AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur FOS
Pensez à voter régulièrement pour les Top-Sites par ICI qu'on attire encore plus de membres
Merci d'essayer privilégier les groupes "The Fame" et "Look What You Made Me Do" qui sont délaissés si possible
Rejoignez-nous sur le discord de FOS par ICI
L'Event d'Halloween est lancé, n'hésitez pas à aller voir ça par ICI

Partagez | 
 

 (Zendaya) après le buffet

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Holland
★ Administratrice ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 17/06/2018
★ Interviews : 1100
★ Date de naissance : 01/06/1996
★ Age : 22
★ Situation amoureuse : en couple avec la plus jolie des métisses, queen z

MessageSujet: (Zendaya) après le buffet Dim 16 Sep - 13:04




Après le buffet


Je suis resté sur les fesses, quand j’ai vu mon cousin embrassé la meilleure amie de Lili. Je n’étais pas au courant de toute cette histoire et j’avoue que je n’avais plus vraiment l’envie de profiter de la fête, car j’ai cette belle image en tête qui passe en boucle. Pourtant, j’avais senti le soutien de Zen quand elle m’avait serré la main, mais je n’avais pas envie de faire un scandale donc je lui demande si on peut aller ailleurs, parce que je ne me sentais pas très bien avec toutes les émotions qui tournait dans ma tête. Je dis au revoir à Lili, car je pense qu’elle va devoir gérer seule cette histoire désormais. Je suis doucement Zendaya non loin de la fête avec la tête complément dans les nuages. Je remarque bien le regarde interrogateur de mon amie, mais qu’est-ce que je pouvais lui dire ? Je lui lâche sa main pour regarder l’horizon qui était tellement beau en pleine nuit, mais je lui devais des explications, car elle mérite de savoir la vérité et je n’ai pas envie de lui faire de la peine vu qu’elle est la fille que j’aime. Je prends une bonne respiration avant de commencer la conversation. « Je pense que tu dois te demander ce qui se passe ? » Je m’assieds dans le sable en continuant de regarder la mer, car je n’ose pas la regarder, j’ai tellement honte au fond de moi. « La dernière fois que j’ai vu mon cousin… Je savais qu’il n’était plus avec Britt et qu’il avait des vues sur quelqu’un ». Je sers doucement mon point contre ma jambe. J’aurais largement préféré qu’il me raconte toute l’histoire. « Mais j’étais loin de me douter que ce fût la meilleure amie de Lili et les voir se rouler une pelle devant tout le monde, cela m’a rendu un peu triste ». Je sais que je vais pouvoir compter sur son soutien et qu’elle ne me jugera pas, mais au fond de moi je me sentais vide, brisé par les émotions, j’essayais de rester fort, car je ne voulais pas qu’elle me voie pleurer devant elle donc je fais un semblant de rien. Pourtant, un moment ou un autre, il va falloir lâcher prise vu cela n’est pas bon à garder tout pour soi. Je mets mes mains contre mes genoux pour faire la position en boule comme si j’avais besoin de me soutenir.  

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 28/07/2018
★ Interviews : 160
★ Shooting :

★ Date de naissance : 01/09/1996
★ Age : 22
★ Situation amoureuse : status&heart: madly taken by a superhero (tom).

MessageSujet: Re: (Zendaya) après le buffet Jeu 27 Sep - 22:46


Sa main serrant fermement celle de Tom, seule manière qu’elle a trouvé pour le soutenir, Z. adresse un dernier sourire à Lili, puis emmène le Holland loin de la foule. Elle ignore d’où lui vient son trouble, mais respecte son silence, même si multiples hypothèses se bousculent dans sa tête. Oui, elle a vu le cousin de Tom, Dylan, embrasser la fille l’accompagnant. Elle relie cependant difficilement l’événement à l’émotion de Tom et laisse sa jalousie hors de ses réflexions. Ce sentiment n’a pas sa place dans l’instant présent, Z. étant préoccupée par l’acteur exclusivement.
Du coin de l’oeil, elle le voit regarder l’horizon et en fait de même, demeurant pensive et présente. Elle reste également prête à ce qu’il ne souhaite pas parler de son trouble et à enchaîner sur un quelconque sujet ou une activité pour le distraire. Cependant, il lui lâche la main, ce qu’elle interprète comme le fait qu’il souhaite se confier. Elle ne le presse pas et reste les bras ballant, comme si sa main n’était que trop habituée à être dans celle de Tom.
« Oui, quand même, répond-t-elle à sa question. Mais si tu préfères ne pas en parler… »
Elle laisse sa phrase en suspend et s’installe à côté de lui dans le sable. Elle regarde ses yeux se perdent dans la mer sans réussir à détacher les siens de lui. Elle cherche un moyen de le réconforter, même si elle se doute que seule l’écoute est la solution. Elle se décide d’attendre, l’oeil attentif et une expression douce sur le visage. Elle l’écoute. Il s’agit bien de Dylan, pense-t-elle. Elle replace Britt comme étant l’ex de ce dernier et se souvient sans peine de photos de l’ancien couple. Z. sort cependant rapidement de sa mémoire et voit Tom qui serre son poing. Elle s’en mord les lèvres, inquiète. Elle devine les sentiments s’entrechoquant dans l’esprit anglais après sa confession et elle se sent comme atteinte en plein coeur alors qu’il se replie sur lui-même. Voir Tom ainsi est d’une douleur bien plus vive que tout ce que sa jalousie lui a imposé.
Instinctivement, Zendaya se rapproche et l’enlace, l’attirant vers elle. C’est tout ce qu’elle peut lui offrir : sa présence et soutien avec l’espoir de l’apaiser ne serait-ce qu’un peu.
« Je suis désolée que tu l’aies appris ainsi, dit-elle. Ça doit être un sacré coup à encaisser. Elle ignore la relation entre les deux garçons, mais la suppose forte, à l’image de celle qu’elle a avec ses cousines. Et elle sait qu’elles seraient blessées de découvrir une relation de Z. par hasard – de même pour l’actrice. Il avait ses raisons et s’est peut-être laissé emporter par ses sentiments juste maintenant… Mais il est mieux d’apprendre par surprise son bonheur que malheur, non ? tente-t-elle. Ou tu t’inquiètes pour quelque chose d'autre ? »
Elle le garde contre elle dans le vain espoir de le soulager de ces sentiments lourds. Elle ne connait pas l’exacte manière de procéder et encore moins les mots, d’où sa question qu’elle espère pas indiscrète.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Holland
★ Administratrice ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 17/06/2018
★ Interviews : 1100
★ Date de naissance : 01/06/1996
★ Age : 22
★ Situation amoureuse : en couple avec la plus jolie des métisses, queen z

MessageSujet: Re: (Zendaya) après le buffet Jeu 4 Oct - 19:32




Après le buffet


Sincèrement, j’aurais dû rentrer chez moi dès que j’ai vu la scène entre Dylan et Madelaine, mais je suis restée avec Zen car je savais que cela me ferait le plus grand bien. Elle devait se demander ce qui se passer dans ma petite tête, sincèrement c’était un peu le bazar car je voulais comprendre ce qui se passe et surtout pourquoi mon cousin ne m’avait rien dit à ce sujet. Z pouvait croire que je ressentais quelque chose pour la jolie rousse, mais ce n’est pas le cas, j’étais juste surpris et choqué de ne pas savoir quoi faire vis-à-vis de cette situation légèrement embarrassante. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai décidé de dire ce que j’avais sur le cœur à Zendaya car j’ai confiance en elle parce qu’elle ne me jugera pas et qu’elle sera toujours présente pour m’aider. « Tu dois savoir ce qui se passe ». Celle-ci s’installe à coté de moi dans le sable, pendant que moi je regardais tranquillement l’océan. Pourtant, je sentais son regard sur moi, mais je n’ose pas la regarder car j’avais honte de mon comportement, surtout de la réaction que je suis en train de faire vis-à-vis de mon cousin. Est-ce que je lui en veux ? C’est possible. Je me confie envers celle qui fait battre mon cœur, car j’ai besoin de lui parler de ce que je ressens au fond de mon cœur, mais surtout ce que je ressentais sur toute cette histoire. Je sens ses bras m’enlacer en m’attirant contre elle, donc sans hésitation je la sers contre moi. « Ce n’est pas ta faute ». Dis-je dans ses bras en déposant ma tête contre son épaule. « Je pensais qu’on était proche Dylan et moi, mais je me suis trompé ». Enfin, je pense qu’il va falloir une bonne discussion entre mon cousin et moi dans les jours qui viennent, mais pour l’instant je pense que je vais profiter de cet instant avec Zen vu que je pense que nous sommes  encore plus proches depuis Londres. « Il va quand même falloir avec une bonne discussion… Oui, possible, je ne sais pas ». J’essaie de pouvoir voire son visage pour plonger mes yeux dans les siens. « Il n’y a rien d’autre, je te le jure ». Je la garde quand même dans mes bras en essayant réfléchir à ce que je pouvais lui dire vu que je ne savais pas encore comment m’y prendre ou alors quoi lui dire pour ne pas la vexer.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 28/07/2018
★ Interviews : 160
★ Shooting :

★ Date de naissance : 01/09/1996
★ Age : 22
★ Situation amoureuse : status&heart: madly taken by a superhero (tom).

MessageSujet: Re: (Zendaya) après le buffet Dim 7 Oct - 21:45


Combien de livres/films traitent de chaque pas avec celui transformant son rythme cardiaque sain en mélodie effrénée ?  s’assurant ainsi de bien se comporter et éviter les erreurs ? Beaucoup, probablement. Malheureusement, aucun ne lui revient à l’esprit et elle ne peut qu’espérer que tenir la main de Tom et respecter son silence est suffisant. Elle ne comprend pas ce changement subit d’état. Elle n’en discerne que de manière floue la cause : c’est relié à son cousin et sa probable copine vu le baiser. Sa connaissance s’arrête là et offre à son esprit un champ de possibilités aux tendances amères, incongrues, impossibles, effrayantes. Z. tente de tenir fermement son esprit et s’éviter un second tome signé par sa jalousie, mais cela lui ouvre la porte qui écorche, celle de constater l’état malheureux de l’être aimé en ayant une conscience claire de son impuissance à y remédier. Pourtant, elle s’acharne à observer Tom alors que ses pensées hurlent après ses souvenirs télévisuels, littéraires ou propres pour se rappeler de la formule pour soulager une personne. Son esprit demeure blanc, même si une voix souffle qu’une simple présence suffit. Écouter et se montrer présent est un moyen. Cela ne lui parait pas suffisant, mais c’est ce qu’elle fait, prête à respecter la volonté du Holland de partager son souci ou non.
Tom s’ouvre finalement après s’être assis, imité par Zendaya. Elle hoche finalement la tête, plus pour signifier qu’elle l’écoute qu’encourager son dire. Elle ne peut le nier : elle préférerait savoir, mais pas si cela en coûte au Holland. C’est un prix qu’elle refuse de payer pour sa curiosité. Pourtant, ça semble coûter à Tom. Il demeure bouleversé et les hypothèses tentées d’être maintenues au silence se font plus timide. Voir Tom ainsi secoue trop Z. Elle le prend alors dans ces bras pour tenter de le soutenir ou l’apaiser. Elle ne sait pas. Elle sait seulement que, pour elle, elle se sent toujours mieux dans les bras de quelqu’un quand ça ne va pas. Ça ne change pas la situation, mais elle ressent moins la solitude ainsi. Elle s’essaie à des mots de réconfort. Et elle l’écoute attentivement, chacun de leur mouvement, la tête de Tom sur son épaule, lui semblant naturel. Outre la souffrance, elle se plait face à l’absence de malaise qui l’avait habitée dernièrement auprès de lui.
« Vous êtes proches et je suis certaine qu’une discussion remettra les choses au clair, répond-t-elle. Après tout, cela avait été le cas pour elle et c’était pourtant mal parti. Quelque chose t’inquiète dans cette nouvelle relation de ton cousin ? »
Il s’éloigne légèrement pour la voir et elle se perd un instant dans ses yeux et ses traits alors qu’il répond à son autre question. Elle repense malgré tout à sa jalousie et opte pour l’humour.
« Est-ce une manière subtile de prendre les devants sur ma possible jalousie plutôt créative ? demande-t-elle avec un air mutin avec l’espoir de le distraire. Je mentirais si je disais que je n’ai eu aucune arrière-pensée… en même temps, l’amie de ton cousin est une bombe qui doit éveiller les passions et il était facile d’imaginer toute une histoire… mais je te crois. C’est une histoire de famille, ajoute-t-elle même pour montrer qu’elle a compris. Et j’ai trouvé sympa ton amie Lili. »
Elle apprend sa leçon. Elle l’a même laissé parler avant de faire des conclusions hâtives dans les deux cas.
« Je m’améliore visiblement. Il me reste juste encore quelques noms féminins de ton entourage à inspecter et ce sera bon. À commencer par Tess, blague-t-elle. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Holland
★ Administratrice ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 17/06/2018
★ Interviews : 1100
★ Date de naissance : 01/06/1996
★ Age : 22
★ Situation amoureuse : en couple avec la plus jolie des métisses, queen z

MessageSujet: Re: (Zendaya) après le buffet Sam 13 Oct - 12:03




Après le buffet


Certaines histoires d’amour sont digues des livres ou films car beaucoup aiment faire comme dans les contes de fées. Pourtant, je me sentais super-bien en compagnie de Zen car elle était la seule sur cette planète à me calmer dans les situations les plus délicates mais aussi dans les situations de joies. Pourtant en ce moment, je savais bien qu’elle était en train de se poser plusieurs questions sur mon changement d’état. Elle devait connaître toute l’histoire car je ne serais pas capable de lui mentir car je tiens tellement à elle pour lui faire ce genre de chose. Je lui explique doucement ce que je ressens au fond de moi-même après avoir vécu une situation très embarrassante lorsque mon cousin à embrasser la jolie rousse juste devant nous pendant la fête à l’autre bout de la plage. Je me sens un peu léger après ses explications, mais je sens tout même un peu douleur au fond de moi car je pensais qu’avec Dylan nous étions très proches l’un de l’autre. C’est à ce moment-là que Z me prendre dans ses bras pour tenter de me soutenir. Elle avait raison car je me sentais bien dans ses bras. Je la sers très fort contre moi en déposant ma tête contre son épaule. « Tu crois ? Car je n’ai pas envie de me prendre la tête avec lui si la discussion tourne au vinaigre ». Mais elle avait raison, je devais prendre les choses en main. « J’ai peur qu’elle joue avec lui, car il mérite le bonheur ». À cet instant, j’éloigne doucement pour pouvoir la regarder dans les yeux. Je rigole doucement à sa réflexion car elle avait vraiment fait des efforts sur sa jalouse maladive. « Ben je trouve tu t’améliores à ce sujet, mais il ne se passe rien entre la meilleure amie de Lili et moi ». Je reprends mon sérieux car elle ne devait pas avoir de mauvaises pensées vis-à-vis de cette histoire car il n’avait qu’elle dans mon cœur. « J’avoue que Lili est vraiment une bonne amie, mais Thomas n’a pas vraiment été sympa avec elle ». Je pense que j’ai vraiment bien fait de défendre mon amie sur ce sujet. « Tess, je pensais que tu la connaissais déjà vue elle vient souvent avec moi sur quelques tournages ». Je lui fais un petit clin d’œil avant de lui dire. « Les filles de mon entourage ? Comme qui ? ». Je voulais savoir ce que la belle métisse avait derrière la tête car si elle parlait d’Adé, cela serait un vrai plaisir de pouvoir présenter ma meilleure amie et la fille que j’aime. Je dépose mon front contre le sien en la regardant dans les yeux car cette vue c’était un vrai moment romantique entre nous après Londres. « Est-ce que Tony et Jacob sont encore sur le choc de cette raclé ? » Un bon souvenir après cette magnifique soirée entre amis.

panic!attack[/quote][/b][/color][/b][/color][/b][/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 28/07/2018
★ Interviews : 160
★ Shooting :

★ Date de naissance : 01/09/1996
★ Age : 22
★ Situation amoureuse : status&heart: madly taken by a superhero (tom).

MessageSujet: Re: (Zendaya) après le buffet Jeu 25 Oct - 21:32


Les hypothèses se bousculent derrière une porte – espérée – solidement fermée dans l’esprit de Z. Elles s’évaporent cependant gentiment alors que Tom commence à se confier, à combler ces trous ou incompréhensions qu’elle a de la situation. Oui, ça implique bien son cousin Dylan et la belle rousse à ses côtés, mais ça ne concerne que Dylan. Il n’est pas question de triangle amoureux amer, chose qui aurait été étrange à apprendre alors qu’elle le tient dans ses bras.
Zendaya reste pensive aux propos de Tom. Elle comprend ses sentiments et craintes. Sa famille, tant Coleman que Stoemer, signifie le monde à ses yeux et toute tension serait source d’angoisse. Après tout, que ferait-elle sans ses cousines ? Malgré cela, elle prône toujours la même chose dans tel cas : la franchise. Une conversation enflammée s’épuise et s’éteint, le silence… Z. le voit comme apte à étouffer toute relation – preuve étant que son silence avec Tom avec presque tué leur relation, alors qu’une dispute incendiaire avait fait bien plus que remettre les choses au clair (a).
« J’en suis sûre, répond-t-elle alors que le souvenir londonien est frais dans son esprit. Réfléchis à ce que tu veux lui dire et faire comprendre. Je doute qu’il puisse mal réagir si tu t’inquiètes pour son bien et veut simplement t’assurer que tout se passe bien. Tu ne vas pas t’engager dans une campagne contre sa nouvelle petite-amie pour autant, tu vérifies seulement. Au pire, vous vous mettez chacun un poing et redevenez proche. C’est comme ça que ça se passe chez les mecs, non ? blague-t-elle.»
Mais peut-être est-ce un mythe cette simplicité dans les relations masculines, celle qu’elle envie tant que son esprit fait des siennes. Elle n’a pu s’empêcher de se soucier de l’identité de cette fille, de ce qu’elle pouvait représenter pour Tom, même si c’est elle qui l’a désormais dans ses bras. Cela fait d’ailleurs réagir le Holland qui se dégage légèrement pour la regarder, ce qui la fait fondre un brin. Elle hoche ainsi la tête à sa nouvelle affirmation d’absence de relation entre lui et la rousse. Elle lui sourit avant de songer à nouveau à sa brève rencontre avec Lili.
« Il faut de tout pour faire un monde, je suppose, lance-t-elle, toujours pensive de ce comportement. Mais heureusement qu’il existe des gens prêts à réagir et défendre. Tu as bien fait de t’interposer. »
Elle, ça l’avait rendue fière – Tom n’était pas un superhéros que dans son rôle de Spiderman (a).
Zendaya esquisse une moue à l’entente de Tess et s’essaie à un ton sarcastique :
« Oh oui, je la connais Tess et c’est pour cela que j’accepte péniblement ton comportement gaga avec elle. Pas que je veuille des croquettes et des tapes sur la tête hein. Plutôt des pizzas et des câlins. Pour les autres… elle hésite, le regard dans le vague, je me suis peut-être posée des questions sur ta colocataire, confesse-t-elle à mi-mots, ses yeux ne rencontrant plus le visage du Holland. »
La proximité de Tom, son souffle sur son visage, puis la mention de leurs amis la font sourire.
« Ils geignent encore qu’on a gagné au bowling seulement car ils étaient sous le choc de l’annonce. Ils parlent même d’un soit-disant traumatisme lié à l’ascenseur émotif de nous avoir vu s’entre-déchirer avant de nous mettre ensemble, lâche-t-elle en levant les yeux au ciel. Tu crois qu’on a été si pénibles que ça, ce soir-là ? Je pense qu’on va devoir bosser un discours d’excuses et accepter d’en entendre parler pendant toute la promotion de Spiderman... »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Holland
★ Administratrice ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 17/06/2018
★ Interviews : 1100
★ Date de naissance : 01/06/1996
★ Age : 22
★ Situation amoureuse : en couple avec la plus jolie des métisses, queen z

MessageSujet: Re: (Zendaya) après le buffet Mar 30 Oct - 17:45




Après le buffet


Si j’étais seul en ce moment, je pense que je serais devenu fou, fou de rage car je ne comprenais pas la réaction de mon cousin et surtout pourquoi il ne m’avait pas dit que cette fameuse fille n’était que l’amie de Lili. Je ne voulais pas encore une fois mettre le doute dans la tête de celle que j’aime ou même lui faire du mal, car cela je ne me le pardonnerais pas, je suis tellement fou amoureux d’elle pour lui faire ce genre de chose. Je décide de prendre mon courage à deux mains en lui disant ce que j’avais sur le cœur. Il était possible qu’elle ne comprenne pas mon comportement, mais dans toute relation nous devons être honnêtes l’un envers l’autre et je veux lui prouver que je peux lui faire confiance même si cela est stupide. De plus, souvent dans les histoires de famille ce sont des choses qui sont sans importance qui sont mis sur le tapis, pourtant je tiens énormément à mon cousin Dylan. Je remarque bien que Coleman reste pensive concernant la situation, elle devait surement encore se poser beaucoup de questions dans la tête ou encore faire ressortir sa jalousie. Or je pense que je n’ai rien fait de mal sauf sans le vouloir. Sauf quand nous étions à Londres, les choses étaient totalement différentes, nous avons voulu montrer qui était le plus fort de nous deux, mais sauf que cela à été trop loin dans les paroles. Après les choses sont revenues à la normale que depuis je peux enfin dire que j’ai la plus belle des petites amies. Je fais une grimace, mais Z n’avait pas tort, je devais réfléchir à ce que j’allais dire à Dylan, le jour ou je le verrais. «  J’ai juste peur qu’il soufre avec elle, car je ne la connais pas ». Madelaine, je sais juste son prénom. Je regarde Zen avec un drôle d’air quand elle me parle de lui mettre un poing puis je rigole. Au fond dans ma tête, je savais qu’elle avait peut-être raison, car nous ne vivons pas les mêmes relations entre mecs que quand c’est entre filles. Je garde la jolie métisse dans mes bras en écoutant tout simplement ce qu’elle était en train de me dire. J’avoue que cela m’apaise doucement. «  Pourquoi tu dis cela ? Moi je trouve que tu es bien comme tu es ». Je continue à déposer mon regard dans le sien. «  S’il avait continué, je ne sais pas comment cela aurait fini ». En baston, je suppose. Mais j’ai horreur qu’on parle mal à une fille et surtout s’il avait dit cela à ma bien-aimée, oh là, je l’aurais mis mon poing dans sa figure directement. «  Ne me dit pas que tu es jalouse ? » Je la taquine un peu avant de reprendre. «  Comportement gaga, mais oh ». Je fais semblant de bouder à cette remarque. Puis je la regarde concernant Adé. «  Des questions vis-à-vis de quoi ? » Je veux toute suite savoir ce qu’elle pense car sincèrement il n’y a rien entre ma colocataire et moi, c’est ma meilleure amie car je sais maintenant que Coleman est jalouse. «  C’est à cause de notre talent, ils sont justes nuls au bowling. Ben j’avoue ce jour-là, c’était joli comme histoire ». Je souris. «  Euh… Je pense qu’on n’a pas été mainmorte… Et je pense aussi on va devoir s’excuser ». Je soupire un peu. «  Tu vas faire quoi du reste de ta soirée ? » Je la regarde tendrement.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
★ Piece of Me ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 28/07/2018
★ Interviews : 160
★ Shooting :

★ Date de naissance : 01/09/1996
★ Age : 22
★ Situation amoureuse : status&heart: madly taken by a superhero (tom).

MessageSujet: Re: (Zendaya) après le buffet Dim 4 Nov - 22:19


Avoir peur qu’un être aimé souffre, ça, elle comprend. Elle saisit aussi la potentielle frustration de ne pas pouvoir protéger cet être et mal réagir face à des secrets. Z. ne va pas mentir, elle n’aime pas ces non-dits et comprendre le concept de sphère privée tient guère la route face à son instinct de protection. Encore plus si c’est son épaule qui a accueilli les pleurs et si c’est elle qui a consolé. Elle n’a donc aucune pierre à lancer au Holland, principalement car elle n’a pas l’historique entre les deux cousins. Elle pense cependant deviner un sacré chagrin du côté de Dylan d’après la remarque de Tom.
« Sa dernière relation, avec cette Britt, s’est mal terminée, je présume ? demande-t-elle tout de même, reconstruisant petit à petit l’histoire. Tu connais sa meilleure amie, Lili. Tu peux déjà te fier à son jugement à elle. Tu peux même lui poser des questions, l’air de rien, sourit-elle. Même si un face-à-face avec Dylan serait l’idéal. Et, au final, même si cela se termine mal… tu seras là et demanderas un droit pour valider sa prochaine relation. »
Elle tente de blaguer, mais s’imagine difficilement dans une situation similaire avec ses propres cousines. Elle le prendrait très mal si elles souffraient en amour, encore plus après un premier chagrin rempli de souffrances.
La mention des poings fait au moins rire le Holland et Zendaya hausse les épaules avec un air comique. Il faut bien profiter d’être un mec pour faire ça.
« À Londres aussi ? glisse-t-elle avec une grimace. Elle avait été une horreur ce fameux jour. J’ai eu de la chance que tu acceptes de m’écouter, ajoute-t-elle. Elle était chanceuse également d’avoir si bon goût en matière d’homme (a). Pour Thomas… c’était bien qu’il n’ajoute rien de plus. Ça aurait mal fini, dit-elle en devinant ce que Tom sous-entendait. »
Le Holland ne reculait pas et il aurait suivi la tournure des événements. Z. ne peut qu’imaginer le scandale qui aurait pu en découler et est soulagée de la fin douce de l’altercation.
La conversation s’oriente sur le défaut de l’actrice, sa jalousie. Ils en rient, même si le trait de caractère reste tapis derrière le visage de la jeune femme.
« Si je l’étais, qu’est-ce que tu ferais ? le taquine-t-elle en retour et rit à sa réponse sur son comportement avec Tess. Holland, je t’ai vu avec ton chien, dit-elle en mimant un air sévère. Elle le perd cependant à la mention de la colocation entre Tom et l’actrice Adélaïde. Elle s’en pince les lèvres. T’aurais du te taire. Je sais pas… Pas très convainquant. Quand ça n’allait pas… quand je croyais qu’avec Valentina… je me suis dit que ta colocataire devait être ta nouvelle copine comme tu as emménagé avec elle. Pourquoi tu ne vis plus avec Valentina, d’ailleurs ? »
Elle ne le pense pas un instant dans une aventure avec la Kane. Elle s’en veut d’être intriguée de ce changement de colocation. S’il avait emménagé avec un garçon, elle n’aurait pas eu la même curiosité teintée d’inquiétude. Le souvenir de leur soirée londonienne avec Jacob et Tony lui ramène cependant le sourire.
« Les pauvres, approuve-t-elle. On leur offrira aussi une revanche et un repas lors de la promotion du film, ajoute-t-elle avant de reprendre un air taquin, Je pensais inviter un certain Britannique à la fête foraine et peut-être dans la maison hantée ou une attraction pour jouer la fille qui a besoin d’être rassurée par des bras vaillants… Tu crois que c’est un bon plan ? demande-t-elle avec de gros yeux. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Holland
★ Administratrice ★
★ Arrivé(e) à L.A le : 17/06/2018
★ Interviews : 1100
★ Date de naissance : 01/06/1996
★ Age : 22
★ Situation amoureuse : en couple avec la plus jolie des métisses, queen z

MessageSujet: Re: (Zendaya) après le buffet Dim 18 Nov - 17:41




Après le buffet



Peut-être que j’ai mal réagi à la situation, j’aurais dû prendre la peine d’en parler avec Dylans . Au lieu de cela je suis parti comme un voleur avec celle que j’aime. Je suis vraiment un crétin, ce n’est pas possible. De plus, je pense que Z devait connaître ce que je ressens au fond de moi-même, car je n’avais pas envie de lui cacher ce secret. Elle doit connaître toute la vérité, même si c’est débile comme histoire. « Je ne connais pas toute l’histoire concernant sa relation avec Britt,  Je sais juste qu'elle est partie sans rien dire ». J’enchaîne directement. « Et si cette fille n’est pas correcte ? Je dois faire quoi ? ». Je suis vraiment perdu, je ne savais vraiment pas quoi faire. Je pense que la seule solution c’est de prendre son mal en patience et aller voir O'brien quand les idées seront remises en place car si j’y vais aujourd’hui soir, je pense que je ne vais pas être gentil et ce n’est pas mon intention. « Oui, mais je ne veux pas déranger Lili pour ce genre de chose, je pense que je vais plutôt aller voir Dylan pour qu’on discute lui et moi sur sa nouvelle petite amie ». Est-ce que je suis enfin devenu raisonnable ? Possible, mais je dois l’avouer que Zen m’aide beaucoup. «On verra, je ne suis pas encore prêt à aller le voir tu sais ». Car malgré tout, il est de ma famille et je me vois mal me prendre la tête parce qu’il m’a caché sa nouvelle idylle. En gros, je ne dois pas faire un scandale, prendre le temps de l’écouter puis on verra. Je la regarde. «À Londres ? Hum, oui j’ai aussi aimé comment tu étais ». Même si elle n’avait pas été tendre avec moi, je savais déjà ce que je ressentais pour la jolie métisse. «Tu sais bien comment je suis ». Je lui fais un beau sourire avant de lever les yeux aux ciels. « Il est bien loin où il est… Car sérieux, il m’a vraiment pris la tête ». Si vraiment les choses avaient mal fini, je pense que j’aurais eu le soutien de ma petite amie. Coleman c’est une petite lionne l’air de rien, mais je n’ai pas eu encore l’occasion de le voir sauf quand elle a passé sa jalousie sur moi. « Ben je ne serais rien faire contre çà ». De plus, je ne suis pas gaga avec mon chien, c’est juste que je l’aime beaucoup donc je suis obligé de lui dire. Je hausse les sourcils quand Coleman entame la conversation sur Adé. J’avais envie de savoir ce qu’elle pense de cette histoire. Je me réponds je ne sais pas, ah ce n’est pas convaincant que je la fixe bizarrement. « Quoi ? Tu crois vraiment que j’aurais été avec Adélaïde ?  Elle est juste ma colocataire et meilleure amie… Et je trouvais cela normal de lui demander de vivre avec moi ». Je me gratte à l’arrière de ma tête. « Valentina est repartie  vivre à Buenos Aires en Argentine donc voila pourquoi nous ,e sommes plus colocataire. Je te l’aurais bien présenté, mais la dernière fois tu es partie de chez moi en croyant que je sortais avec ». Je ne sais pas si j’ai réellement répondu à ce que qu’elle m’avait demandé et je ne voulais pas qu’elle croire que je suis un coureur de jupons sachant que ce n’est pas le cas vu que je n’ai eu qu’une petite amie dans ma vie avant elle. « S’ils sont d’accord de vouloir partager un moment en notre compagnie ». Je rigole puis je deviens rouge comme une tomate quand j’entends la suite de la phrase. « Ah je vois… J’avoue que cela est un super-plan pour le reste de la soirée ». Je lui fais sourire avant de lui prendre la main. « Si tu es partante, on y va ». Je pense que je savais déjà la réponse à cette question, mais on ne sait jamais.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: (Zendaya) après le buffet

Revenir en haut Aller en bas
 
(Zendaya) après le buffet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
» Bal de Noël : Le (délicieux) Buffet.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FATE OF STARS :: CITY OF ANGELS :: Beverly Hills :: La plage-
Sauter vers: