AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur FOS
Pensez à voter régulièrement pour les Top-Sites par ICI qu'on attire encore plus de membres
Merci d'essayer privilégier les groupes "The Fame" et "Look What You Made Me Do" qui sont délaissés si possible
Rejoignez-nous sur le discord de FOS par ICI
La chasse à la citrouille est toujours d'actualité sur le forum 21 citrouilles à trouver avec à la clé un rang personnalisé

Partagez | 
 

 I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ

Aller en bas 
AuteurMessage
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 15/09/2018
★ Interviews : 123
★ Shooting :

★ Age : 37
★ Date de naissance : 09/02/1981
★ Situation amoureuse : Not single anymore, she did it :P

MessageSujet: I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ Lun 17 Sep - 20:54



   
► september 2018, Venice | I'm always here for you
I'll be there for you
tom &  robert
Tom était sur Los Angeles depuis une semaine maintenant. Il s'était enfin fait au rythme de vie et à l'horaire qui n'était clairement pas le même qu'à Londres. Il avait passé une très bonne journée en compagnie de plusieurs amis histoire de se changer les idées sur sa vie sentimentale qui était, il fallait le dire : lamentable. Il était sur le point de rentrer chez lui depuis le restaurant dans lequel il avait mangé avec ses potes lorsque sa poche se mit à vibrer. Tom avait reçu un sms de la part de Robert assez inquiétant. Autant dire qu'il ne s'était pas fait prier plus que cela pour sauter dans un taxi et rejoindre son ami dans ce fameux bar. Tom savait les problèmes qu'avaient son ami avec les drogues et plus particulièrement avec l'alcool. Surement la raison pour laquelle il avait fait aussi vite pour arriver dans le bar où son ami était censé attendre. S'il y avait bien une chose que Tom mettait au dessus de tout dans sa vie, c'était l'amitié. Et celle de Robert lui était précieuse depuis bientôt plus de 6 ans. Il avait toujours été là pour lui et il comptait lui rendre l'appareil en étant présent pour lui.

Lorsque le taxi s'arrêta, il paya rapidement sa course et ferma la porte assez violemment. Il n'avait vraiment pas envie de laisser Rob une minute de plus dans un endroit pleins de tentation pour lui. En entrant dans le bar, il chercha son ami des yeux. Il fut soulagé de voir que le serveur n'avait pas encore servi son verre. Il s'approcha donc de lui et lui donna un petit coup amical dans le dos. Il lui offrit son plus beau sourire, en se demandant ce qui avait bien pu arriver dans sa vie pour qu'il en arrive là. « Salut... je ne te demande pas comment tu vas... » Il fronça doucement les sourcils en se doutant bien que son ami n'était pas au top de sa forme. « Je te propose un deal, tu parles et je bois... de l'eau. » Il n'allait tout de même pas se mettre à boire de l'alcool alors que Rob en avait envie. Le serveur fit son entrée et Tom se demanda s'il devait arracher la boisson des mains de son ami ou le laisser boire un peu. Il était partagé entre son envie de l'aider à aller mieux et à la fois de ne pas le faire rechuter dans une addiction qui n'allait finalement pas lui faire du bien.
   
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ The Fame ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 16/09/2018
★ Interviews : 62
★ Shooting :

★ Age : 53
★ Date de naissance : 04/04/1965
★ Situation amoureuse : Marié et cocu, à un avocat près de demander le divorce.

MessageSujet: Re: I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ Mar 18 Sep - 1:33

I'll be there for youuuuuuÇa faisait maintenant trois jours que Robert s’était complètement isolé. Il avait à peine touché à son téléphone depuis. Lorsqu’il l’avait repris, il avait vu les quarantaines de messages textes laissés par Susan ainsi que les appels manqués et les messages vocaux. Il en avait écouté un seul sentant son cœur se serrer de l’entendre pleurer à l’autre bout. Elle était désolée, affirmait que c’était un accident, que c’était la première fois que ça arrivait, qu’elle se sentait seule et toutes les excuses qu’elle trouvait. Sauf qu’il était trop tard. Susan avait détruit quelque chose en lui. Il aimait cette femme tellement fort, il n’aurait jamais pensé qu’elle puisse aller voir ailleurs et pourtant… Elle venait de le casser. Elle avait pris son cœur et elle l’avait éclaté en mille morceaux. Jamais elle ne pourrait le réparer, jamais personne ne pourrait. Robert venait d’être trahi de la pire manière qui soit. L’isolement avait été sa seule option. Il avait loué une suite dans un hôtel et il n’avait pas remis le nez dehors depuis. Il n’avait pas fait grand-chose d’autre que de fixer son plafond en pleurant. Pleurer… Ça ne lui ressemblait tellement pas. Rare était les fois où Downey craquait. Il cachait énormément ses émotions, mais lorsqu’il était seul, il lui arrivait de s’effondrer.

La douleur était horrible, Rob’ avait seulement envie de l’oublier l’espace de quelques heures. Sauf qu’il ne savait pas comment sans toucher à la drogue ou l’alcool. Ses deux plus grosses dépendances. Il s’était battu tellement fort pour arrêter et Susan l’avait toujours empêché de rechuter. Comment il allait faire sans elle ? Même 13 ans plus tard, Bob avait des périodes plus difficiles. Susan était la seule à savoir comment le calmer et comment détourner ses pensées de ses vices. Aujourd’hui, il était seul et c’est cette solitude qui le mena dans un bar. Le genre d’endroit qu’il évitait depuis si longtemps. L’acteur de l’homme de fer s’était dirigé vers le comptoir et il avait commandé. Même le barman avait hésité et l’avait fixé de longues secondes. Tout le monde connaissait son histoire. C’est ce regard qui l’avait fait culpabiliser. Il lui restait une chance. Une chance qui était rentrée à LA la semaine dernière et qui pouvait encore le ramener à lui. Robert prit son téléphone et envoya un premier message à Tom. Ce message suffit à lui faire comprendre la gravité de la situation et son ami était présent à peine 5 minutes plus tard. Le brun laissa Tom prendre place à ses côtés, mais ne réussit pas à lui sourire en retour. « Salut.. » souffla-t-il avec un manque de volonté incroyable. Tom ne l’avait sûrement jamais vu dans cet état. Lorsque le serveur revint finalement avec le verre, Robert l’attrapa et le fit tourner dans sa main ne pouvant s’empêcher de le fixer avec envie. Tu peux le faire Robert. Tu peux le faire. Ne replonge pas. Ne gâche pas tout. L’acteur soupira et reposa le verre sur le comptoir et le poussa vers Tom. Il répétait dans sa tête les mots qu'il avait si souvent entendu. « C’est moi qui vais prendre le verre d’eau. » Voilà qui était beaucoup plus raisonnable et qui se rapprochait plus du Robert combattant que Tom avait l’habitude de voir. « Elle me trompe Tom. » souffla-t-il finalement n’ayant pas envie de tourner autour du pot trop longtemps.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 15/09/2018
★ Interviews : 123
★ Shooting :

★ Age : 37
★ Date de naissance : 09/02/1981
★ Situation amoureuse : Not single anymore, she did it :P

MessageSujet: Re: I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ Mer 19 Sep - 21:39



   
► september 2018, Venice | I'm always here for you
I'll be there for you
tom &  robert
Tom n'avait pas trainé avant de voler au secours de son ami Robert. Il savait combien la tentation était rude lorsqu'on avait une addiction et qu'on n'était pas en forme moralement. Il ne savait pas encore de quoi il était question, mais il n'avait pas besoin de le savoir pour venir en aide à son ami de longue date. Rob était présent pour lui à chacun de ses coups de mous et il trouvait naturel de pouvoir lui rendre l'appareil. Durant le trajet, il se demanda ce qui avait bien pu arriver dans la vie de RDJ pour qu'il en vienne à trainer dans un bar, le dernier endroit au monde où Tom voulait retrouver son ami. Connaissant son addiction pour l'alcool, il ne trouvait pas bon de le laisser seul dans ce genre d'endroit, surtout avec les différentes tentations qu'il y avait autour de lui. Une fois dans le bar, il vit clairement que la situation était catastrophique lorsque Rob ne lui rendit pas son sourire. Son salut était étrangement vide et il eut un pincement au coeur en se demandant s'il n'avait pas manqué une étape dans son rôle d'ami pour qu'il en vienne à ce stade. Le verre d'alcool arriva et Rob le prit automatiquement. Il ne voulait pas lui l'arracher des mains, cela lui donnerait encore plus envie de le boire. Il chercha une solution dans son esprit, sans trop savoir quoi faire. Il y eu un gros moment de silence et Tom fut extrêmement tendu durant ces quelques secondes. Il espérait dans sa tête très fort que son ami ne cède pas à la tentation. En voyant le verre se diriger vers lui, il le prit pour le mettre de côté, mais ne le but pas de suite. Il trouvait cela malvenu de boire de l'alcool en présence d'une personne qui en avait vraiment envie. C'était comme fumer devant une personne qui venait d'arrêter. Il lui adressa un petit sourire amical, montrant clairement la fierté qu'il avait dans les yeux. Il se détendit lorsque Rob demanda un verre d'eau, et Tom le demanda rapidement au serveur. « Tu peux être fier de toi mon ami... Je suis fier de toi... » Il ne savait pas si ses paroles allaient avoir un quelconque effet sur lui, mais il tenait tout de même à les dire à haute voix pour lui montrer son soutien. Le verre d'eau arriva et Tom commanda un soda. Il allait laisser l'alcool pour plus tard ou ne pas le boire du tout, il ne savait pas encore.

Son attention revint ensuite sur son ami qui décida de prendre la parole pour lui annoncer ce qui avait déclenché ce malheureux épisode. Tom fut sous le choc durant quelques secondes, ne sachant pas trop quoi dire et par où commencer. Il devait choisir ses mots avec prudence et surtout, soutenir son ami qui semblait souffrir de la situation. Il mit une main sur l'épaule de son ami et dit la première chose qui lui vint à l'esprit. « Je suis désolé... Je ... Comment tu l'as su? » Tom n'était non plus pas du genre à tourner autour du pot. Il avait envie d'arracher le pansement d'un coup pour partir sur une base plus saine et sincère. Il décida de reprendre ensuite la parole d'une voix qui se voulait réconfortante : « Tu sais que je suis là pour toi, que ce soit pour te changer les idées, casser la gueule au mec ou bien aller te défouler dans une salle de sport... Je ne te laisserai jamais tomber... » Tom tenait énormément à Rob et il avait envie de le lui faire savoir, mais il était aussi là pour l'écouter. C'est donc avec une grande attention qu'il écouta son ami alors que son soda arriva.
   
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ The Fame ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 16/09/2018
★ Interviews : 62
★ Shooting :

★ Age : 53
★ Date de naissance : 04/04/1965
★ Situation amoureuse : Marié et cocu, à un avocat près de demander le divorce.

MessageSujet: Re: I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ Ven 21 Sep - 4:50

I'll be there for youuuuuuHabituellement, Robert était un bon vivant, il détestait être dans cet état de déprime. Il n’y avait pas grand-chose qui le mettait au plus bas. Sa femme et ses enfants étaient le sujet sensible. RDJ s’était réellement engagé dans sa famille et il tenait à eux plus que tout. Il avait envie de se frapper la tête contre un mur afin d’effacer les images de sa tête. Il voyait sa femme nue avec cet autre homme, le plaisir présent sur son visage tandis qu’il ne semblait pas du tout exister. C’était horriblement blessant. La douleur était plus forte que la colère. Et la douleur, Robert l’avait toujours noyée dans l’alcool. Depuis son plus jeune âge. C’est son père qui lui avait appris à noyer tous ses problèmes dans l’alcool et la drogue… Encore aujourd’hui, il avait cette tendance à vouloir noyer ses souffrances et c’était d’autant plus difficile, car il ne pouvait plus se le permettre. Une seule goutte d’alcool allait ruiner plus de 13 ans de sobriété. Downey ne voulait pas ça. Il avait déjà foutu sa vie en l’air une fois avec ses dépendances, pas question de recommencer. Même s’il aimait Susan plus que tout, il n’allait pas replonger. Il n’aurait pas la force pour arrêter une nouvelle fois, même en étant bien entouré. Il n’aurait pas Susan qui avait toujours été sa plus grande source de motivation. Avec une force et une volonté incroyable, l’acteur reposa le verre vers son ami. Ce dernier l’attrapa et l’éloigna. Bien. Il avait fait un grand pas en le refusant. « Je suis encore plus insupportable quand je bois. Je dois absolument t’éviter ça. » dit-il avec un léger sourire. Au fond, ça le touchait que Tom soit fier de lui et qu’il ose le dire à voix haute. Parfois la fierté masculine empêchait de dire ce genre de choses, mais Tom et Robert étaient suffisamment proche pour se dire n’importe quoi.

Finalement, Downey finit par confier à son ami que sa femme le trompait. Quelques mots qui étaient encore plus difficile à prononcer à voix haute. Mais c’était dit. Tom avait tous les éléments afin de comprendre ce qui mettait le plus vieux dans un état pareil. De toute manière, il y avait uniquement sa femme qui pouvait l’envoyer au plus bas. Comment il l’avait su… L’homme poussa un profond soupir et but son verre d’eau cul-sec, comme si sa vie en dépendait. Comme si c’était un verre de Vodka. « Je suis rentré plus tôt des reshoots d’Avengers et… Je l’ai surprise. Dans notre lit avec… ce connard. » Une lueur de colère traversa son regard tandis qu’il serra fermement le verre dans sa main. Cette dernière tremblait légèrement et il avait l’impression qu’il allait l’éclater s’il continuait. « Je n’arrive pas à comprendre pourquoi… Je ne sais pas ce que j’ai fait pour qu’elle fasse ça. » confia-t-il en passant sa main libre sur son visage, il l’arrêta au niveau de sa bouche. Tom lui proposa son aide. Normalement, il l’aurait seulement remercié et décliner, mais… « Je ne dis pas non à la salle de sport. Qui refuserait quelques muscles en plus… » L’homme se pinça les lèvres et ferma doucement les yeux. « Je… J’ai pris une chambre d’hôtel, mais… Est-ce que tu aurais une petite place sur ton canapé pour un vieil ami ? Juste pour deux-trois jours… » Il n’aimait pas demander ça et ça pouvait se lire sur son visage. Sauf qu’il sentait que rester seul serait pire pour lui. Le temps de digérer la nouvelle, RDJ avait besoin de ses proches afin de ne pas céder à la tentation. Personne n’avait besoin de ça.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 15/09/2018
★ Interviews : 123
★ Shooting :

★ Age : 37
★ Date de naissance : 09/02/1981
★ Situation amoureuse : Not single anymore, she did it :P

MessageSujet: Re: I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ Sam 22 Sep - 12:38



   
► september 2018, Venice | I'm always here for you
I'll be there for you
tom &  robert
Tom avait mal au coeur de voir Rob dans un état aussi critique. Il le connaissait dans ses meilleurs jours et il ne pouvait que remarquer l'état de détresse de son ami. Les amis sont là dans les bons comme dans les mauvais moments et c'était durant les mauvais qu'on se rendait compte de qui était vraiment là pour nous et qui ne l'était pas. Rob était toujours présent lorsque Tom avait un coup de mou et il était tout naturel d'être présent dans le cas inverse. Tom connaissait l'addiction de RDJ pour l'alcool et le voir retomber dedans était ce qu'il voulait éviter à tout prix dans un premier temps. Il ne voulait pas voir son ami avoir des regrets et s'en vouloir encore plus qu'il ne le devrait par la suite. Tom lâcha un petit rire en entendant la remarque de Rob. Le voir sourire lui fit du bien, il réalisa que tout n'était finalement pas perdu. « Parce que c'est possible d'être encore plus insupportable qu'en temps normal? » Il ne taquinait bien entendu, il ne parlait pas sérieusement, il avait juste envie de voir son ami sourire encore une fois pour être certain d'être sur le bon chemin. Tom était fier de son ami et il se rendait bien compte que cela ne devait pas être des plus facile d'être accro à une boisson qui pouvait nous faire sentir bien dans les pires moments de sa vie. Tom appréciait cet effet de l'alcool, bien entendu, il n'en avait jamais abusé comme son ami, donc il ne pouvait pas exactement comprendre la situation.

Tom fut mis ensuite dans la confidence de la situation. Il fut choqué dans un premier temps d'apprendre que la femme de son ami avait pu le tromper. Il l'avait rencontré plusieurs fois, et jamais au grand jamais il ne s'était imaginé qu'elle pourrait aller voir ailleurs. Il regarda son ami boire son verre d'eau comme si c'était de l'alcool et il fit un signe au barman d'apporter un soda à son camarade de soirée. L'eau, ça n'allait pas suffire ce soir. « Je ne comprendrai jamais les femmes qui font ça chez elle, c'est comme si au final elles avaient envie de se faire surprendre... » Tom ne défendait pas Susan, bien au contraire, mais il se demandait si elle n'avait pas fait exprès... Il y a tellement de manière de se cacher en sortant qu'il se demandait comment elle avait pu faire cela. Non pas qu'il ne voulait pas que son ami ne soit au courant, c'était mieux ainsi. Mais voir la scène était quelque chose de terrible au yeux du jeune anglais. Tom mit une de ses mains sur celle de Rob. « Tu ne dois en aucun cas croire que c'est de ta faute tu sais. Elle te connaissait en t'épousant, elle savait que tu allais devenir un grand acteur. Si elle a décidé d'aller voir ailleurs, le problème ne vient pas de toi... » Elle aurait du communiquer avec lui, lui dire qu'il lui manquait ou qu'elle n'était pas satisfaite au lit au lieu d'aller en voir un autre. Tom préférait la franchise même si cela pouvait être blessante. Il se mit doucement à rire en entendant sa remarque. « On a besoin de muscle... mais tu vas avoir besoin de sucre, je sais que ce n'est pas ce que tu préfères, mais fais moi confiance. » Le barman lui servit le soda que Tom venait de commander pour lui. Il mit ensuite une main sur l'épaule de Rob. « J'ai même plus qu'un canapé et Sebastian sera heureux de te voir, il va se sentir VIP d'avoir RDJ chez lui, tu vas voir il va plus se sentir... Et tu peux rester autant que tu voudras d'accord? » Tom ne voulait surtout pas laisser son ami seul dans un moment pareil, il prit donc son téléphone et envoya un texto à Sebastian pour le prévenir de la venue de son ami. « Alors, ce que je te propose, on passe chez toi prendre des affaires, on les pose chez moi et ensuite on va faire une séance de sport ça te dit? »
   
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ The Fame ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 16/09/2018
★ Interviews : 62
★ Shooting :

★ Age : 53
★ Date de naissance : 04/04/1965
★ Situation amoureuse : Marié et cocu, à un avocat près de demander le divorce.

MessageSujet: Re: I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ Lun 24 Sep - 5:43

I'll be there for youuuuuu« Je te promets que c’est possible de l’être. » Pour être insupportable, Robert savait l’être. Ce n’était pas pour rien que plusieurs affirmaient qu’il ressemblait beaucoup à son personnage, Tony Stark. Les deux avaient le même humour douteux et ce côté sarcastique. Sauf que pour l’instant, Downey avait réussi une première victoire. Il avait repoussé le verre qu’il avait commandé alors que quelques minutes plus tôt, il avait envie de le boire cul-sec. Sauf que s’il s’autorisait un verre ce soir, il allait s’en autoriser deux demain, trois dans deux jours et ensuite, il allait accepter un joint, une ligne de cocaïne… Non. Pas question de retourner dans cet enfer. Il avait tellement eu de mal à s’en sortir. Il ne gardait pas un bon souvenir de sa cure. À un point où il n’était même pas certain de réussir à s’en sortir une deuxième fois. « Tu peux le boire le verre, je ne vais pas te l’arracher des mains. » Il n’avait jamais voulu que les gens s’empêchent de boire pour lui. Parfois, c’était plus difficile, mais si Tom voulait un verre, Rob’ n’allait rien lui reprocher.

Downey murmura un faible merci et attrapa le soda. Il ne savait pas si ça allait être mieux que le verre d’eau, mais l’important c’était qu’il boive quelque chose. Même sans alcool, il devait boire. « Je ne sais pas à quoi elle a pensé… J’étais à New York, ils m’ont libéré deux jours avant. Je suis rentré directement en pensant qu’elle serait contente… J’pense que… J’aurais préféré ne pas le savoir. » C’était une vérité difficile à assumer. Robert se disait qu’il aurait préféré ne pas le savoir même si ça signifiait d’être cocu encore et encore… Pourquoi elle ne lui avait pas parlé..? Leur couple avait toujours été très soudé et la communication était un essentiel. Surtout avec un ex-drogué et ex-alcoolique. Si elle était malheureuse, Robert aurait tout fait pour elle sauf qu’elle n’avait pas osé lui dire. De plus, Bob ne savait même pas pourquoi elle l’avait trompé. Il n’avait pas encore eu la force de lui demander, il avait plutôt quitté la maison et évité tout contact depuis. « T’es certain que le problème ne vient pas de moi…? Je crois plutôt que je n’ai pas été à la hauteur. J’ai toujours fait très attention à mon couple, mais ma carrière prend tellement de place parfois. Je… J’aurais peut-être dû arrêter avant..? Laisser l’armure d’Iron Man et me concentrer sur la chose la plus importante. Ma famille. » Ça faisait trois jours qu’il méditait là-dessus dans sa suite d’hôtel. Il allait devenir fou. Mais dans tous les cas, il n’arrivait pas à voir Susan comme l’unique responsable de cette tromperie. C’était sans doute une faute partagée. Un mari trop peu présent et une femme qui n’avait pas communiqué suffisamment. « Tu rigoles j’espère ? J’adore le sucre, c’est Susan qui n’aime pas ! Gave-moi de sucre autant que tu veux ! » rétorqua-t-il. Sa femme était végétalienne et aimait la bonne nourriture. Jamais il n’y avait de mauvais sucre à la maison, donc Robert en avait toujours profité ailleurs. « Merci c’est gentil Tom. J’vais apporter le petit-dej au lit à Seb’ demain comme ça, il sera réellement VIP. » Même si ses pensées étaient sombres, le fait de parler avec Tom lui faisait du bien. Il arrivait à mettre cette histoire de côté quelques minutes. « Je… On peut éviter la maison ? Ça fait trois jours que je suis partie et je ne lui ai parlé. Elle me harcèle de messages, mais je ne suis prêt. Je ne veux pas lui parler encore moins la voir. Je vais racheter ce que j’ai besoin, ne t’inquiète pas pour moi. On peut filer directement à la salle de sport. » Il avait les vêtements nécessaires pour ça. Il portait actuellement un grand jogging et un vieux t-shirt. Tout ce qu’il y avait de plus confortable pour faire du sport.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 15/09/2018
★ Interviews : 123
★ Shooting :

★ Age : 37
★ Date de naissance : 09/02/1981
★ Situation amoureuse : Not single anymore, she did it :P

MessageSujet: Re: I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ Mar 25 Sep - 13:12



► september 2018, Venice | I'm always here for you
I'll be there for you
tom & robert
Tom se mit à rire en entendant la remarque de son ami mais n’ajouta rien. Il savait bien que c’était possible car lui aussi pouvait être encore plus difficile que son personnage dans les Avengers. Le bel anglais était content de voir qu’une première étape était franchie et qu’il ne restait plus qu’à l’éloigner d’ici pour lui changer les idées. Heureusement pour RDJ, Tom avait un emploi du temps vide durant les deux prochains jours, car il avait demandé un peu de repos à son agent. Tom était un ami très loyal et il ne laissait jamais ses amis, surtout dans des moments pareils. On pouvait toujours compter sur lui et il se rendait bien compte qu’il pouvait également compter sur Rob, pas maintenant tout de suite car son ami était dans le besoin, mais dans la vie de tous les jours c’était le cas. En entendant la remarque de Downey, il prit le verre et le bu doucement. Cela le détendit et il en avait besoin car mine de rien, il y avait pas mal de tension dans l’air et il avait une certaine pression sur les épaules. « Merci, je ne pensais pas que tu allais me le prendre, mais je ne voulais pas te tenter dans tous les cas… ça montre que tu es encore plus fort que tu ne le penses... » Tom avait tendance à voir le positif dans toutes les situations et il était heureux comme ça. Il voyait toujours le verre à moitié plein plus qu’à moitié vide, même dans les moments difficiles de sa vie. Car oui, il avait aussi des moments difficiles dans son quotidien. Il avait aussi un souci : les femmes… Il finit donc le verre, sans se soucier de la gente féminine autour de lui qui semblait le regarder avec insistance. Il n’allait pas craquer et en plus, il n’avait pas du tout la tête à craquer, bien au contraire. Ces temps, il avait envie de faire attention et de faire les choses bien. Pour lui et peut-être inconsciemment pour elle.

Il regarda son ami boire son soda et il fut content de voir que le sucre allait quand même soulager son corps. Quand on est dans un état dépressif, le sucre est un très bon élément pour aller mieux. Enfin, il ne faut pas non plus en abuser. Il écouta ensuite Rob et fronça doucement les sourcils : « Elle a pensé à elle… et à personne d’autre. Et tu aurais préférés être pris pour un con derrière ton dos ? Sincèrement, je pense que c’est une bonne chose que tu le saches, pas la manière dont tu l’as appris, mais le savoir va t’aider à avancer. » Il n’y a rien de pire que le doute dans la vie et Tom le savait. Mieux valait savoir que sa femme le trompait plutôt que d’avoir l’air d’un imbécile ignorant dans la vie de tous les jours. Tom se doutait bien que la jeune femme avait sa raison, elle était peut-être tombée amoureuse d’un autre, elle était en manque de câlin, il y avait tant de raison qui auraient dû être balayée par son amour pour son mari. Il mit ensuite une main sur l’épaule de Rob et le regarda droit dans les yeux. « Je ne pourrai jamais être certain de rien… Mais si elle a été voir ailleurs, sans en parler avec toi avant, c’est qu’elle a un souci de franchise et de communication. C’est pas comme si vous veniez de vous marier, merde. Depuis le temps, elle devrait pouvoir tout te dire… Et je n’ai jamais vu un homme aussi attentif à sa femme et à sa famille. Tu es un modèle pour nous tous, donc ne te reproche rien. Elle savait qui elle épousait et dans quoi elle s’embarquait. Elle t’a soutenu dans les moments difficiles, mais elle n’a pas su te dire quand elle en vivait un… Le problème vient donc d’elle… C’est elle qui a risqué sa famille dans les bras d’un autre homme. » L’anglais ne savait pas si ce qu’il venait de dire allait faire son petit chemin dans l’esprit de Rob, mais il espérait que cela allait le soulager un peu dans sa réflexion. Il se mit ensuite à rire en entendant la remarque de Rob. « Dis avec autant d’amour, comment refuser. » Il se mit à sourire tout en payant les différentes consommations de la soirée. Il se leva comme pour montrer à Rob qu’il était temps de partir s’occuper de lui. « Il ne va pas en croire ses yeux oui... » Il avait hâte de voir ça. Il hocha ensuite la tête en entendant sa remarque. Il comprenait tout à fait le point de vu de l’américain. « Pas de soucis, on ira faire quelques magasins plus tard. Quand tu seras prêt à lui parler, tu n’auras qu’à me faire signe et je serai là. » Ils se levèrent donc pour aller vers la voiture qui attendait dehors. Ils entrèrent dedans et se dirigèrent vers la salle de sport. Tom avait également des habits confortables sur lui et il savait qu’il allait prendre une bonne douche en rentrant.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ The Fame ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 16/09/2018
★ Interviews : 62
★ Shooting :

★ Age : 53
★ Date de naissance : 04/04/1965
★ Situation amoureuse : Marié et cocu, à un avocat près de demander le divorce.

MessageSujet: Re: I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ Dim 30 Sep - 5:49

I'll be there for youuuuuuPlus fort qu’il ne le pensait ? Parfois, Robert avait des doutes. Certes, il avait réussi pratiquement l’impossible. Même ses médecins avaient eu des doutes sur sa capacité à arrêter. Ce qui était normal avec le nombre de rechutes qu’il avait fait. À toutes les fois qu’il avait arrêté, quelque chose ou quelqu’un l’avait fait replonger. Sauf qu’à chaque fois, Rob’ avait accepté sa défaite et il avait recommencé son décompte. Un jour sans drogue, deux jours sans alcool, trois jours etc… Il s’était relevé de chaque rechute. D’une certaine manière, il avait eu la force de recommencer, mais de l’autre, il n’avait pas eu la force de ne pas replonger dans ses démons. C’était partagé. Néanmoins, même s’il avait passé à deux doigts de prendre ce verre ce soir, il était content que ça soit Tom qui le termine. Il n’aurait pas eu envie de recommencer un décompte après 4 899 jours de sobriété. Valait mieux s’attaquer au soda qui était moins dangereux pour sa santé. « Je ne sais même pas si je veux avancer Tom. Je lui en veux terriblement, je sais que je ne pourrai jamais la pardonner, mais au fond, je l’aime tellement. J’ai toujours cru que c’était elle la femme de ma vie. » souffla-t-il. Il pouvait se permettre d’être totalement honnête avec Tom ce qui n’était pas le cas avec tous ses amis. Robert n’aimait pas particulièrement confier ses problèmes. C’était plus facile pour lui de faire croire que tout allait toujours bien. « Et les enfants ? Ils sont si jeunes. Dire que je voulais lui proposer d’en avoir un troisième. » L’acteur ferma les yeux. Six ans et quatre ans c’était très jeune pour vivre le divorce de ses parents et quel idiot il aurait fait de demander un autre enfant à Susan. Le brun tourna la tête vers son ami lorsque ce dernier posa sa main sur son épaule. Robert le fixa dans les yeux une partie de son monologue avant de détourner honteusement la tête. Même si son ami n’avait pas tort, Robert n’était pas encore prêt à lui donner raison. Pour le moment, il restait persuadé que tout était de sa faute. L’acteur pinça les lèvres. « Je ne sais pas su la rendre heureuse, il me reste juste à espérer qu’elle le soit maintenant, même si ça signifie de la laisser partir avec un autre… » Ça lui faisait mal au cœur de dire ça, sauf qu’il l’aimait si fort qu’il pouvait comprendre que son bonheur n’était plus avec lui. Ils avaient fait un bon bout de chemin ensemble et leur route venait de se séparer.

La conversation dévia ensuite sur le sucre dont Robert avec clairement besoin. Pour faire plaisir à sa femme, il avait toujours accepté de suivre son régime vegan et sain sauf que ce n’avait jamais été facile pour lui. Il aimait la viande et les bonnes choses grasses de temps à autre. Immédiatement, Downey avait montré son intérêt pour le sucre. Il acceptait l’offre, peu importe s’il devait passer deux heures de plus à la salle de sport pour brûler toutes les calories avalées. D’ailleurs, les deux hommes se levèrent finalement afin de se diriger vers l’extérieur du bar. Rob’ fut soulagé que Tom n’insiste pas plus que ça à passer récupérer ses choses à la maison. L’américain repoussait cette conversation au maximum. « Merci d’être là… Je vais être honnête avec toi, je pense que tu m’as sauvé la vie ce soir. » L’acteur ne parlait pas de suicide, il n’aurait jamais pu atteindre cet extrême, mais Tom avait empêché le retour du Robert alcoolique. « Maintenant allons rendre la vie difficile à quelques sacs de sable ! » s’exclama-t-il afin de détendre l’atmosphère. Il allait s’apitoyer sur son sort lorsqu’il allait être seul, il ne voulait pas faire vivre sa déprime à tout le monde. Downey entra dans la salle de sport en premier et il se dirigea immédiatement vers la section de combat. Il avait besoin de frapper quelque chose. Il mit rapidement des bandages autour de ses mains et il attrapa les gants en location. « Tu vas frapper aussi ou tu as peur de t’abimer ? » Une petite note de provocation comme il aimait si souvent le faire.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 15/09/2018
★ Interviews : 123
★ Shooting :

★ Age : 37
★ Date de naissance : 09/02/1981
★ Situation amoureuse : Not single anymore, she did it :P

MessageSujet: Re: I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ Jeu 4 Oct - 18:24



 
► september 2018, Venice | I'm always here for you
I'll be there for you
tom &  robert
Tom ne connaissait pas assez bien les addictions pour comprendre le besoin de replonger, mais il savait que Rob pouvait compter sur lui pour l'aider à ne pas céder. Tom n'était accro qu'aux femmes et cela était bien moins nocif que la drogue ou l'alcool. Rob était le seul ami dans son entourage qui souffrait d'une addiction aussi importante et il en était d'autant plus fier qu'il l'avait vu réussir plusieurs fois. Il n'avait jamais baisser les bras, malgré les échecs. Tom réalisait qu'on était humain et qu'il était donc normal de ne pas être parfait. Tant qu'on gardait espoir et qu'on se donnait des secondes chances dans la vie. En entendant les propos de son ami, Tom eut un pincement au coeur. Il se rendait bien compte que ce dernier était amoureux de sa femme et c'était d'autant plus difficile à pardonner et surtout à oublier. Posant une main sur l'épaule de son ami, il dit de manière sincère : « Lui en vouloir est normal, tu auras besoin de temps pour lui pardonner et passer à autre chose. Tu ne peux pas tout réussir en une seule journée, tu as besoin de temps et de réfléchir. Et si tu savais combien de fois j'ai cru que j'avais trouvé la bonne, tu es le mieux placé pour le savoir. Mais les épreuves nous rendent plus fortes et peut-être que c'est un mal pour un bien en fin de compte. Ce que je veux dire c'est que peut-être que ça va te permettre de recommencer et de trouver une autre femme. Je ne te dis pas que tu vas pouvoir passer à autre chose rapidement, mais ne te ferme pas des portes... Tu mérites d'être heureux. » Tom avait envie de soutenir son ami tout en lui montrant qu'il allait pouvoir trouver une lumière au fond de son tunnel. Il savait qu'il n'allait pas de suite voir la vie en rose, mais lui donner de l'espoir allait peut-être le faire se sentir mieux pour les heures à venir. Il offrit ensuite un petit sourire à son ami. « Mes parents se sont séparés jeunes, est-ce que tu penses que je suis une mauvaise personne? Je suis heureux de voir mes parents heureux et ils ont fait les choses bien donc nous n'avons pas été traumatisés avec mes soeurs. Tes enfants comprendront et tu auras peut-être le troisième avec la deuxième femme de ta vie? » Tom pensait qu'il y avait plusieurs femmes possibles dans la vie d'un homme en fonction de son chemin de vie et de son âge. A chaque rupture, il ne perdait pas espoir en se disant qu'il y avait bien une femme qui allait pouvoir le rendre heureux et avec qui il allait pouvoir fonder une famille. Il ne savait pas s'il allait réussir à trouver les mots pour que Rob se sente mieux, mais il avait envie que son ami cesse de culpabiliser. Facile à dire mais pas à faire. « Si elle est heureuse de te faire du mal, alors elle ne te mérite pas, sache le. Mais tu fais bien de la laisser partir en fin de compte. » Tom ne pouvait qu'imaginer la situation, mais pas la comprendre car il n'avait encore jamais vécu ce genre d'histoire aussi longue avec des enfants.

Une fois sorti du bar, Tom comprit assez vite que son ami n'avait pas envie de retourner chez lui. Il n'avait pas pensé à ce détail en proposant cela. Parfait, il allait lui trouver de quoi se changer et ils allaient pouvoir passer faire des courses pour tout ce qui manquait. Tom fut ensuite touché par ce que venait de lui dire son ami. Il lui adressa son plus sincère sourire. « Tu as toujours été là pour moi tu sais et tu comptes beaucoup dans ma vie. Je pourrai jamais imaginer un monde sans RDJ, donc on va tout faire pour te requinquer. » Tom n'avait pas énormément d'amis aussi proches, mais il savait qu'ils pourraient toujours compter sur Rob. Il se mit doucement à rire et hocha la tête sans rien ajouter. Il le suivit ensuite dans la salle de sport et comprit directement que Rob allait avoir envie de se défouler un peu. Taper dans un sac peut s'avérer très relaxant en fin de compte et il allait pouvoir se vider la tête. En entendant la remarque de Rob, il se mit à rire et décida de suivre son ami. « Quand faut y aller... Mais oui, je tiens à mon visage c'est un peu mon gagne pain... » Il dit cela en faisant semblant d'être précieux et prétentieux pour faire rire son ami. Puis, il donna le premier coup dans le sac et réalisa que cela lui avait fait énormément de bien à lui aussi. Il recommença donc.
 
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ The Fame ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 16/09/2018
★ Interviews : 62
★ Shooting :

★ Age : 53
★ Date de naissance : 04/04/1965
★ Situation amoureuse : Marié et cocu, à un avocat près de demander le divorce.

MessageSujet: Re: I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ Dim 14 Oct - 5:24

I'll be there for youuuuuuTrouver une nouvelle femme ? Robert ne savait pas trop s’il avait envie de s’engager encore dans une nouvelle histoire. Allait-il supporter une nouvelle déception ? Il avait connu plusieurs fois l’amour dans sa vie et à toutes les fois, il l’avait déçu en plus de lui faire du mal. Cette fois, c’était pire que les fois précédentes. Surtout qu’il ne l’avait pas du tout vu venir. Il n’aurait jamais pensé une seule seconde de retrouver sa femme dans cette situation… Il s’était pris un coup en plein cœur. Ce dernier avait été fracassé en milliers de morceaux et est-ce qu’une autre femme pouvait réellement le réparer ? Sa confiance était ébranlée. Il n’était peut-être pas à la hauteur. Il était peut-être nul comme mec. « Tu as sûrement raison… Je dois laisser le temps au temps de faire son travail, mais pour le moment… Je ne sais pas comment avancer. Pourquoi c’est aussi compliqué les femmes ? » Il roula des yeux et attrapa son soda qu’il but cul-sec. « Non, bien sûr que non… Tu n’es pas une mauvaise personne. Mes parents également se sont séparés très jeunes, mais je n’ai pas au autant de chance que toi… » murmura-t-il. Il était allé vivre avec son père qui l’avait fait plonger dans l’enfer de la drogue. Parfois, il se demandait comment aurait été sa vie s’il était resté vivre avec sa mère. Cette dernière n’aurait jamais laissé tout ça arriver, mais son père avait trop de moyen et il avait facilement obtenu la garde de Robert. « Mon quatrième… Ça serait mon quatrième. De trois femmes différentes. » Il soupira bruyamment. Il avait déjà eu un fils avec sa première femme, ce dernier avait 25 ans. Et au fond, il aurait vraiment voulu avoir le reste de ses enfants avec Susan. « Oui, je crois que c’est le mieux pour elle. Je vais lui laisser la maison si elle veut, la maison de prod’, je m’en fiche, mais elle n’aura pas les enfants. » Sa voix était déterminée. Il connaissait Susan, elle serait capable de demander la garde exclusive. RDJ était pour une garde partagée, mais sa femme était extrêmement possessive. Ça serait sans doute une longue guerre, mais Robert n’allait pas se laisser marcher sur les pieds.

Robert s’ouvrait sans difficulté avec Tom et il mit sa fierté de côté afin de le remercier d’avoir été là et surtout de l’avoir rejoint aussi rapidement. 5 minutes plus tard et Robert aurait bu ce verre qu’il avait commandé. Ça l’aurait complètement détruit et plus il discutait avec Tom, plus il comprenait qu’il ne devait pas se laisser abattre aussi facilement. Il n’y avait pas seulement Susan dans sa vie. Le brun était très bien entouré.  Il allait pouvoir s’en sortir. Robert offrit un sourire des plus sincères à son ami. « Merci… Tu sais, je n’aime pas demander ça, mais je pense réellement avoir besoin d’aide. Je ne veux pas l’option de facilité. On s’est battu trop fort pour tout abandonner… » Il déglutit. Les émotions fortes étaient les plus difficiles à gérer dans sa situation. La colère, la tristesse, la douleur… Un mélange qu’un verre pourrait calmer en quelques secondes. Sauf qu’il voulait se battre. Même sans Susan, il allait se battre. Il allait continuer son combat journalier, car même après 13 ans, ça restait un combat quotidien. Une fois à la salle, Robert ne perdit pas une seconde et se mit à frapper avec force sur le sac de sable. Il en avait plus besoin qu’il ne l’aurait cru. « Oh ne dis pas de bêtise. Ce n’est pas uniquement ton visage. Tu as du talent mon ami ! » Il sourit alors qu’il se décala enfin de regarder son ami frapper. « Pas mal! Tu te débrouilles Tom. » Il rit légèrement et se mit à frapper à son tour jusqu’à être complètement en sueur. Bien vite, ce qui était de simples coups se transformèrent en coups de rage. La colère déformait son visage tandis qu’il voyait l’image de l’amant de sa femme à la place du sac. « Salaud, salaud, salaud ! » se mit-il à grogner en se fichant complètement que les regards se posent sur lui. Son bras droit commençait à lui faire atrocement mal tandis qu’il continuait de frapper comme si sa vie en dépendait.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ We are the world ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 15/09/2018
★ Interviews : 123
★ Shooting :

★ Age : 37
★ Date de naissance : 09/02/1981
★ Situation amoureuse : Not single anymore, she did it :P

MessageSujet: Re: I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ Mar 16 Oct - 10:55



 
► september 2018, Venice | I'm always here for you
I'll be there for you
tom &  robert
Tom se rendait bien compte que son ami n'allait pas se mettre en couple de suite. Mais il espérait le voir un jour heureux avec une autre femme qui pourrait l'accepter tel qu'il était en fin de compte. Tom parlait mais en fin de compte, il était lui-même toujours célibataire. Sauf peut-être dans sa tête. Tom n'avait encore jamais été trompé par une petite amie et il n'avait encore jamais trompé, donc il ne pouvait qu'imaginer ce que Rob ressentait à ce moment précis. Il eut un pincement au coeur en se disant que par contre, il avait déjà été dans la situation de l'autre gars, celui qui embrasse la copine d'un autre et il se promit de ne plus jamais recommencer, par respect pour le partenaire. Il ne pensait pas voir un ami souffrir autant et cela lui faisait mal au coeur. Il leva ensuite les yeux au ciel en entendant sa remarque. « Tu avanceras comme tu le pourras, quand tu le pourras, mais ne pense pas à l'avenir maintenant. Concentre toi sur toi maintenant. Et c'est compliqué pour nous rendre plus fort non? » Tom était le genre d'homme à voir une femme comme son égal, sa partenaire dans la vie qui avait droit aux mêmes choses que lui. Il regarda Rob en lui adressant un petit sourire. « Tu ne te rends pas compte de combien tu es précieux alors. De combien les gens t'admirent et t'adorent. On a tous nos défauts et nos faiblesses, mais ça ne fait pas de toi une mauvaise personne, ça fait de toi un homme. Personne n'est parfait, regarde tu dis que je ne suis pas une mauvaise personne et pourtant j'ai été celui qui a embrassé une femme fiancée. » C'était bien la première fois qu'il parlait de cela. Il était encore loin de se douter que la personne en question allait devenir sa petite amie dans les semaines à venir, mais là n'était pas la question. Tom ne se trouvait pas parfait, bien au contraire, mais Rob était tout aussi bon. Tom réalisa qu'il avait totalement oublié le fils de 25 ans. Il faut dire qu'il ne l'avait pas autant vu que les deux autres. « Oui, pardon, j'oublie que ce grand ténébreux est ton fils à chaque fois... Je te vois encore tellement jeune dans ma tête, non pas que tu sois vieux hein... je suis mal placé pour parler de ça. Et on s'en fiche de combien de femme, moi j'ai eu une tonne de femme mais aucun enfant. Chacun fait ce qu'il peut avec ce qu'il a. » Tom rêvait d'être père un jour, il espérait avant ses 40 ans, mais c'était un peu mal partit pour le moment. Il regarda ensuite son ami en mettant une main sur son épaule. « Le chemin sera difficile, tu le sais, mais tu pourras toujours compter sur moi et mon soutien. » Tom n'était pas pour les batailles des enfants, il n'avait vécu assez mal de son côté, mais cela avait fait de lui un très bon acteur puisqu'il s'était acharné sur son boulot. Mais il se doutait bien que Rob ne voulait que le bien de ses enfants.

Tom était content d'avoir été présent pour RDJ, et il s'en serait voulu d'avoir été à Londres au même instant. La distance était déjà difficile pour les amitiés alors il ne s'imaginait même pas être en couple avec une femme qui vivait à des kilomètres. Il sourit ensuite fièrement à son ami, et le prit dans ses bras en toute amitié bien entendu. Rob et Tom avaient ce côté câlin de temps en temps, même en public. « Et les Avengers n'abandonnent jamais... Tu es plus fort que tu ne le crois, rien que le fait de demander de l'aide te rend plus fort et tu peux compter sur moi. » Tom n'allait pas pouvoir rester des mois, mais il avait un mois en Amérique avant de partir pour son pays au mois d'Octobre. Il aurait le temps de s'occuper de Rob et d'être certain que tout allait bien pour lui. Il était déjà plus rassuré qu'il y a une heure, ce qui était déjà un bon point. Une fois dans la salle de sport, il le regarda frapper de toute ses forces et réalisa que cela devait faire un bien fou de se défouler. Il se mit à rire en entendant sa remarque. « Heureusement, sinon je sais pas comment je m'en sortirai dans 10 ans. » Tom voyait bien son visage changer. Heureusement pour lui, il n'avait pas encore de cheveux blancs. Il frappa donc de toute ses forces et apprécia les encouragements de Rob. Il s'arrêta ensuite de frapper lorsqu'il comprit que Rob était entré dans une rage folle. Il allait devoir arrêter son ami, tant pis s'il s'en prenait une, il fallait faire quelque chose. De son 1m 88, Tom était assez grand pour faire face à la situation. Il intervint donc auprès de son ami pour le calmer et qu'il ne se blesse pas. « Rob... calme toi.... te faire du mal n'arrangera rien, au contraire. Je sais que la douleur physique aide à calmer la douleur émotionnelle, mais tu vas y arriver... On court? » Courir aidait également à se vider la tête et il avait envie de le voir se détendre un peu au lieu d'encourager sa rage.
 
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ

Revenir en haut Aller en bas
 
I'll be there for youuuuuu ☆ RDJ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FATE OF STARS :: CITY OF ANGELS :: Venice Beach :: Restaurants et bars-
Sauter vers: