01 de ma vie même le jour où je trouverai quelqu’un qui m’aimera, a la rigueur premier ex eaquo, mais jamais quelqu’un passera devant Tom, si on me prend, c’est avec Tom ou sans moi. Il fait parti de moi. Je rêve d’un jour trouver l’amour, je suis un romantique contrairement à Tom, moi j’ai besoin d’amour alors que Tom a besoin de sexe.
Je me venge en éclaboussant mon frère avec mon bol de céréales pas fini, pas lavé, avec juste de l’eau rajouté dedans, j’explose de rire en voyant des bouts de céréales prises dans ses cheveux et je détale, ne faisant pas gaffe a ce qu’il fait mais alors que je ralentis pour voir où il est, je le vois enfin débouler.
Je crie comme un gosse de 5ans et je me remets a courir de toutes mes grandes jambes, sauf que Tom a l’expérience avec lui, j’ai de grandes jambes mais lui a de l’endurance et surtout du muscle pour aller plus vite. Il me chope alors que j’allais monter les escaliers, il me plaque au mur et je sens d’un coup un truc gluant dégouliner sur moi, L ENFOIRE !!!! Je comprends tout de suite qu’il m’a éclater un œuf sur la tête.

« MES CHEVEUX !!!!! »
Ah oui mes cheveux j’en prend soin comme des bijoux, mais alors que j’allais riposter pour me venger alors qu’il parle d’acheter du goudron et des plumes pour la prochaine fois, cet enflure se met a me chatouiller, je me débats dans tous les sens en explosant de rire, gluant de l’œuf qui dégouline de ma tête, je me tord dans tous les sens je commence même a avoir mal aux cotes et a la mâchoire a force de rire. Je lève les mains en signe de capulation.

« Tu as gagné…Je capitule, tu es le meilleur Tom… »
Je peine a respirer tellement je ris, je fini par le pousser un peu pour retrouver mon souffle, tenant mes cotes souffrante, je souris, je ris doucement et je reprends mon souffle avant de quand même me venger, en catimini, et je viens me blottir contre Tom, venant frotter mes cheveux gluant a sa barbe soyeuse pour l’enduire d’œuf ainsi que lui en mettre partout sur les joues, non sans en étaler dans ses cheveux avec ma main après l’avoir passer dans mes cheveux. On est quitte à présent, j’aborde un immense sourire fier de moi.

« Tu es parfait comme ca ! en plus l’œuf c’est bon pour les poils ! »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Kaulitz
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 25/09/2018
★ Interviews : 33
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Marié avec ma main droite.

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Jeu 27 Sep - 0:43

« MES CHEVEEEEEEEEUX !» l'imitais-je avec une voix exagérément féminine, uniquement dans le but de me moquer, bien évidemment.
Le voir rire comme ça me faisait du bien, parce que son rire était l'une des plus belles choses au monde. Néanmoins, je finis par cesser de le chatouiller avant qu'il s'étouffe, le pauvre.
Sur le coup, je me fis avoir comme un bleu. Je pensais qu'il était vraiment sincère quand il me dit que j'avais gagné, c'est pourquoi je descendis ma garde et cessa de le chatouiller. Mais ce salopard vint m'étaler de l'oeuf partout sur le visage avec sa méthode de vicieux, les câlins.
Je grognai.
« BIIIIIIIIIILL Tu fais chier !» D'un autre côté je l'avais mérité, c'est moi qui avais commencé. Comme à chaque fois dira-t'on ce qui était loin d'être faux. Mais faut dire aussi qu'aujourd'hui j'étais moins en forme que d'habitude, l'alcool, le manque de sommeil et la faim... Je supposai qu'il fallait que je me repose.
« Bon. Je vais aller me laver maintenant.» Je déposai un baiser sur son front, lui mettant au passage plein d'oeuf sur ce dernier, mais d'un autre côté s'il ne m'en avait pas étalé partout sur le visage il n'aurait pas eut ce problème !
« Tu veux pas commander des pizzas ?» Lui demandais-je avec mon air le plus suppliant possible. Franchement, là, je me voyais pas cuisiner. J'avais juste envie d'aller me laver, et de manger une pizza avec lui dans le canapé à regarder quelque chose à la télé.
Je me détachais de lui et montai les escaliers pour me rendre dans la salle de bain, dans laquelle je pris rapidement une bonne douche histoire de me décrasser. Une fois chose faite, j'enroulais ma serviette autour de ma taille et alla dans ma chambre, pour me trouver des vêtements à mettre. J'optais finalement pour le boxer/t'shirt que j'utilisais souvent quand il s'agissait de traîner à la maison. Me doutant que mon frère allait aller se doucher lui aussi, je redescendis donc, pieds nus.
« Ne mets pas trois heures sous la douche, je vais nous chercher un film pendant ce temps.»
Je me rendis donc dans le salon et pris mon ordinateur, m'installant dans le canapé, le pc sur les genoux. Je cherchais un long moment. Un film d'horreur était encore la meilleure option pour passer une soirée à rire et entendre Bill hurler toutes les deux minutes.
Aussi, j'en préparai un bien corsé et gore, le cinquième Saw, que j'avais pris soin de renommer sur mon ordinateur pour que Bill ne se doute de rien, sinon il aurait refusé et je le savais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bill Kaulitz
★ A moment like this ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 28/07/2018
★ Interviews : 83
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Célibataire depuis ma naissance

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Jeu 27 Sep - 16:50



Quand ce foutu Tom m’imite très mal, je ne peux me retenir de faire mine de le taper, ouais comme une fille quoi, j’ai déjà la force d’un moineau, en reprenant les termes de ce fichu Tom. Je lui tire la langue bien gracieusement avant qu’il ne m’attaque en chatouille, me faisant limite m’étouffer tellement je ris et tellement je me débats, il sait comment avoir l’avantage sur moi l’enfoiré, mais je n’ai pas dit mon dernier mot.
La preuve, dès qu’il me lâche, je me venge en me frottant a lui dans un calin, lui barbouillant la barbe, les cheveux et le visage d’œuf, d’ailleurs il ne mets pas longtemps a hurler, haha ma vengeance a du bon parfois. Il se décide d’aller a la douche, j’aborde un immense sourire malicieux alors qu’il m’en remets sur le front, au point ou j’en suis.

« J’appelle tout de suite, je prends comme d’habitude ! »
A peine il a disparu, je prends mon téléphone et je prends deux giga pizza avec supplément fromage et tout ce que vous voulez, étant deux pesco, il y a pas de viande, a la limite du poisson, d’ailleurs la mienne c’est une chèvre miel et saumon, avec en plus PLEIN de fromage qui pue bien car c’est bon. Et alors que j’attends sagement que les pizzas arrivent, je m’attèle a préparer le salon pour notre repas, ramenant coussin, plaid, couvert, verre et surtout de quoi boire, en gros de la bonne bière fraiche et du coca. Alors que je vérifie que tout est dans le salon en attendant les pizza, il me dit de pas trainer sous la douche. Je lui tire la langue en riant avant de filer a l’étage.
Je prends ma douche, galérant a retirer l’œuf de mes cheveux, mais quand après au moins trois shampoing j’y arrive, je pique un large t-shirt métallica à Tom, il est si grand pour moi que je flotte dedans, on pourrait en mettre deux comme moi dedans et j’enfile un boxer superman avant de descendre en trombe en entendant la sonnette, je récupère les pizza, le paie et je reviens tout content au salon, n’imaginant pas ce qui m’attend, moi qui ne suis pas trop fan des film d’horreur bien gore. J’aime les film d’horreur sauf les bien dégueulasse et ca Tom le sait par cœur.

« A TAAAAAAABLE »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Kaulitz
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 25/09/2018
★ Interviews : 33
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Marié avec ma main droite.

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Jeu 27 Sep - 17:43

Evidemment que je savais que Bill avait horreur des films gores, mais d'un autre côté c'était un fait exprès pour me venger qu'il m'ait mis de l'oeuf partout et surtout parce que l'entendre crier de peur et de dégoût quand il voyait une image gore à la télé, alors qu'il ne s'y attendait pas, c'était juste à mourir de rire. Je le connaissais si bien que c'était presque trop facile pour moi de lui tendre des pièges en permanence. Et je crois que c'est un truc que je n'arrêterais tout bonnement jamais de faire.
Forcément, il prit bien son temps sous la douche, comme d'habitude, mais lorsque je l'entendis enfin descendre, on sonna à la porte et alors que j'allais me lever pour y aller, Bill y était déjà. Je le laissai donc régler et prendre les pizzas, et attendit qu'il arrive, ce qu'il ne tarda pas à faire, avec ses deux cartons immenses dans les bras. Je me levai donc pour l'aider en récupérant les cartons et les déposa sur la table basse, avant d'aller m'installer confortablement dans le canapé, me mettant dans le coin, avec un coussin derrière le dos. Je pris une bière bien évidemment et l'ouvris pour en boire de longues gorgées. Ma passion pour l'alcool était malsaine, non? Je m'en fichais à vrai dire. Il était rare que je boive autre chose que de la bière de toute façon.
« Bon, j'ai choisis un petit film tranquille, j'pense que tu vas aimer.» Mon visage n'affichait aucune expression particulière, mais intérieurement j'étais juste prêt pour le fou rire qui n'allait pas tarder à arriver.
Pour que mon plan fonctionne il fallait absolument que j'ai l'air de rien, sinon j'allais me faire griller direct, il me connaissait trop bien.
Aussi je me saisis du carton de ma pizza et des couverts que Bill avait ramenés pour moi, et j'ouvris le carton, commençant à découper ma pizza juste après avoir cliqué sur la souris pour lancer le film. Je mangeais ma pizza comme si de rien était tout en lançant des coups d'oeil en biais à Bill, surtout quand une scène bien gore ou des gens se faisaient égorger par un système finement inventé par le tueur passa à l'écran.
« Et bon Appétit, Bill !» dis-je avant d'éclater littéralement de rire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bill Kaulitz
★ A moment like this ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 28/07/2018
★ Interviews : 83
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Célibataire depuis ma naissance

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Sam 29 Sep - 23:51



Recemment j’ai essayé de regarder American Horror Story, j’ai adoré la série mais imaginez le nombre de fois où ca partait dans le gore, j’avais mes mains devant mes yeux et je grimaçais quand je ne criais pas comme une fillette et ca Tom le sait très bien, mais moi je suis encore trop « con » pour me méfier de mon abruti de jumeau, pourtant depuis 29ans, je devrais avoir l’habitude de ses coups foireux, j’ai droit a chaque fois et il en profite pour bien se foutre de ma poire cet enfoiré.
Je saute sur le canapé tout content a l’idée de voir un film tranquille avec mon frère jumeau en mode gros bouffeur, quoi que je suis pire que lui par moment, surtout pour la pizza. Je me mets en tailleur sur le canapé et je coupe une grosse part de ma pizza chèvre miel et saumon, le bonheur sur terre pour moi. J’avoue ne pas faire attention a l’écran pour l’instant, trop occupé a croquer a croquer à pleine dent dans ma part de pizza.
Mais ce dont je ne m’attendais pas, c’est qu’en relevant les yeux vers l’écran, la bouche pleine, je vois une scène bien sanglante, autant dire que ma réaction ne se fait pas attendre, j’avale de travers, et je me mets a tousser mes poumons, et cet enfoiré ce met a rire en me disant bon appétit, quand enfin j’ai ravaler comme il faut, je respire, mais hurle en me cachant sous mon plaid en voyant une scène pire que gore.

« TOM KAULITZ-TRÜMPER JE VAIS TE TUER !!! »
Ouais quand j’utilise notre nom complet, car officiellement on porte aussi le nom de notre beau père, mais alors que je jette un œil a l’extérieur du plaid pour voir si je peux sortir, je vois plein de sang dans l’écran, je deviens tout blanc et recache mon œil immédiatement avant de prendre ma pizza sous mon plaid carrément.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Kaulitz
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 25/09/2018
★ Interviews : 33
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Marié avec ma main droite.

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Lun 1 Oct - 2:32

Lorsque mon frère hurle littéralement en voyant les images gores du film, je ne peux m'empêcher de partir dans un fou rire mémorable, me tenant les côtes tellement je ris.
« Bill... Franchement t'es vraiment une mauviette ! Ces films là sont les meilleurs de la création.»
Je finis néanmoins par mettre le film sur pause, pour ne pas lui infliger ça plus longtemps, surtout quand je remarque qu'en grosse bouffe qu'il est, il a prit sa pizza avec lui sous son plaid.
Je tirais doucement sur ce dernier pour le retirer, de mon frère et lui adressa ma petite moue désolée, espérant que ça suffise à l'attendrir.
« Mais c'est trop tentant aussi, t'es trop facile à avoir...» Un nouveau rire m'échappa tandis que je me penchais vers l'ordi pour chercher un film plus dans les goûts de mon frère. Je décidais donc de mettre un Marvel, Iron Man 2 pour être précis, parce que j'adorais RDJ, et le personnage de Tony Stark me faisait rêver. Enfin j'aimais sa répartie, son intelligence, etc etc. Et puis au moins ça ce n'était pas gore.
« Allez, arrête de bouder, j'ai mis un truc normal.»
Je lui adressai un petit clin d'oeil et me remit à manger ma pizza, parce que c'était quand-même bon et que je mourrais de faim, moi, après ces trois jours sans manger. Alors maintenant que je me sentais enfin mieux parce que j'avais retrouvé mon frère, autant dire que j'allais en profiter pour me faire péter l'estomac. J'enchaînais donc pizza et bière. J'avais cette envie d'être ivre, comme chaque jour en fait, et le pire c'est que je ne me rendais toujours pas compte que c'était un problème et que ça allait vraiment finir par me cause du tord.
Le regard fixé sur l'écran de l'ordinateur, après un petit moment de silence je finis par dire.
« J'ai composé ces derniers jours. Je crois que je tiens quelque chose de pas mal. Faudra que je te fasse écouter.» Evidemment qu'il le fallait, comme ça si ça lui convenait, il pourrait écrire les paroles et on la rajouterait à notre répertoire musical.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bill Kaulitz
★ A moment like this ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 28/07/2018
★ Interviews : 83
★ Shooting :

★ Age : 29
★ Date de naissance : 01/09/1989
★ Situation amoureuse : Célibataire depuis ma naissance

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you Lun 1 Oct - 20:32



Je prends ma pizza sous mon plaid pour manger tranquillement a l’abri de ses images absolument dégoûtante, j’adore le psychologiquement dérangeant, mais le sanglot et le gore j’ai énormément de mal. Je prends toujours une teinte blanche d’aspirine face a des films gore, les films qui joue sur le psychologique aucun problème mais si ca parle dans le sanglant, mon estomac et mon esprit ne supporte pas et je risque d’en faire des cauchemar.
J’ignore totalement mon frère qui se pisse de rire a coté e moi en me traitant de mauviette. J’en suis fier !! mais alors que je dévore mon second bout de pizza, je sens la couverture me bouger de dessus et je vois la lumière, je prends une moue de gosse de 5ans qui boude, vous savez, la bouche bien en avant en surtout la lèvre inférieur, les bras croisé et le nez en l’air, ouais je suis une vraie dramaqueen. Et alors qu’il me parle, je continue de l’ignorer jusqu’à qu’il me dise qu’il a changé.
J’aborde un immense sourire, me tortillant sur mes fesses tous content avant de reprendre une bonne position, non sans me vautré à moitié sur l’épaule de Tom avec sur mes genoux mon carton de pizza et dans ma main une part que je dévore, la tête contre le cou de Tom comme quand on était enfant, picorant ma part petit bout par petit bout comme un gosse en mattant le film.


« J’ai hâte d’écouter ca, je suis sur que c’est génial comme d’habitude, t’es le meilleur compositeur ! »
Depuis nos débuts, les musiques sont de Tom et les deux autres zicos qui mettent leur patte et moi je m’occupe des musiques et des arrangements, j’ai l’oreille et l’œil sur le rendu final, je sais composé sur papier, mais alors là sur instrument, je suis une vraie couille, Tom m’a même interdit de touché aux instrument sans lui, la dernière fois j’ai pété une corde de guitare, je sais même aps comment j’ai fais. Je profite d’un moment moue dans le film pour regarder Tom.

« Tu crois qu’on va réussir a sortir quelque chose de bien avec tout notre travail ? »

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: KAULITZ² - I'm nothing without you

Revenir en haut Aller en bas
 
KAULITZ² - I'm nothing without you
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FATE OF STARS :: CITY OF ANGELS :: Venice Beach :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: